Erya Island

Venez incarner votre personnage fantastique (fée, ange, neko, démon...) et le faire interargir avec les autres créatures peuplant cette île.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une recherche vachement complexe [PV Izuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Squiki
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Scorpion
Nombre de messages : 8
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   Mer 20 Aoû - 17:29

"Huah!" (non ceci n'est pas l'introduction d'Alexandra de Claude François!)

Squiki venait de montrer sa bonne éducation à l'assemblée de la taverne. Il était affalé sur une table, en train de boire sa choppe de bière. Il posa celle-ci avec une telle délicatesse sur la table qu'il en renversa le tiers dessus.

"Oups! se dit-il. Après avoir détruit la porte de la taverne, il faudrait que je songe à me calmer sur la détérioration du matériel..."

Le tavernier le regardait du coin de l’œil. Squiki eu peur qu'il s'énerve, cependant ce n'était point l'état actuel du pauvre homme. Il était terrorisé à l'idée de se retrouver face à cette énorme tas de viande, tant le volume de ses muscles en disait long sur ses capacités intellectuelles. Squiki pensait à ses "vaches" (qui étaient en fait deux superbes taureaux) et à son char qu'il avait perdu durant une nuit à la belle étoile près de la forêt de Bentondoigtspesdidio.

"Drôle de nom pour un tel lieu, se dit-il."

Il n'avait pas l'air d'avoir capté la subtilité du jeu de mot du paysan qui l'avait renseigné sur ce lieu lorsque Squiki avait montré la forêt du doigt en demandant ce que c'était. Ce dernier semblait déçu, voire abattu que Squiki n'ait pas rit à sa blague, ce qui devait lui arriver souvent.

"Burps!"

Le bruit retenti dans toute la taverne. Squiki venait une fois de plus de démontrer son élégance et sa classe légendaire.

"Il vaudrait mieux que je songe à m'en aller chercher mon chariot avant que le tavernier ne me mette à la p..."

Il s’aperçut que vu l'état dans lequel il avait mis la porte, il serait difficile au tavernier de l'y mettre. Il se leva de sa chaise, posa la monnaie pour payer sa bière et en rajouta un peu pour la porte, et sorti de la taverne, en direction de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Izuki
Admin tyrannique - le despotisme à l'état pur
Admin tyrannique - le despotisme à l'état pur
avatar

Féminin
Gémeaux
Nombre de messages : 761
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
55/60  (55/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   Ven 22 Aoû - 13:31

Le soleil rutilait au loin, au-dessus de la canopée. Les arbres se faisaient de plus en plus denses et haut à mesure que l’on avançait vers le sud. La forêt de l’Île du Sud était comme ça, l’Orsèis séparant en deux parties distinctes cette vaste étendue d’arbres. D’un côté la forêt « lumineuse », de l’autre la forêt « sombre » comme on les appelait sur l’archipel. Leur seule différence était due à la densité de végétation, bien plus importante du côté « sombre », d’où son nom. Les rayons du soleil filtrant difficilement à travers l’épais feuillage.

Izuki la connaissait bien cette forêt, elle s’y rendait régulièrement. Depuis six ans qu’elle était ici, il ne se passait pas une semaine sans qu’elle y aille au moins une fois. Elle aimait bien cet endroit qui regorgeait de ressource. Néanmoins, la jeune rousse n’allait que rarement de l’autre côté de l’Orsèis, se contentant des joies qu’offrait le côté « lumineux ». Aujourd’hui le soleil était haut et clair, sans être trop chaud, peu importe, de toute façon Izuki ne ressentait pas les températures. Mais ce temps permettait à la déesse de pratiquer plus pleinement son sport favori.

Vêtit de nippes sombres, elle se fondait allégrement dans l’ombre des arbres. Sa longue chevelure flamboyante était attachée par une grosse pince noire, relevant ainsi ses mèches sur sa nuque. Elle était armée de son fidèle arc et son carquois de cuir pendait doucement à sa ceinture. Celle-ci possédait aussi une sacoche où la rousse y déposait de nombreux objets utiles.

Marchant à proximité des arbres, longeant leur tronc, elle écoutait chaque bruit que la forêt produisait. Quelques piaillements d’oiseau léger, des bruissements feuillus dus au faible vent, mais rien de bien intéressant. Izuki voulait plutôt percevoir des craquements de feuilles mortes ou même de branches à terre. Voilà bien une heure, qu’elle s’aventurait à pas feutré dans la forêt, mais elle n’avait rien entendu de tel. Néanmoins, elle se plaisait de cette petite balade à l’ombre des arbres.

Cela faisait toujours une pause dans ses heures de travail, surtout qu’aujourd’hui Kykyo ne l’avait pas accompagné. Il n’était pas adepte de la chasse et encore moins de celle que pratiquait Izuki. Mais la rousse n’était pas seule, elle avait pris Wilde, son glumos, avec elle. L’animal suivait tranquillement sa maîtresse, à l’affut de la moindre odeur suspecte. La rousse ne l’amenait pas souvent avec elle, mais il avait besoin de se dégourdir les jambes. Néanmoins, avec ses grosses pattes lourdes, il n’était pas tellement discret et son pelage d’un blanc immaculé, ainsi que sa taille d’un mètre vingt, ne le laissait pas passait inaperçu.

C’est alors qu’un bruit sec se fit entendre sur sa droite. Le craquement avait été ténu mais il s’en suivit de nouveau qui permit à Izuki de localisé l’émetteur. Elle revint doucement sur ses pas. Sa main attrapa une flèche qu’elle positionna sur l’arc sans le bander. Elle avança doucement contournant l’animal ou la personne qui faisait crissait le tapis de feuille morte sous ses pas. Ils devenaient de plus en plus forts à mesure qu’elle continuait son chemin. Elle s’arrêta, s’accroupi et demanda d’un geste de la main à Wilde de faire de même. L’animal se coucha. La rousse tira la corde de l’arc vers elle, flèche pointait vers l’endroit où allait passer l’émetteur. L’ombre apparut la première, une forme humanoïde mais loin d’être sylvestre, c’était une montagne.


__________________________________

La modestie n'est que ma deuxième qualité,
la première c'est la perfection ! [Izuki]

Revenir en haut Aller en bas
Squiki
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Scorpion
Nombre de messages : 8
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   Lun 20 Oct - 18:35

Le soleil illuminait la barbe rousse de Squiki. Sorti de la ville, il se dirigeait désormais vers la fameuse forêt de "Bentondoigtspesdidio". Voyant un groupe de superbes oiseaux au plumage bleu azur dans un champ, il décida de les rejoindre et de s'y poser. Les oiseaux n'avaient pas peur de lui; au contraire il aimaient tenir compagnie à ce tas de viande, le prenant certainement pour un gros orang-outan, toute ressemblance avec un certain orang-outran danseur avec un ours étant tout à fait possible.

Cela faisait une bonne heure qu'il était étalé dans l'herbe verte, les oiseaux logeant dans sa barbe et sur son gargantuesque bedon, il eu l'idée d'enlever ses chaussures pour reposer ses pieds quelques temps. A peine eut-il le temps d'enlever sa chaussure droite, que l'odeur de son pied avait déjà atteint ses amis à plumes, qui prirent pur et s'enfuirent.

-"Attendez! J'ai même pas enlevé les deux! cria t-il aux fuyards."

Après un gros soupir, il se remis en route. Arrivé devant la forêt, il y pénétra de façon fort discrète à sa grande habitude.

Cela faisait bien dix bonnes minutes qu'il avait pénétré dans la forêt, il se sentait mal à l'aise... Comme si on le suivait. Il tenta de changer de direction en contournant une énorme souche, et se retrouva nez à nez avec une étrange créature. C'était une sublime femme d'une beauté céleste et à la chevelure étincelante. Squiki resta la bouche ouverte, figé pendant deux minutes. Il goba un insecte. A voir la posture de la jeune femme, il compris que son hésitation lui avait évité une douleur certaine dans le bas du dos, tant elle semblait douée avec un arc. Cependant il lui fallait rester concentré sur son objectif principal.

-"Yo, mamselle! Aurais-tu vu ma vache?"
Revenir en haut Aller en bas
Izuki
Admin tyrannique - le despotisme à l'état pur
Admin tyrannique - le despotisme à l'état pur
avatar

Féminin
Gémeaux
Nombre de messages : 761
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
55/60  (55/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   Dim 9 Nov - 10:34

Une montagne, un monstre, l'ombre qui s’agrandissait à chaque pas que l'individu faisait, recouvrait d'un épais manteau sombre, le sol de la forêt. Elle avançait doucement, ne se doutant sûrement pas de la présence de la rousse. Celle-ci était tapis dans l'ombre d'un arbre, collé au tronc, accroupi, attendant que l'individu se montre.

Il ne lui fallut pas longtemps avant d'apercevoir à la lumière du soleil, le rougeoiement de la chevelure de la personne. Sa carrure était aussi imposante que ce que laisser présager l'ombre. Une vrai montagne, toute en muscle et en poil, sa barbe d'un roux rutilant caché une bonne partie de son visage aux traits épais. Pas d'oreille pointu, ni de visage androgyne et encore moins de carrure svelte, rien de ce que cherchait Izuki. Elle en fût presque déçue, voilà plus d'une heure qu'elle en cherchait sans jamais en apercevoir un. L'homme croisa son regard, s'apercevant de sa présence.

La rousse ne bougea pas, attendant une quelconque réaction de l'individu, celle-ci ne se présenta qu'au bout d'un certains moments, un long moment, où rien ne se passa. Finalement ce fût la montagne qui brisa ce silence en lui demandant si elle n'aurait pas vu sa vache. Une vache … dans une forêt ? Izuki voyait mal ces grosses bêtes passant entre les arbres et les buissons. Elle émit un petit pff amusé par la réplique de l'individu. Elle débanda son arc, se relevant doucement, ne lâchant pas du regard la montagne. Il ne semblait pas vouloir bouger, il attendait tout simplement, sûrement une réponse à sa question.

Izuki le scruta un instant avant de ranger la flèche dans son carquois et l'arc dans son dos, faisant passer ce dernier par dessus sa tête. Depuis qu'elle avait pénétré dans la forêt elle ne l'avait pas encore rangé, attendant une proie. Ce n'était même plus la peine d'y penser avec cette montagne juste à côté d'elle et bizarrement elle ne sentait pas de menace venant de l'individu.

Wilde était toujours couché, à ses pieds. Il attendait, comme un bon toutou, que sa maîtresse lui dise de se lever. Izuki n'en avait pas l'intention. Il n'avait pas à bougé pendant ce moment là. Elle regarda de nouveau individu, il patientait. La rousse attendit encore un petit moment avant d'enfin ouvrir la bouche pour répondre à sa question.


- Personnellement je vois mal une vache venir dans une forêt. Elle marqua une petite pause avant de reprendre sur le même ton. Surtout avec des plaines juste à côté, comme sur l'Île du Sud.

Izuki n'avait plus rien à ajouter. Elle n'avait pas vu de vache ici et se demandait bien pourquoi cet individu les cherchait dans la forêt. La rousse savait bien que ces bêtes étaient stupides mais au point à rentrer dans une forêt, où elles ne pouvaient pas s'enfuir. Izuki était septique quant à cette idée. La rousse fit un signe à Wilde pour qu'il se lève. L'animal obéit sans attendre, s'ébrouant une fois sur patte pour enlever toutes les feuilles mortes collés à son pelage plus tout à fait blanc.

__________________________________

La modestie n'est que ma deuxième qualité,
la première c'est la perfection ! [Izuki]

Revenir en haut Aller en bas
Squiki
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Scorpion
Nombre de messages : 8
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   Lun 29 Mai - 22:47

Squiki resta bouche-bée. La simplicité de cette réponse ne dépassait pas sa capacité de réflexion, pourtant son raisonnement ne s’était pas prolongé jusque là, si raisonnement il y avait.

- Ah. C’est pas faux ... dit-il tout en fixant la guerrière rousse qui se tenait devant lui.

Déçu de l’échec de sa recherche, il tenta de se rappeler des environnement qu’appréciaient ses taureaux. Les prairies de l’île du sud semblait en effet un lieu plus pertinent de recherche que cette forêt. Il se retourna pour pouvoir revenir sur ses pas.

Squiki senti une sensation désagréable lui prendre l’estomac, une sensation qu’il connaissait bien : il avait faim. Il se lécha les babines à la vue de la créature blanche aux pieds de l’archère, puis se fit vite à l’idée que ce qui semblait être un superbe repas risquait fortement de lui raccourcir l’existence, car la bête, qui était déjà imposante, devait très certainement appartenir à la rousse qui, au vu de la posture qu’elle adoptait précédement, savait certainement se servir de l’arc qu’elle tenait dans ses mains.

Soudain, le colosse se figea. Il ne bougeait pus, ne respirait plus. Un craquement de branche derrière un buisson venait de réveiller son instinct de guerrier. Il porta lentement sa main droite au niveau de son omoplate, comme pour y saisir une arme. Malheureusement pour lui, la hache d’entrainement qu’il utilisait ne se trouvait pas dans son dos, mais plantée dans l’unique pommier du jardin de son père. Celle-ci y gisait depuis un moment, élevant cette arme à un rang légendaire, personne ne l’ayant retirée pour le moment. Il n’avait aucune arme sur lui. Après un long soupir, il mis ses poings massifs devant sa figure, prêt à combattre.


Dernière édition par Squiki le Mer 7 Juin - 9:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Izuki
Admin tyrannique - le despotisme à l'état pur
Admin tyrannique - le despotisme à l'état pur
avatar

Féminin
Gémeaux
Nombre de messages : 761
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
55/60  (55/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   Mer 31 Mai - 16:00

L'individu sembla quelques peu surpris de la réponse, pourtant il n'y avait rien de bien étonnant à ce qu'une vache, ou des vaches à l’occurrence, préfèrent les plaines aux forêts. Izuki se demandait bien pourquoi le propriétaire des bovins n'y avait pas réfléchit. Avait-il ces vaches depuis longtemps ? Il adressa à Izuki une phrase toute faite qui montra sa simplicité et peut être même son ignorance à ce sujet. La rousse n'avait jamais élevé de vache, pourtant cela lui semblait logique. La déesse secoua la tête pour chasser ces idées. Assez parler de vache, cela ne l’intéressait nullement. Izuki n'était pas venu dans la forêt pour cela, elle chassait des être bien plus discret. Trop discret d'ailleurs, elle n'en avait pas vu depuis qu'elle était ici, pour ainsi dire cela faisait une heure qu'elle tournait entre les arbres à la recherche d'une proie potentiel. Pourtant rien.

C'est alors que le glumos se mit à grogner en direction de la montagne. Il émit un petit jappement de protestation avant de s'ébrouer. Il fixait toujours l'individu. Pourquoi ? Wilde n'a jamais été caractériel, même envers les inconnus. Quelques choses avait dû échapper à Izuki, elle ne comprenait pas le comportement de son glumos. L'animal se bougea pas. La rousse regarda de nouveau l'individu, il ne faisait rien. Il restait immobile. Peut être attendait-il quelques choses ? On aurait dit que les deux se toisaient, comme si l'un aller se jeter sur l'autre. La montagne jeta alors un bref coup d’œil à la rousse. Izuki le scruta un instant avant de se dire que plus rien n'aller se passer maintenant. La discussion était close. Pas de vache dans la forêt.

Elle allait partir avant qu'un bruit l'arrête. Un craquement de branche. Rien de bien étrange dans une forêt. Pourtant elle vit le colosse se figeait, comme pétrifié par ce bruit. Un danger ? Il n'avait pas l'air rassuré en tout cas. Spontanément sa main se porta à son dos. Une arme ? Cet homme devait porté une arme, habituellement. Par réflexe, il avait porté sa main sur la poignée.  Pourquoi ne l'avait-il pas avec lui ?

Izuki portait des fois sans arme, mais elle avait toujours ses pouvoirs pour se défendre au cas où. En avait-il lui aussi, ou savait-il juste se battre avec une arme ? La deuxième option paraissait plus plausible, sinon il ne se serait pas figé ainsi. Ou alors, il y avait quelques choses de très dangereux dans cette forêt qu'Izuki ne connaissait. De toute façon la créature quelques soit sa force ne serait jamais dangereuse pour la rousse. Le colosse sortit alors ses poings comme pour se battre mais pas dans la direction de la rousse, dans celle du bruit.

Plus part prévention qu'autres choses Izuki saisit son arc et fit passer autour de sa tête pour l'armer. Elle allait saisir une flèche quand Wilde trop curieux se jeta en direction du bruit. La rousse n'eut pas le temps de l'attraper au vol qu'il avait déjà disparut dans les fourrés. Fichu glumos et leur instinct de prédateur. Pour ne pas être découverte Izuki ne cria pas auprès de Wilde. Elle banda juste son arc et le porta en direction du bruit. La rousse avança prudemment, elle ne voulait pas encore tirer de peur de toucher Wilde.

Un autre bruit se fit entendre, plus lourd cette fois. Izuki se stoppa pour éviter d'émettre le moindre son. Le buisson où s'était faufilé Wilde frissonna. Quelques feuilles tombèrent sur le sol et le pelage immaculé de Wilde apparu. L'animal s'élança vers sa maître, la queue fouettant l'air vivement. Il avait un lapin entre les crocs, mord bien entendu. Le pauvre animal n'avait pas dû survivre bien longtemps avant que cette brute de glumos lui saute dessus. Wilde cracha le cadavre sur le sol, au pied de la rousse et jappa joyeusement. Il avait l'air fier de sa prise. Izuki soupira avant de débandait son arc. Tout cela pour ça ? L rousse grattouilla la tête de l'animal pour le féliciter même si il n'y avait rien de bien héroïque dans ce qu'il venait de faire. L'animal jappa de nouveau.

__________________________________

La modestie n'est que ma deuxième qualité,
la première c'est la perfection ! [Izuki]



Dernière édition par Izuki le Mar 25 Juil - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Squiki
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Scorpion
Nombre de messages : 8
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   Mar 25 Juil - 14:53

La réaction du mono-neuronal était semblable à celle d'une plante verte. Non. Il était plus expressif. Assimilable à une statue arborant une bouche ouverte pour témoigner de son étonnement, provenant probablement de la pose dans laquelle son sculpteur l'avait figée : une pose improbable et quelque peu malaisante. Ainsi la montagne de muscles était immobile, étonné de la rapidité avec laquelle la créature l'avait devancée, la bouche grande ouverte. Un nouvel insecte se logea au fond de sa gorge, et le fit toussoter. Enfin, après un long moment de calme, l'insecte avait réveillé "barbe-rousse".

"Mince, se dit-il en son fort intérieur. Il ne faudrait pas que cela devienne une habitude, ces insectes ne sont pas très goûtus".

Il se sentait blessé. Son honneur de chasseur venait d'être mise à l'épreuve par une simple créature, pensait-il. Il fixa le glumos sur un ton de défi, se déplaça furtivement vers le buisson le plus proche, et tout à coup, plongea sa main dedans avec une agilité forçant le respect. A sa grande surprise, lorsqu'il retira sa large main de l'arbuste, deux grandes oreilles étaient apparu. Un lapin plus gros que celui que le glumo avait attrapé gisait dans l'imposante paume velue de Squiki. Le pauvre herbivore était probablement mort d'une attaque lorsque le bras avait pénétré dans le buisson. Etonné sur le coup d'avoir réussi cette chasse hasardeuse, le grand roux bomba le torse. Il regardait le glumos d'un air hautain et vainqueur. Son honneur était sauf, bien que son hypothétique "bonne étoile" en soit responsable.

La boule de poils blancs le fixait méchament, comme s'il était contrarié. Il semblait en effet que la bonne fortune de l'homme imposant à la barbe rousse ne faisait pas la sienne, et le mettait en position de faiblesse. Ce semtiment lui était insupportable. Il lui falait gagner.Le concours de chasse était lancé entre les deux êtres.

" Tout va se jouer dans le regard,calculait Squiki. Il est temps de lancer un nouvel aussaut pour le déstabiliser plus encore."

Il était plus concentré que jamais. Pour combattre ou chasser, il faisait preuve d'une capacité de concentration remarquable. Les yeux affutés, les bras prêts à forcer, les mains prêtes à broyer, les jambes prêtes à bondir, il en avait même oublié sa faim. Une seule pensée traversait son esprit : surprendre le gibier. Un seul sentiment animait son corps : la fureur de vaincre. Certains prétendent même que c'est dans ces moments, et dans ceux-ci uniquement, qu'il est capable d'ouvrir une porte en utilisant sa poignée (l'expérience a démenti ceci jusqu'à maintenant). La forêt n'était pas un terrain de chasse à son avantage, tant il était imposant. Les arbres allaient le gêner.

" Il va faloir ruser, se dit-il sans bien se rendre compte de la difficulté que présentait cet efort pour lui."

La scène était plutôt impressionnante : deux créatures, l'une massive et l'autre agile, prêtes à bondir sur la malheureuse proie qui aurait l'idée de rentrer dans leur champ de vision. Le glumos disposait d'un autre avantage certain. Son odorat était bien plus développé que celui de Squiki. Mais ceci importait peu pour le mononeuronal en action. Plus ardue est la tâche, plus grand est le panache, et meilleure est la récompense.
Revenir en haut Aller en bas
Izuki
Admin tyrannique - le despotisme à l'état pur
Admin tyrannique - le despotisme à l'état pur
avatar

Féminin
Gémeaux
Nombre de messages : 761
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
55/60  (55/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   Mar 25 Juil - 20:53

Wilde avait été si fier de sa chasse. Un pauvre petit lapin qui n'avait rien demandé à personne. Les glumos sont vraiment des chasseur sans âme. L'animal n'avait pas hésité une seule seconde avant de se mettre à la poursuite du rongeur. Le malheureux avait juste eu la mal chance de faire craquer une branche sous sa patte. Sa vie n'avait pas duré plus longtemps. Wilde était bon chasseur, très bon chasseur même. C'est pourquoi Izuki le prenait souvent à la chasse, même si ils ne chassait en pas le même gibier. Cela faisait toujours de la viande « sauvage » à vendre dans son restaurant. Izuki n'était pas contre, beaucoup de client souhaitait manger des mets aussi peu présent dans les lieux de restauration. A l'inverse Izuki ne pouvait pas vendre la viande qu'elle chassait. Cela ne faisait pas trop … éthique. De toute façon, cette chair devait être filandreux et maigre.

C'est alors que la montagne toussa. Pour montrer sa présence ? Izuki n'y croyait pas, depuis tout à l'heure il n'avait rien fait. Malgré sa grande taille et sa carrure imposante, il semblait comme invisible, tellement il restait immobile. Une mouche aurait pu passer sans le voir. L'homme a la forte pilosité faciale sembla se raidir de nouveau et d'un geste rapide fourra sa main dans un buisson. Izuki le regardait avec incompréhension, curiosité était un bien grand mot par rapport à son intérêt pour l'être roux. Il leva ainsi d'un seul trait sa main comme pour montrer en triomphe ce qu'il y avait dedans.

Izuki fut quelques peu surprise, elle cligna des yeux plusieurs fois avant de bien se rendre compte de ce qu'il y avait dans ces mains de bûcheron. Un lapin, un lapin mort même. Comment l'avait-il tué ? Était-il au moins vivant avant qu'il l'attrape ? Un spasme de la patte arrière du rongeur confirma qu'il était bien vivant quelques minutes avant. Ce n'était vraiment pas la journée des lapins aujourd'hui. L'inconnu semblait fier d'avoir tué un lapin à main nu. Là aussi, rien de bien héroïque mais Izuki reconnu que ce n'était pas toujours facile de tuer un lapin ainsi. La rousse avait souvent besoin d'une flèche plantait entre les deux yeux ou d'une flamme sur leur mignonne petit queue blanche.


Le lapin de l'inconnu était plus gros que celui que Wilde avait attrapé et le glumos sembla le réaliser car il grogna en direction de la montagne. Il jappa de mécontentement. Izuki avait l'impression qu'une rivalité était entrain de se former entre ces deux mâles. Une rivalité basé sur leur ego, sur … celui qui aura la plus grosse, une rivalité de mâle. Comme si ils m'étaient leur virilité en jeu. Izuki soupira, cela pouvait durer longtemps. Wilde était avant un alpha dans sa meute, il ne se laisserait pas démonter ainsi. L'animal allait se battre pour montrer qu'il était supérieur.

Le glumos grogna de nouveau en direction de la montagne montrant ainsi qu'il ne lâcherait rien. Il se frotta à Izuki comme un chat demandant des croquettes l'aurait fait. La rousse s'écarta, ce comportement l'énerver au plus haut point. Wilde état un alpha montrait que c'était lui le chef car c'était lui qui avait la « femelle ».


– Tu te démerdes Wilde. Je ne jouerai pas à ton petit jeu puéril!

Sur ce la rousse fit quelques pas pour s'éloigner de l'animal qui semblait avoir compris l'idée. Il baissa les oreilles un instant pour montrer qu'il était désolé, mais sa virilité reprit le dessus et il chercha aussitôt une proie. Le glumos avait les oreilles dressées sur son crâne à l'affût du moindre bruit, sa truffe était aussi en avant, il cherchait des odeur de gibier. Il ne lui fallut d'ailleurs pas longtemps avant d'en repérer. L'animal s'élança vers un fourrés. Du bruit se fit entendre, des couinements, des piaillements. Puis un oiseau, sûrement un faisan au vue du plumage décolla. Wilde bondit des buissons et referma sa gueule sur le pauvre animal essayant de s'enfuir. Le glumos retomba dans une roulade plutôt élégante pour un animal de ce gabarit et se redressa sur ses pattes en bondant le plus possible son torse, l'oiseau entre les dents. Il était fier, très fier même !

__________________________________

La modestie n'est que ma deuxième qualité,
la première c'est la perfection ! [Izuki]

Revenir en haut Aller en bas
Squiki
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Scorpion
Nombre de messages : 8
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   Sam 5 Aoû - 18:15

Cette scène forestière tournait au ridicule. D'abord, la chasse aux lapins, et maintenant, le combat de ... Ce qui fait d'une créature un mâle : sa fiertée. Le glumos fit un mauvais pas en tentant d'utiliser sa maîtresse comme symbôle de sa domination. Après l'étonnement, c'était maintenant l'amusement qui occupait l'esprit de Squiki. La réponse de la belle créature rousse à son "chienchien" avait été aussi sèche qu'humiliante pour la pauvre bestiole, qui semblait vouloir s'excuser, conscient de son erreur. Squiki arborait maintenant un énorme sourire, bien qu'incapable de comprendre l'action précédente du glumos, tant la puissance de la créature de feu se lisait dans son regard. Non, même lui n'oserait pas la défier. Puis il y eu le faisan. Cette pauvre créature ne fit pas long feu après l'attaque du glumos, et gisait désormais entre ses crocs. L'énorme créature rousse comprit que le jeu était futile, et qu'il le détournait de son objectif principal. Trop de créatures avaient péri pour ce jour. Il lui falait ravaler sa fierté et chercher ses vaches. Son char n'allait pas avancer tout seul.

Le glumos le fixait, l'air fier de lui. Squiki le regarda d'un air hautain, et tourna son regard vers la rousse, ce qui sembla ne pas plaire à cet étrange animal de compagnie, quelle que soit la compagnie qu'un molosse pareil puisse offrir. L'humiliation précédente que lui avait infligée sa maîtresse avait définitivement détruit toute sa crédibilité. La montagne de muscles hésita, puis lui dit :

-Tu voudrais bien m'ai...

Il n'avait pas fini sa phrase qu'un sanglier lui heurta le flan. A cet instant, beaucoup de pensées traversèrent son unique neurone, mais une seule était à retenir : comment avait-il fait pour ne pas entendre la bête le charger? Dans cette situation, n'importe qui, même sourd, aurait senti les vibrations du sol à la charge de l'herbivore. Mais surtout n'importe qui aurait fait un vol plané d'une bonne vingtaine de mètres. Non. Squiki était resté de marbre, il n'avait pas bougé d'une fermi. Le sanglier quant à lui, se retrouva projeté en l'air. Voulait-il montrer lui aussi sa virilité? Cette pensée innocente ne pouvait venir que d'un être, le seul probablement à ne pas apprendre à voler après la charge d'un gros sanglier. Le sanglier se releva, mécontent.
Revenir en haut Aller en bas
Izuki
Admin tyrannique - le despotisme à l'état pur
Admin tyrannique - le despotisme à l'état pur
avatar

Féminin
Gémeaux
Nombre de messages : 761
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
55/60  (55/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   Lun 7 Aoû - 17:34

Wilde était fier, très fier … Il avait réussi à attraper un faisan en plein vol. L'animal bombait le torse et relever bien haut la tête. Il montrait ainsi que c'était lui le maître. Izuki soupira, Wilde était puéril a faire cela. Il n'avait aucune crainte à avoir de l'inconnu du moins dans ce domaine là. Le glumos était très bon chasseur. La rousse gratta l'oreille de Wilde rapidement avant de lui tendre la main juste devant la gueule. L'animal la regarda un instant avant de lâcher l'oiseau dans sa main. Il semblait presque déçue de déjà devoir donné sa proie à sa maîtresse. Izuki soupesa l'animal, il était d'une taille correct et serait sûrement très bon au four. De sa sacoche accrochée à sa ceinture, elle attrapa un bout de ficelle qu'elle coupa avec les dents et attacha l'animal avec son carquois. La rousse serra fort le nœud pour éviter qu'il tombe lors d'une course ou autre. Finalement la chasse n'avait pas été si mauvaise que cela, même si Izuki n'aurait pas espéré tuer un faisan. Elle ramassa aussi le lapin que Wilde avait tué et l'accrocha juste à côté du faisan.

Le glumos s'approcha d'Izuki et renifla les deux animaux mort. La rousse se déporta quelques peu, l'empêchant de croquer dedans ou de lui voler. Wilde ne le faisait pas souvent mais des fois il estimait que cela lui revenait de droite, ce qui n'était pas faux d'ailleurs. Néanmoins Izuki lui laissait toujours les morceaux les plus abîmés. C'est alors que Wilde fixa l'inconnu. Izuki se demanda pourquoi, cherchait-il encore une nouvelle rivalité avec lui ? Il jappa de mécontentement. Izuki soupira avant de relever les yeux vers la montagne. Il la fixait. La rousse se demanda pourquoi avant qu'il esquisse une phrase.

Il n'eut pas le temps de la terminer qu'un sanglier surgit des fourrés et chargea contre la montagne. Izuki ne l'avait pas entendu arriver, ni Wilde d'ailleurs. Tout le monde était-il si concentré sur la petite querelle de virilité pour ne pas entendre un cochon sauvage courir ? Izuki s'en mordit la lèvre, ce n'était pas sérieux. C'est alors que contre toute attente, c'est le sanglier qui appris à voler. La montagne ne bougea pas d'un pouce, ce qui choqua Izuki. Comment pouvait-on encaisser à ce point ? Cette aptitude lui faisait penser à un certain oncle, tout aussi colossal que lui. Le sanglier fit quelques mètres en l'air avant de retomber aussi lourdement qu'une masse. Il devait peser dans les 100 kg. Une belle bête.

Il se releva en s'ébrouant, dégageant ainsi la poussière et les feuilles collées à son pelage. Il ne semblait pas content. Izuki sourit, il ne devait sûrement pas s'attendre à faire un vol comme ça. Le porcidé souffla et commença à gratter le seul, il fixait la montagne. C'est alors que Wilde se mit à grogner, lui non plus n'était pas content. Le sanglier porta son regard sur le glumos.


- Cool ! De la viande fraîche!

Izuki releva aussitôt son arc et banda une flèche, déjà prête à décocher. Le sanglier la fixa, il l'avait entendu parler. Il souffla de nouveau et cette fois chargea dans sa direction. La rousse s'écarta au dernier moment d'un bond, laissant le sanglier courir tout droit. Il s'arrêta au bout de quelques foulés puis essaye de se tourner mais Wilde était déjà sur lui. Les crocs prêt à mordre. Le sanglier l'envoya valser d'un coup de tête avant que le glumos lui plante les crocs. Wilde atterrit sur ses jambes et grogna. Il avait déjà vu pire. La rousse banda de nouveau son arc. Le sanglier semblait ne plus savoir ou donner de la tête. Il avait plusieurs adversaire devant lui.

__________________________________

La modestie n'est que ma deuxième qualité,
la première c'est la perfection ! [Izuki]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une recherche vachement complexe [PV Izuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une recherche vachement complexe [PV Izuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erya Island :: Terre :: Forêt-