Erya Island

Venez incarner votre personnage fantastique (fée, ange, neko, démon...) et le faire interargir avec les autres créatures peuplant cette île.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Jeu 16 Nov - 19:26

Après sa longue convalescence, l'Escapist était sorti de l'hôpital. Une belle cicatrice allait lui rester en travers des côtes et ce malgré son pouvoir de régénération. En un sens, ce détail esthétique ne l'intéressait guère et relevait du détail. Non, ce qui le préoccupait le plus fut le changement de son organisme. Ce combat avec le Yamaguchi semblait l'avoir profondément marqué, et son état critique semblait avoir réveillé quelque chose en lui. Il y songea alors qu'il observait sa propre main, assis à la table de son salon, ses pensées ailleurs. Oui, il avait remarqué qu'il semblait bien plus sensible au sang que sa condition de dark angel ne pouvait l'indiquer. Tout d'abord cette rage qu'il put ressentir alors qu'il causait des blessures ouvertes... ou alors récemment le sang qui lui fut transfusé et l'étrange frisson qu'il ressenti à ce moment là, comme un soudain regain de vigueur, il se souvenait bien de cette étrange sensation à l'hôpital mais décida de ne pas en parler. Il soupçonnait bien ce qui était en train de lui arriver alors qu'il observait ensuite son verre remplis d'un liquide pourpre, l'observant de son regard ardent. Il approcha sa main du verre... mais finit par l'arrêter avant de la poser sur la table et secouer la tête. Il finit par se lever et observa ce verre qu'il laissa ainsi sur la table avant de se diriger à l'extérieur de sa demeure.

Peu de temps après cet événement, il eut vent d'un potentiel artéfact qui reposerait aujourd'hui dans une des mines proche de Garawël la Haute. Il s'agissait plutôt d'un racontard de bar lancé par un ancien mineur illuminé dans un des bars alentour, une des ses conversations dégageant des relents d'Aquavit pour se réchauffer en cette froide région d'Erya. Dans un premier temps, l'Escapist ne sembla pas forcément en tenir compte, si ce n'était qu'un simple haussement de sourcils. Mais après un cogitation et surtout pour éviter de rentrer et replonger dans ses pensées au coeur d'un immense manoir où il restait le seul résident, il finit par se faire une raison et prit la direction des mines, notamment de celle dont parlait l'ancien mineur. L'artéfact dont il parlait était une statuette des anciennes divinités de l'île, adulée par les autochtones au début du XIXème siècle bien que le culte eut une origine bien plus ancienne. Selon le vieillard il s'agissait d'une statuette maudite dont la trouvaille avait provoqué un grave accident bien que certains mineurs furent dans les galeries exclusivement pour extraire de la matière première. A priori, cette statuette représentait une divinité primordiale terrestre qui avait alors libéré son courroux contre les Hommes, ceux qui avaient osé s'attaquer à ses entrailles en creusant ces galeries... et ainsi profaner son corps saint.


*La volonté de maîtriser les éléments que peuvent avoir les mortels... m'étonnera toujours...* pensa alors le déchu avant de sortir de l'auberge.

Quelques heures plus tard, l'Escapist fini par arriver au niveau des mines. Bien que sa tenue de combat put le protéger du froid permanent de cette région et qu'il pouvait accepter un peu plus facilement le froid qu'un humain lambda, la température basse lui arracha quand même un frisson alors qu'il emprunta les voies sinueuses pour se diriger vers les mines. Et encore, il n'était pas allé à Garawël ou au sommet de la montagne où le froid fut plus intense encore qu'au niveau des mines. Une légère fumée sortit de sa bouche sous l'effet du froid et de l'humidité régnante. Après quelques minutes de marche, il finit par l'entrée d'une des mines qui semblait alors condamnée. Cependant, il parvint à libérer cette entrée assez aisément. En effet, le bois utilisé pour condamner la mine était là depuis assez longtemps et l'humidité et le froid eurent alors le temps d'affaiblir la résistance du bois. Lorsqu'il finit par amménager une entrée dans cette mine, il put sentir l'odeur de renfermé surgir immédiatement et frapper son odorat assez sensible. Il ne put réprimer un geste de recul face à cette odeur agressante avant de se redresser et d'observer le fond de la mine, tentant de se concentrer pour voir s'il ne sentait pas du gaz pour éviter, s'il devait allumer du feu, de provoquer une explosion. Alors qu'il ne put sentir que moisissure et renfermé, il finit par s'avancer progressivement dans la mine et vint se saisir de son briquet pour assurer une petite source de lumière. Sa première priorité fut alors de chercher une torche ou alors les éléments pour en créer une (un simple morceau de bois accompagné d'un bout de tissu noué pouvait constituer une torche de fortune). Alors qu'il partait à la recherche de ces éléments et tout en progressant dans son étrange escapade, ses sens de dark angel restèrent en alerte, faisant attention au moindre bruit, à la moindre odeur suspecte... au moindre mouvement d'ombre dans l'obscurité.

__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Ven 17 Nov - 14:28

Les mines de la montagne étaient autrefois très active. Elles permettaient de trouver plusieurs matériaux fort utiles, comme du cuivre, de l'or ou du fer. Aujourd'hui, la plus part des galeries sont fermées et même condamnés car le risque d’effondrement est toujours présent, mais surtout les mines sont un vrai labyrinthe. Sans expérience, il est quasiment impossible d'en ressortir. Les mines offrent aussi quelques abri aux animaux sauvages qui ne sont pas forcément très amicaux ? C'est pourquoi il est fort déconseillé de s'y aventure , encore plus seul.

Les mines encore actives sont peu nombreuses, mais on les retrouve plus haut en altitude. Loin des anciennes galeries pour éviter de les faire s’effondrer. Bien que les mines soient dangereuses, l'accès n'est pas sécurisé et avec un peu de force, il est facile d'y entrer. A l'intérieur, touts les torches ont été récupérer, il ne reste que les rais des anciens wagons sur les premiers segments de la mine. Ici et là, on peut retrouver quelques outils ou casques oublié en très mauvais état.

Beaucoup d'insecte on élu domicile à l’intérieur, mais l'on retrouve des animaux bien plus gros comme des lasirus ou même des ours. Il arrive que l'un deux s'y réfugie pour l'hiver. Les mines sont des endroits calme et plus on descend en profondeur et pus la température augmente. A un certain seuil, elle est même très agréable pour les mammifères téméraires.

Néanmoins pour pouvoir avancer dans les galeries, une vision nocturne ou un moyen pour avoir de la lumière est primordial. Bien que les premiers segments des mines soient relativement plats, le reste est biscornu. Passant de l'étroit à la vaste salle, de l'escalade aux trous au sol, des roches coupantes aux sables glissants. Il est très difficile d'avancer à l'intérieur, encore plus sans lumière. Les pièges sont nombreux et les galeries toutes autant.
Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Sam 18 Nov - 12:32

Devant le manque de luminosité et surtout devant le manque d'éléments pouvant lui permettre de fabriquer une torche de fortune, l'Escapist décida de rebrousser chemin. La flamme de son briquet serait insuffisante pour se déplacer dans les ténèbres de la mine et malheureusement il ne bénéficiait pas du pouvoir de nyctalopie propre à certaines races de l'archipel. Il soupira de dépit, il devait alors retarder son exploration. Autant l'abandonner dans ce cas, qu'espérait-il trouver après tout? D'accord... mais pour faire quoi à part cogiter dans son manoir à Lipova? Profitant du fait qu'il n'avait pas progressé assez pour se perdre, n'étant que dans les premiers mètres après l'entrée qui laissait encore parvenir de la lumière de l'extérieur. Une fois sorti, l'ange déchu déplia ses ailes et d'un puissant battement d'ailes prit son envol... pour se diriger vers Garawel la Haute. C'était la ville la plus proche dans laquelle il pouvait surement trouver un commerce qui vendait au moins une torche électrique afin de pouvoir explorer une mine. S'il devait se lancer dans cette exploration, autant alors se munir d'éléments nécessaire pour ressortir de la grotte. Son 6ème sens avait beau lui servir à prévoir toute attaque, dans l'obscurité la plus totale il demeurait toujours désavantagé face à un potentiel adversaire. Il finit ainsi par chercher dans un commerce spécialisé une torche frontale ainsi qu'une longue corde afin de retrouver au mieux son chemin.

Une fois ces emplettes de dernière minute faites, il s'envola de nouveau vers les mines. Lorsqu'il y arriva, la journée touchait à sa fin, le crépuscule commençait à poindre le bout de son nez, colorant le ciel d'un éclat rougeoyant. Désormais, entrer dans cette mine relevait d'une attitude inconsciente, l'obscurité de la nuit n'étant pas forcément préconisée pour se lancer dans l'exploration d'une mine. Bon... avec un peu de chance le fait qu'il fasse bientôt nuit permet diminuera le risque qu'un autre explorateur vienne s'aventurer dans les mines... auquel cas il faudra que l'Escapist fasse parler son côté infernal pour lui faire une grosse frousse en se faisant passer pour un fantôme hantant la mine. Mais peu importe cette hypothèse saugrenue.

L'Escapist enroula sa corde en travers de son corps afin de la laisser glisser pendant son avancée dans la mine. Il ne mit pas tout de suite la lampe à son front et la tint alors dans sa main afin de diriger la lumière au sol, du moins assez pour ne pas viser le plafond. Il avait appris à connaître un peu la faune d'Erya.. du moins la faune commune. Et l'existence du Lasirus faisait partie de ses connaissance. Il savait qu'il s'agissait d'un animal nyctalope, proche de la chauve-souris commune, qui élisait domicile dans les endroits sombres afin de n'être pas dérangé. Aussi, une exposition a une forte lumière risquait de les rendre plus agressifs ou paniqués. C'est pour cela qu'il évita d'éclairer le plafond, là où des Lasirus pouvaient se nicher, son but premier n'étant pas de venir sur leur territoire pour les chasser ou les agresser.

Sur ces précautions, l'ange commença alors sérieusement sa progression dans la mine, sans trop savoir le but de sa venue, se concentrant surtout sur le voyage et se permettant par moment de contempler les vestiges d'une structure humaine. Il put ainsi observer les supports vides servant à accueillir les lampes à huile permettant l'éclairage des galeries; il put aussi observer les rails vieillis ayant servi aux wagons. Ils étaient évidemment extrêmement vieux et surement impraticables à l'heure actuelle (ou du moins dangereux à l'utilisation. Durant les premières minutes, il put sentir que le sol fut relativement plat. Il prit soin de garder cette information en tête à titre de repaire, attentif aux moindres éléments repérables. La galerie présenta un passage un peu plus étroit bien que l'Escapist put passer sans problème avant de s'attaquer à une descente un peu plus abrupte. Il se servit alors du fer des rails pour progresser lentement et surement, concentré sur ses pas. Pendant sa progression, cette descente au coeur des ténèbres, il resta alors attentif au moindre bruit, à la moindre sonorité, à la moindre odeur. Et... bien que l'apparence de ces galeries put témoigner de quelque chose d'inquiétant, l'Escapist sembla plutôt serein, voir même apaisé par ce lieu où le silence règne et les ténèbres enveloppent son être d'une douce étreinte invitant au repos... en un sens, il commençait à comprendre pourquoi les Lasirus s'installent dans ce genre d'endroit.

__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Lun 20 Nov - 11:20

Le plafond était recouvert d'une matière vivante, mouvantes à cette heure tardive. Des petits yeux jaunes apparaissaient en nombre, augmentant chaque seconde. On pouvait même observer des clignements de temps à autres. Le plafond de la mine était ainsi recouvert de lasirus se réveillant à la tombait de la nuit. Tous n'avait pas encore ouvert les yeux et aucun ne s'était encore envolé. Ils attendaient le bon moment. En attendant, certains regardaient l'inconnu rentrant dans leur grotte. Il n'avait pas l'air agressif et ne se montré pas hostile envers eux. Au contraire, il semblait éviter de leur mettre la lumière dessus.

Les lasirus restèrent calme, il n'y avait pas de danger apparent avec cette nouvelle présence. Elle avançait progressivement sans les déranger. Au bout de quelques minutes, tous les petits yeux jaunes s'étaient ouvert. Le plafond se mouvait de plus en plus. Le départ était pour bientôt. Les lasirus attendirent que le soleil se couche à l'horizon pour décoller. C'est alors que le plafond s'envola en une myriade d'aile. Ce spectacle ressemblait fort à un ballet dansant où tous les danseurs se dirigeait vers une même direction.

Quelques lasirus poussèrent des petits cris, sûrement heureux de pouvoir étendre leurs ailes et de partir à la chasse. Le ballet dura ainsi quelques minutes avant que chaque individus soient partit de la mine. Pourtant un peu plus profond ans la grotte, on pouvait entendre des cris ressemblant beaucoup à celui des lasirus juste avant, mais en plus aiguë, plus strident. Quelques choses semblait embêter les lasirus restant.
Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Lun 20 Nov - 13:34

L'être déchu ne manqua pas d'apercevoir dans le noir l'apparition de ces petites lueurs ambrées qui s'allumaient progressivement et se faisaient ainsi de plus en plus nombreuses. Il ne s'était arrêté qu'un instant, gardant la lumière vers le sol pour observer ce phénomène quasi fantastique, présentant un charme propre à cet instant et dont certains auraient été peut-être terrifiés à l'apparition de ces regards dans les ténèbres. Mais ce ne fut pas le cas de l'Escapist qui sembla voir dans les lueurs de ces yeux autant d'étoiles parsemant leurs lueurs dans l'obscurité nocturne de ses mines où la lumière des travaux humains s'était éteinte. Il se laissa le loisir de soupirer doucement pour recueillir cette sensation particulière que lui provoquait ce spectacle que les habitants de ces galeries le laissait voir. Il put enfin entendre leurs petits cris, les ultrasons qu'ils lançaient pour se repérer dans l'ombre alors qu'ils se réveillaient au moment où le jour tombait. Sans véritablement le penser sur le coup, l'Escapist avait alors la chance d'observer le réveil des lasirus et leur envol vers l'extérieur autant pour chasser que pour savourer leur liberté. A ce moment, l'ange déchu ne put que comprendre trop ce que ces modestes créatures pouvaient ressentir: se réveiller dans le calme et la douceur de la nuit, cette dame aimante de ces sujets endormis, garante des rêves des vivants, garantes des caresses des êtres nocturnes... mais une dame bien trop méconnue des vivants. Sentir ensuite les vents, les alizés venir glisser sous les ailes pour s'adonner aux plus folles acrobaties sans pour autant se donner en spectacle, juste voler selon ses seuls sentiments. Oui, l'Escapist ne pouvait que comprendre les lasirus en ce simple instant. Là où un être lambda aurait été terrifié par la nuée innombrable de ces créatures, l'ange déchu resta coi et contemplatif de ces centaines d'ailes battant en harmonie, aux trajectoires des créatures qui pouvaient montrer qu'elles semblaient heureuses de la tombée de la nuit et surement peu effrayé de la présence d'un être ténébreux dans ces galeries, bien que l'aura qui lui restait propre pouvait peut-être apparaitre oppressante pour des créatures, comme pour tout être vivant. Il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire et de murmurer plus pour lui-même que pour discuter avec les créatures qui quittaient la grotte:

C'est une belle nuit qui s'annonce... en effet...

Eut-il parlé trop vite? Alors qu'il avait finit de prononcer ces mots, il put entendre des cris plus strident un peu plus loin dans les galeries. Est-ce qu'un Lasirus s'était retrouvé au piège après un éboulement et criait de panique? Ou alors était-il abandonné d'un groupe? Dans tout les cas, ces cris résonnaient comme un appel de détresse par rapport aux cris précédents des lasirus qui avaient quitté la grotte. Après s'être concentré pour déterminer d'où venait les cris, l'Escapist poursuivit sa progression dans les galeries et accéléra sa marche tout en faisant très attention au chemin qui pouvait se faire bien plus accidenté ainsi qu'aux creux qui pouvaient le faire trébucher ou même aux passages étroits (devant alors faire attention aux derniers lasirus qui sortaient et ne pas se mettre dans leur trajectoire). Une fois proche du lieu, il commença à lever la lampe légèrement pour éclairer la scène et déterminer ce qui pouvait se passer, observer ce qui fut à l'origine de ces cris... et ce qui en fut la cause.


__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Lun 20 Nov - 14:19

Un cri plus violent, plus guttural s'échappa du fond des galeries. Il fit vibrer les parois, quelques cailloux tombèrent au sol mais la galerie resta intact. Le noir était complet, on ne pouvait voir plus loin que sa main. De petits cris stridents continuaient à raisonner. En s'approchant on pouvait même entendre quelques battements d'ailes léger mais saccadés. On aurait dit qu'un lasirus était paniqué. Quelque chose l'embêtait.

Un bruit sourd fit vibrer de nouveau les parois. Pas le même bruit, cette fois quelque chose semblait avoir frappé le mur, quelques choses assez massif. En s'approchant, les cris stridents se faisaient de plus en plus entendre. Panique était peu être un euphémisme pour décrire le sentiment que dégager ce lasirus.

En orientant la lampe vers le vacarme, une immense masse brune apparut dans le jet. Elle se mouvait avec lourdeur, pourtant ses gestes était précis. Une immense patte griffu passa juste à côté du lasirus qui poussait les cris, le manquant de peu. L'animal tournait autour de l'immense bête essayant de l'attaquer mais aussi de se défendre. C'est alors que l'immense masse se retourna, passant sa tête sur le rayon de lumière. Son œil se mit en myosis aussitôt pour fixer le nouvel être venu.

Un second cri guttural retentit avec des filets de bave et l'immense bête se leva sur ses pattes postérieurs. Un ours non loin des deux mètres se tenait en face de l'inconnu, le fixant. Le lasirus qui poussait les cri en profita pour l'attaquer au niveau de l'oreille mais l'ours envoya son immense patte vers lui. Le lasirus esquiva mais son envole fut plus difficile. Il s'accrocha aussitôt à une parois.

L'ours se désintéressa quelques temps de lui pour chasser l'individu porteur de lumière. Il l'embêtait pas sa chasse quotidienne. En orientant la lumière vers le sol, on pouvait voir de nombreux cadavre de lasirus encore frais. De nouveau petits cris se firent entendre, cette fois plus nombreux et plus aiguë. Pourtant le lasirus restant semblait être seul. En passant la lumière sur les parois, on pouvait apercevoir ans une alcôve en hauteur, pleines de minuscules yeux jaunes apeurés. Un nid de petits lasirus, il semblait pas encore avoir appris à voler ceux-là. C'est sûrement pourquoi les autres lasirus sont resté pur les protéger.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Apparition d'un ours

Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Lun 20 Nov - 16:02

Alors que les cris différents de ceux des lasirus retentirent, l'ange déchu avait achevé de précipiter sa progression pour arriver au plus vite sur les lieux. L'apparition de cette masse velue, brune, la gueule salivante parvint à lui faire hausser un sourcil. Ainsi les ours venaient aussi se terrer dans ces mines? Cela n'avait rien d'absurde en soi, il était normal qu'ils viennent s'y réfugier au vu de la température qui montait lorsqu'on se plongeait dans les profondeurs des galeries, constituant un cadre propice à l'hibernation. Mais visiblement, l'hibernation n'entrait pas dans les priorités de cet ours... au vu des nombreux cadavres de Lasirus restant à terre. Un nouveau cri du lasirus se fit entendre avant que l'Escapist ne fut témoin du coup de patte de l'ours pour chasser l'assaillant qui s'était attaqué à son oreille. Les cadavres nombreux des lasirus laissaient entrevoir la force de cet ours qui avait su tirer profit de l'endroit pour abattre les créatures ou alors avait su se montrer assez vif pour en abattre un grand nombre... ou alors ces lasirus avaient fait l'erreur de trop s'exposer et penser que le nombre pouvait dissuader l'ours... dont la force surpuissante avait eu raison d'eux.

Les petits cris stridents l'interpelèrent alors qu'il dirigea sa lampe rapidement vers l'origine de ces bruits. Voici alors ce qui avait attiré l'ours et été à l'origine de la mort de ces nombreux lasirus: un nid d'où dépassaient plusieurs petites têtes. Surement un met pour l'ours qui était parti en chasse pour se nourrir. Si l'Escapist savait quelques connaissances générales sur le lasirus, notamment le fait qu'ils furent ovipare, il ne savait pas vraiment les éventuels liens sociaux que pouvaient entretenir ces créatures entre elles. Visiblement, la protection de la couvée était essentiel lorsque d'autre espèces auraient abandonné la couvée en cas de danger trop important par simple instinct de survie. A priori, la survie des bébés semblait plus importante que leur propre survie, une décision plutôt noble pour de simples créatures alors que d'autres êtres plus grands auraient eut moins d'empathie pour les leurs. Fut-ce par pitié ou par devoir, l'ange se décida alors à accrocher la lampe frontale à son front avant de fixer l'ours de son regard rouge, se reflétant dans l'obscurité. Il laissa aussi la corde glisser de ses épaules pour la laisser tomber à terre. Son regard n'exprimait rien d'autre que de la sévérité et de la détermination , accentué par son aura ténébreuse, propre à sa qualité d'être infernal. Il jeta un coup d'oeil au lasirus au vol désorienté avant de venir se placer au devant du nid pour faire barrage à l'ours.


S'attaquer à plus petit... si tu essayais de t'attaquer à quelque chose de plus gros pour une fois?

Il déploya alors vivement ses ailes noires autant pour cacher le ou les nids présents que pour impressionner l'ours avant de se ruer sur l'ours sans utiliser ses ailes pour accentuer sa ruée (juste pour l'apparence). Il savait qu'outre ses crocs acérés, l'Escapist devra faire très attention aux pattes puissantes de l'ours témoignant d'une forte musculature... ainsi qu'à une potentielle ruée qui pourrait le déstabiliser voir pire, l'immobiliser. C'est ainsi que le dark angel sortit ses deux katanas avant d’asséner une violente double attaque armée, son katana noir et celui blanchi recueilli sur le corps de son ancienne proie, vinrent s'abattre sur le corps de l'ours en une croix, afin d’entamer au mieux l'ours.. et avec un peu de chance parvenir à le dissuader de poursuivre son entreprise... et si par malheur cet ours avait une grosse fringale, le dark angel devra prévoir un combat de longue haleine. Il fit ensuite un leger saut en arrière afin de remettre un minimum de distance, prêt à esquiver ou encaisser l'attaque de l'ours si la position ne pouvait le permettre.

Citation :
Attaque physique de niveau 5 avec 2 katana de niveau 3 grâce à la capacité ambidextrie (+ 6 pts de dégâts)
Utilisation du pouvoir « Virtuose martial » de niveau 3 au vu de l'attaque avec les armes (+3 pts de dégâts)


__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Lun 20 Nov - 16:02

Le membre 'escapist' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Niveau 5 (Physique) ' :
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Lun 20 Nov - 21:44

L'ours ne s'attendait pas à se faire attaquer ici. Lors de la chasse quotidienne, il avait réussi à trouver un nid de lasirus, proie très facile à attraper et tendre encore les crocs. Comme d'habitude il avait été attaqué par les lasirus adulte qui défendait toujours courageusement mais aussi stupidement leurs petits. Cela ne faisait que de la nourriture en plus et les lasirus n'était pas réellement dangereux. Quelques égratignures, ils n'avaient jamais réussit à le blesser réellement.

Pourtant cette fois, un rayon de soleil passa dans la grotte l'aveuglant quelques instant. Comment le soleil pouvait-il aller aussi profond ? L'ours vit un fois ces yeux accoutumer à la lumière, il humain derrière le soleil. C’était lui qui faisait ce soleil. Il venait l'embêter. L'ours se mit alors sur ses deux jambes postérieur pour mieux le voir. L'homme était chétif, il pouvait donc l'attaquer sans trop de problème. Cela ne ferait qu'un repas supplémentaire.

Malheureusement plus rapide, l'humain se jeta sur l'ours et lui trancha le buste t l'abdomen grâce à deux longues griffes qu'il avait pris de son dos. L'ours eut très mal, son sang chaud coula sur son doux poils. Il grogna de rage, se remettant sur ses quatre pattes. L'humain avait déjà reculé mais ut importe. L'ours chargea au galop vers lui et arrivé à sa hauteur il se dressa de nouveau sur es pattes postérieur et se laissa tomber sur l'humain pour l’écraser de tout son poids. Alors ce plaquage l'ours ne se releva pas, préférant rester plus longtemps pour être sûr qu'il soit bien écrasé.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ours
40 points de vie

Attaque subit:

Citation :
Escapist : attaque physique - 7 pv + katana - 3 pv + katana - 3 pv + virtuose martiale - 6 pv
Total: 19 dégâts

TOTAL: 40 – 19 = 21 points de vie

Attaque réalisée:
Citation :
Plaquage - 5 pv (avec immobilisation) + superforce - 2
Total: 7 dégâts + immobilisation pendant 1 tour

TOTAL Escapist: 50 – 7 = 43 points de vie
Immobilisation pendant 1 tour (reste 1)

(Les points de vie des membres seront enlevés à la fin du RP.)
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Mar 21 Nov - 9:50

L'Escapist put ainsi observer que son attaque avait réussi à bien entamer l'ours, creusant deux profondes entailles dans sa peau. Oui avec un peu de chance, cette forte attaque pourrait peut-être le dissuader de s'attaquer de nouveau les lasirus et de partir pour éviter d'avoir à le tuer... mais ce fut un espoir vain alors que l'ours le chargea avant de le plaquer violemment au sol. L'ange déchu pesta pour le coup car il n'avait pas assez de place pour esquiver rapidement ou pour tenter une esquive aérienne (les galeries ne le permettaient tout simplement pas pour son gabarit). Il se fit alors plaquer au sol par la masse velue et puissante de cet ours. Il grogna de douleur. Il avait vu juste, la force de cet ours résidait dans son gabarit mais surtout aussi dans la force de son corps et actuellement son poids qu'il pouvait utiliser pour l'immobiliser. C'était le comble: une puissante créature infernale venait de se faire maîtriser par un simple ours qu'il avait dérangé pendant son repas. Bon au moins, le bon côté de la chose c'est que les bébés lasirus étaient épargnés pour l'instant, l'ange ayant réussi à attirer totalement l'attention de l'ours.

Il serra ses poings. Il put alors sentir les poignées de ses épées ce qui put le rassurer en un sens. Bien qu'il ne pourra pas porter la moindre attaque armée alors qu'il fut coincé sous cette masse hirsute, il avait au moins l'avantage de savoir où étaient ces armes, cela aurait été beaucoup plus compliqué si elles furent perdues dans l'obscurité. Il fallait cependant tenter quelque chose, l'ours était en bonne posture pour venir lui donner un coup de patte bien placé ou alors venir déchiqueter son visage à l'aide de ses crocs. Et là, infernal ou pas, l'Escapist le sentira passer. Une idée lui vint, mais elle sembla le déranger, hésitant alors à s'exécuter. Il pourrait dans cette posture "mordre" l'ours comme le chasseur l'eut fait lors de son précédent combat. Mais quelle ironie alors d'avoir pris la décision d'une promenade nocturne afin d'éviter sur les métamorphoses que connaissait son son corps... sentir le vampirisme de sa regrettée épouse... pour finir par devoir mordre un ours! Si les idées reçues des adolescentes humaines montrait le vampirisme comme quelque chose de "cool" (avec l'immortalité, l'amour de son transformateur...) c'était aussi une expérience assez bouleversante, c'était sentir que l'on changeait de condition. Et en cela, il n'y avait rien de "cool".

Les petits cris des lasirus apeurés le sortirent de ces pensées alors que l'ours demeurait contre lui. Il pouvait sentir alors le sang chaud de la bête venir humidifier ses vêtements. Il profita alors de la proximité et, résigné et peu emballé à cette idée, pour mobiliser toute sa force et bander sa volonté afin de mouvoir sa tête pour venir mordre l'ours là où il put l'atteindre. Il laissa ses canines développées se planter dans sa chair et venir alors aspirer du sang. Il ne sut pas vraiment comment il fit, cela fut instinctif pour lui d'aspirer le sang de sa cible et de le boire, le laisser couler le long de sa gorge. Cette odeur fauve de l'ours lui restait sur le palet et sembla le dégouter lors des premières gorgées... mais il finit par fermer les yeux et se concentrer sur l'aspect revigorant de cette action.


Citation :
Utilisation du pouvoir vampirisme de niveau 1

__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Mar 21 Nov - 9:50

Le membre 'escapist' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Niveau 1 (Pouvoir)' :
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Mar 21 Nov - 15:24

L'humain était sous lui, écrasé par sa masse. L'ours n'avait toujours pas bougé, il voulait étouffer sa proie sous lui pour éviter qu'il ressorte ses griffes de son dos. Heureusement pour l'ours, il était bien pus grand et bien plus massif que lui. Il le cachait complémentent. Pas un bout du corps de l'humain ne dépassait. Il ne pouvait clairement pas bouger ainsi. De plus la poids de la bête faisait que le moindre mouvement dessous était impossible. Autant se faire écraser par une voiture.

L'ours sentit tout de même que l'humain essayait de bouger. Il s'affala un peu plus sur lui pour éviter qu'il bouge. Y mettant tout son poids. Pourtant l'humain essayait toujours de bouger, et l'ours put même sentir qu'il avait ouvert la bouche. Il se relava aussitôt avant que l'humain le morde. Ce dernier était couvert de sang, celui de l'ours qui avait continuait à couler de ses plaies. L'humain en avait plein de visage et les vêtements.

Il respirait toujours. L'ours voulait en finir avec cette proie qui s'acharnait à rester en vie. Il balança une de ses immenses pattes antérieur sur son crâne pour essayer de l’assommer sur le coup. La patte vola vers lui et claqua fort contre sa tête. L’ours examina alors l'humain pour voir si il respirait toujours.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ours
21 points de vie

Attaque subit:
Citation :
Escapist n'a pas pu attaquer à cause de l'immobilisation

TOTAL:  21 points de vie

Attaque réalisée:
Citation :
Coup de patte - 5 pv  + superforce - 2
Total: 7 dégâts

TOTAL Escapist: 43 – 7 = 36 points de vie


(Les points de vie des membres seront enlevés à la fin du RP.)
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Mar 21 Nov - 19:04

Alors qu'il ouvrit lentement les yeux, il put s’apercevoir qu'il n'avait nullement entamé la chair de l'ours. Ne plus sentir son poids écrasant avait provoqué cet éveil et l'avait sorti de cette semi-torpeur de résignation, ayant craint d'avoir franchi enfin le pas et d'avoir mordu une créature vivante. Il tomba des nues alors qu'il put sentir les poils malodorants de la bête sur sa langue et entre ses dents. Il n'avait réussi qu'à lui tirer sur les poils, l'épaisseur de la fourrure de l'ours ayant trompé son estimation, ainsi que le gout acre du sang qui s'était déposé sur ses poils lors de sa première attaque. Le moins que l'on puisse dire, ce fut qu'il se sentit plutôt idiot en ce moment alors qu'il avait des morceaux de vieille fourrure entre les dents, ce qui n'était pas forcément la meilleure sensation qu'on puisse connaître.

Mais avant même de penser à quoi que ce sois ou encore à rire de sa propre bêtise, il put voir une forme sombre s'abattre violemment sur lui, précisément sur son visage. Au vu de la proximité et de la vitesse du coup, il ne put esquiver ce coup en pleine tête qui parvint à l'assommer violemment. La force de l'ours avait tout simplement écrasé sa boite crânienne contre le sol. Un humain normal aurait eu le crâne pulvérisé et ne s'en serait surement pas sorti. Un ange déchu était beaucoup plus résistant qu'un simple humain... mais ce coup avait eu le mérite de l'étourdir et de lui filer une forte migraine qu'il déplorera pendant une bonne semaine surement.

Tout fut alors sombre dans un premier temps. Les yeux de l'Escapist étaient clos mais crispés, signe qu'il luttait contre la douleur de ce coup de patte lui ayant martelé le crâne. C'est avec un nouvel effort et une nouvelle preuve de volonté qu'il finit par ouvrir lentement les yeux, son regard fuyant dans tout les sens alors qu'il ne semblait voir que des nuances floues. Malgré la lumière de sa lampe frontale, il lui était difficile de distinguer quoi que ce soit avec netteté. La couleur des galeries se fondait dans l'obscurité créant une mélasse nouvelle qui achevait de le désorienter. Il tourna légèrement le regard et observa les corps des lasirus, notamment de ceux qui avaient été assommé par un des puissant coups de patte de cet ours. Il ne put que compatir à leur sort, en espérant que leur mort fut rapide, assez pour ne pas agoniser sous une intense douleur. Le dark angel grimaça de douleur avant de laisser s'échapper un :


Putain!... ça fait mal! témoignant de sa douleur à la tête.

L'étourdissement de ce coup commençait à l'agacer. Non seulement, il semblait entendre comme si une cloche avait fait vibrer son cerveau, mais surtout cet étourdissement était loin de lui être favorable... surtout dans un lieu peu éclairé et face à un ours qui avait l'air habitué à chasser et attaquer dans l'obscurité. S'il devait attaquer tout de suite, l'ours bien que plus lourd et pataud que lui, pourrait aisément riposter. L'Escapist finit alors par se relever lentement tout en grognant d'une pénible douleur et du fait qu'il reprenait lentement ses esprits. Il finit par se mettre debout, parvenant à se stabiliser bien que sa posture témoignait encore de l'étourdissement du précédent coup. Il leva alors ses katanas et les croisa avant de se placer de nouveau entre l'ours et la progéniture lasirus.

Ne te réjouis pas trop vite toi... tu... ne toucheras à aucun de leur poil tant que je serai là...

Il baissa légèrement la tête bien qu'il gardait toujours sa garde à l'aide de ses deux katana, prêt à lancer une contre attaque en cas d'offensive de l'ours. Il espérait aussi que l'abaissement de ce faisceau lumineux ainsi que l'attention qu'il put attirer sur lui de cet ours permettrait au lasirus "adulte" restant de l'attaquer pour lui faire baisser sa garde... en espérant qu'il fut encore là, et qu'il eut observé le combat... et qu'il eut compris que lui, le déchu, était venu défendre à son tour ne nid. Mais il pouvait comprendre qu'il n'en fut rien... après tout lui aussi fut une créature étrangère qui pouvait tout aussi bien constituer une menace, qui sais? Le lasirus pouvait penser qu'il fut un chasseur qui convoitait aussi la portée de lasirus mais qu'il devait éliminer l'ours pour s'emparer du butin. Quoi qu'il en fut, l'Escapist mobilisa son attention pour rester alerte aux mouvements de l'ours, ainsi que sa volonté pour venir à bout de cet étourdissement provoqué par une claque velue.

Citation :
Pas d'action offensive pour ce tour.
Activation du pouvoir régénération de niveau 3 au prochain tour.
Posture défensive adoptée (?)


__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Mer 22 Nov - 10:23

L'ours avait donné un grand coup de patte dans la tête de l'humain pour l’assommer. Il s'était alors dégagé mais observé tout de même ses réactions. L'humain semblait mort à première vu, il ne bougeait pas. L'ours attendit un peu plus longtemps pour être sûr. L'humain bougea enfin, il se releva péniblement, se tenant la tête. L'ours n'y était pas allé assez fort. Il l'observa un moment, choisissant comment il allait faire pour le tuer rapidement. Il était coriace.

L'humain se mit alors à parler. L'ours ne compris pas, mais pour lui cela n'avait pas d'importance. Il fallait juste tuer cet individu. Si il y arrivait il aurait une avance sur les autres ours pour l'hibernation. L'humain semblait assez chétif mais il y avait tout de même pas mal de viande dessus. Surtout comparait aux lasirus.

Le dernier lasirus de la grotte d’ailleurs, était toujours devant le nid des petits. Il criait des petits sons comme pour intimider son ennemis. L'ours s'ébroua. Il tuerait ce lasirus après l'humain. Ce dernier, s'étant complètement relevé et était entre lui et les lasirus. Il semblait vouloir les protéger aussi. L'ours allait attaquer quand il vit les deux longues griffes positionnait juste devant l'humain. Il hésitait, l'humain offrait une grande source de nourriture mais ses griffes étaient très dangereuse. Cela en valait-il la peine ? L'ours émit un énorme grognement pour essayer d'intimider l'humain.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ours
21 points de vie

Attaque subit:
Citation :
Escapist n'a pas attaqué

TOTAL:  21 points de vie

Attaque réalisée:
Citation :
L'ours n'a pas attaqué
TOTAL Escapist: 36 points de vie

Escapist
Pouvoir Régénération activé + 3 points de vie
TOTAL Escapist: 36 + 3 = 39 points de vie


(Les points de vie des membres seront enlevés à la fin du RP.)
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Mer 22 Nov - 14:48

L'ours avait longuement observé son adversaire. L'Escapist quant à lui garda fermement sa garde et son regard perçant posé sur l'ours. L'ours aurait pu facilement tenter une nouvelle charge mais il n'en fit rien. Il semblait le jauger, peut-être doutait-il enfin de son entreprise, l'instinct de survie pouvant jouer. Par ailleurs, tuer cet ours n'offrirait rien de concret au dark angel et pour lui, la mort n'était pas un jouet, encore moins une formalité que l'on pouvait se permettre pour rendre l'existence plus agréable ou une entreprise "plus facile". Il n'en était jamais ainsi. Et ceux qui avaient déjà ôté la vie (tant les mortels que les immortels) avaient pu en prendre conscience. Il était peut-être possible de le faire fuir et le dissuader d'attaquer les lasirus... ainsi qu'un adversaire qui possédait l'avantage des armes.

Soudain, l'ours émit un lourd grognement dont les vibrations sonores frappèrent les parois de la galerie, allant se répandre dans les différents tunnels, même à l'entrée empruntée par l'Escapist pour entrer dans la mine. Ce fort grognement pouvait témoigner de l'agressivité ainsi que du potentiel offensif dont l'ours pouvait se targuer face à son adversaire. Surement, avait-il poussé ce hurlement afin d'intimider l'ange déchu. Et quoi de plus impressionnant qu'un hurlement bestial amplifié par l'écho des galeries? Mais au grand damne de l'ours l'ange déchu ne cilla pas face à se hurlement, son regard rouge et perçant restant posé sur la bête qui vociférait. Il avait vu assez d'horreur au long de sa vie, des créatures qui avaient su le faire palir de peur et d'angoisse... des créatures qui auraient vite fait de tuer ce vulgaire ours sur place à la simple vue des dites créatures... ce n'était pas lui qui allait l'effrayer par ce cri d'intimidation. Il secoua la tête lentement tout en le fixant.

Il put alors entendre les cris du lasirus vociférait à son tour de son petit vocable sur l'immense bête velue, signe qui semblait dénoter que la petite créature ailée n'avait pas peur non plus. Elle semblait ouvertement hostile à l'ours et souhaitait logiquement qu'il parte... du moins c'est ce que l'Escapist pu déduire (à moins que les lasirus aient un trait de caractère vindicatif et que ce dernier souhaitait voir l'ours mourir pour avoir tué ses pairs?). Si l'ours avait hurlé pour jauger le ténébreux et tenter de l'intimider... la réponse de ce dernier n'en fut que plus claire. Il fit alors grincer ses lames entre elles pour témoigner du tranchant des lames et donc de leur potentiel offensif élevé qu'il avait pu connaître. Il battit ensuite ses lames en des gestes précis et violent pour faire une démonstration de sa force, laissant ses lames battre fortement le sol. Il finit enfin par déployer de nouveau ses ailes et les étendre autant qu'il fut possible de le faire avant de les faire remuer fortement en des gestes agressifs et impressionnant, venant ainsi faire voler de la poussière au sol. Il finit enfin par hurler à son tour en réponse à la bête, ne manquant pas de lui laisser voir son regard sévère et ses crocs naissants. Certes le cri fut bien moins impressionnant que celui de l'ours (le dark angel n'ayant point l'organe d'un ookami) mais put avoir le mérite d'être une réaction inattendue pour un humain lambda... étant plus qu'un humain lambda.

Voilà quelle fut la réponse, une démonstration qui suggérait une réponse hostile et meurtrière si jamais l'ours se décidait de faire le choix de l'attaquer de nouveau. Un rappel du fait qu'il possédait l'avantage de ses armes et que l'ours en avait déjà payé les frais. Et surtout qu'en ne l'attaquant pas, l'ours avait moins de chance d'être attaqué et surement plus de chance de survivre à cette rencontre. La tension augmenta d'un cran alors que l'Escapist abattit son pied à terre dans un pas décidé avant de se poser dans une posture offensive pour prouver qu'il n'eut pas peur de la présence ni même du hurlement de cet ours. Il finit par froncer les sourcils et, tout en gardant une certaine distance et ses lames pour assurer sa garde.


Deux choix s'offrent à toi... ou tu quittes ces mines et tu t'accorde une chance de vivre... ou tu meurs dans ces mines par ma main.

Citation :
Pas d'action offensive pour ce tour
Tentative d'intimidation/ de dissuasion
Posture offensive adoptée en cas d'une potentielle attaque (?)

__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Mer 22 Nov - 16:39

Le grognement fut intense. Le son vibra sur toutes les parois, s'amplifiant à chaque mètre parcourut. L'ours, en faisant cela, espérait que l'humain prenne peur et parte d'ici. Tant pis pour sa viande, il était finalement trop dangereux avec ses longues griffes. Il ne mangera ce soir que des lasirus. L'ours s'était fait blesser pour rien et il le regrettai maintenant.

Contre toute attente l'humain n'eut pas peur et ne bougea pas de sa place. Au contraire, il joua avec ses griffes comme pour l'intimider. L'ours n'aimait pas cette façon de faire, mais il fallait reconnaître qu'il était menaçant ainsi. Finalement il hurla lui aussi pour lui faire peur. L'ours fut d'abord très surpris de cela, il ne s'y attendait pas. Néanmoins le cri ne lui fit pas plus peur que cela. Du coin de l’œil il regardai les longues griffes de l'humain, c'est cela qui lui faisait peur.

L'ours se dandina un peu sur ses pattes, hésitant encore sur ce qu'il devait faire. L'humain ne semblait pas vouloir partir, mais il ne partait pas l'ours pouvait aussi dire adieu à son repas de lasirus. Il hésitait , mais pus il regardait les griffes, plus il savait qu'il devait s'arrêtait là. Rapidement il donna un coup de patte dans un tas de lasirus mort et les attrapa dans sa bouche. Il tourna sur lui-même et pris la fuite, s'enfonçant plus profondément dans la grotte. Il avait dans la gueule deux lasirus, un maigre repas en somme.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ours
21 points de vie

Attaque subit:
Citation :
Escapist n'a pas attaqué

TOTAL:  21 points de vie

Attaque réalisée:
Citation :
L'ours a pris la fuite.
TOTAL Escapist: 39 points de vie

Escapist gagne 5 points d'expériences



(Les points de vie des membres seront enlevés à la fin du RP.)
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Mer 22 Nov - 19:45

L'Escapist observa attentivement la scène qui se déroula sous ses yeux, ne lâchant à aucun moment l'ours du regard. Il put sentir l'hésitation dans ses gestes et ses regards. Finalement l'ours avait finit par abandonner l'idée de s'en prendre aux lasirus. La tactique du déchu avait marché et , en un sens, il fut soulagé que l'ours décide de ne pas attaquer. Oh! Il l'aurait tué aisément, mais l'ours aurait réussi à l'entamer et il ne voulait pas forcément se prendre de nouveau des frais d'hôpitaux surtout lorsqu'il avait promis de faire attention à lui. Il voulait éviter des visites trop fréquentes à l'hôpital qui seraient susceptibles de faire sauter son assurance... et puis il se voyait mal expliquer pourquoi il y retournait: "Je faisais de l'urbex dans les mines et j'ai défendu des lasirus contre un ours qui chassait sa pitance". Dit comme cela, même le dark angel trouvait cela idiot. Il laissa alors l'ours prendre son repas résidant dans le corps de deux lasirus morts en défendant leur progéniture. Il n'allait pas non plus lui refuser cela, songeant bien qu'il ne faisait pas cela par pur sadisme mais bien par instinct de survie. Ainsi, l'Escapist parvint à épargner une vie d'une mort certaine aujourd'hui, ce qui pouvait avoir une certaine noblesse pour les amoureux de la nature, ou une preuve de stupidité pour d'autres personne qui auraient privilégié la mort de l'animal.

Alors que l'ours commençait à s'éloigner, l'Escapist baissa doucement ses armes, tout en l'observant s'enfouir progressivement à l'intérieur des galeries. Surement l'ours allait-il rejoindre un autre réseau de galeries pour progresser dans les mines. Il finit par ranger ses katanas dans leur fourreau. Il retira alors la lampe de son front et la garda de nouveau à la main pour éclairer au sol. Il finit aussi par s'éloigner tranquillement du nid, parvenant à le repérer approximativement au son des cris des petits lasirus. Il soupira longuement alors qu'il marchait entre les corps des lasirus restant, mort courageusement pour protéger des êtres importants. Cette idée le plongea dans une douloureuse réflexion. Hatsuyo portait un enfant à sa mort... un enfant qui n'aura pas eu la permission de vivre due au courroux d'humains rongés par la colère et la peur. Mais... si cet enfant eut la possibilité de vivre, de faire de cet ange un père... l'Escapist aurait-il été aussi fidèle que ces lasirus morts au combat? Cela fut plus que probable bien qu'il ne parvenait pas encore à se projeter entièrement dans cette situation. Ce bonheur lui avait été arraché, comme s'il fut un être maudit qui n'avait pas droit à ces moments de sérénité. Et pourtant... il en était sûr, si une menace grande avait menacé son enfant.. si celui-ci fut en vie à cette heure... il n'aurait pas hésité à donner sa vie ainsi que le firent ces lasirus. C'est bien une lueur d'empathie qui brillait au creux de son regard naturellement sévère.

Il tourna la tête vers le nid, bien qu'il fut caché par l'obscurité, ne pouvant que distinguer les petites prunelles ambrées du dernier lasirus. Sa voix résonna de nouveau, calme et posée, pareille à l'atmosphère fraiche et mystérieuse de la nuit et de ses douces ténèbres.


Il reviendra surement tôt ou tard... fuyez... trouvez un autre endroit pour votre sécurité... le temps que les petits apprennent à voler...

L'Escapist imaginait bien que le lasirus ne comprendrait pas un mot de ce qu'il pouvait dire. Mais étrangement, il ne put s'empêcher de s'adresser à cette modeste créature comme s'il se fut agit d'un pair. Peut-être était-ce parce qu'il trouvait que sa propre existence avait plus de proximité avec ces lasirus, reclus dans des endroits sombres, désignés par de sombres légendes infondées... et à la fois menacés et impuissants face à d'autre ennemis... malheureusement isolé d'autres alliés pour pouvoir proposer une véritable défense. Ou peut-être fut-ce pour ne pas se donner l'impression qu'il parla tout seul, dut-ce t-il désigner le lasirus comme son interlocuteur.

Sa lampe éclaira alors les cadavres restants des lasirus. Il ne sembla pas triste mais plutôt soulagé pour eux. Désormais, ces lasirus, après avoir mené un terrible combat, avaient mérité un doux repos que la mort avait imposé. Il baissa le regard et finit par dire de manière audible par un ton qui serait aisé à définir comme une excuse sincère:


Je suis désolé de n'avoir pas pu les sauver... j'aurai dû arriver plus vite...

Il posa la lampe à terre et commença à creuser dans le sol autant de trous qu'il y avait de cadavres de lasirus. Le moins qu'il put faire pour ces modestes créatures était de leur offrir une sépulture. Oui, c'était une pratique propre aux humains, rarement au règne animal, mais ces lasirus avaient montré plus de dévotion et de courage qu'une bonne majorité d'humains que l'Escapist avait pu voir au fil des années, durant sa longue vie. Une fois les trous creusés, il posa doucement les corps des lasirus dans les cavités avant de les recouvrir doucement. Il posa enfin une pierre sur chaque sépulture pour les marquer. Il profita d'ailleurs de ce calme et de cette baisse de la tension pour se remettre du coup de patte et du plaquage de l'ours qui n'avait pas manquer d'engourdir son corps en une sensation peu agréable, profitant du calme pour laisser son corps se reposer et récupérer.

Citation :
activation du pouvoir de régénération de niveau 3

__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Jeu 23 Nov - 9:50

L'ours était finalement partit. Il avait emporté avec lui deux cadavres de lasirus pour manger. Il avait beaucoup perdu aujourd'hui en nourriture mais sûrement qu'il chasserait de nouveau une fois l'humain partit. Lasirus quant à lui était assez étonné que l'ours parte. Il se voyait déjà mort, au sol parmi ses congénères. Le combat l'avait énormément épuisé . Il s'était réfugié à côté des petits lasirus, ne se sentant plus capable de voler. Il s'était pris un coup de patte avant que l'humain arrive.

Malgré tout cela, il continuait à pousser des cris en direction de l'humain pour le faire fuir. Il avait certes réussir à battre l'ours, il restait tout de même un ennemis pour les petits. Il criait de plus en plus fort, mais n'espérait qu'une chose, c'est qu'il s'en aille sans combattre. Le lasirus était à bout de force. Durant tout ce temps, il put voir l'humain creuser de petits trou dans le sol et y déposait les cadavres de ses amis avant de les enterrer. Il posa même une pierre sur chacun des petits trou refermés.

Le lasirus ne savait pas ce qu'il faisait e ne comprenait pas pourquoi il faisait ça. Peut être voulait-il conserver la viande durement gagné auprès de l'ours, pour la manger plus tard Il l'a caché ainsi pour que l'ours ne la trouve pas. Le lasirus continuait à pousser ses petits cris aiguës, mais il sentait que cela ne faisait pas peur à l'humain. Comme cela n'avait pas fait peur à l'ours.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Escapist
Pouvoir Régénération activé + 3 points de vie
TOTAL Escapist: 39 + 3 = 42 points de vie


(Les points de vie des membres seront enlevés à la fin du RP.)
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Jeu 23 Nov - 12:54

L'Escapist ne manqua pas de noter les cris persistant du lasirus blessé qui tentait d'utiliser la dernière arme dont il disposait pour défendre sa progéniture... à savoir son cri pour tenter de faire fuir son adversaire. Le ténébreux ne fut pas vraiment étonné qu'il réagisse ainsi, après tout, lui aussi était un être plus grand et potentiellement une menace pour lui... sans compter qu'il n'avait pas non plus le pouvoir de parler aux animaux (et sa connaissance, il ne connaissait aucun être capable d'une telle aptitude). Après avoir enterré les lasirus, suffisamment profondément pour cacher leur odeur à l'odorat de l'ours, il se releva lentement et reprit sa lampe avant de tourner doucement sa tête vers le lasirus qui criait. Il pouvait entendre les derniers espoirs qu'il pouvait avoir afin que lui, l'Escapist, s'en aille. Il fut tenté de s'en aller et de laisser le lasirus tranquille... mais la petite créature était blessée et sa progéniture toujours exposée à la menace de l'ours. Qu'est-ce qui l'obligeait à prendre soin de ces créatures? Rien qu'il ne put définir en vérité, pouvant alors les laisser se débrouiller et ce lasirus ne demanderai surement pas mieux... mais d'un autre côté, il senti naître en lui, grâce au cri hostile de ce lasirus, une certaine forme d'empathie et de pitié, développant alors un sentiment qui l'incitait à aider les petites bêtes ailées.

Il finit alors par explorer un peu la galerie, notamment les parois et les rails afin de chercher quelques insectes ayant aussi élu domicile dans ces grottes. Il n'avait guère peur des insectes. Au contraire, il les trouvait plus insignifiants que les humains pouvaient les trouver terrifiants. Il essaya d'en trouver une bonne quantité, les gardant dans le poing pour ne pas les laisser s'échapper. Alors qu'il put sentir certains insectes s'agiter dans sa main, il serra son poing pour briser leurs petits membre dans un bruit de friction alors que leur exosquelette fut attaqué par la pression de son poing. Il chercha autant des larves que de petits cafards et autres coléoptères dont les lasirus pouvaient être friand. L'Escapist avait beau connaitre en surface le lasirus, il savait que le mythe disant qu'ils se nourrissaient du sang du bétail et des humains, était infondé. Il était bien plus logique qu'ils se nourrissent d'insectes plus petits et tout aussi nourrissant pour leur organisme.

Il finit alors par s'approcher lentement du nid. Le lasirus hurlait de plus belle à cette approche qu'il put considérer comme une démarche agressive ou une volonté d'attaque. Lorsqu'il fut à deux pas du nid, l'ange déchu s'arrêta et ne bougea plus d'un cil. Il devait instaurer une confiance chez ce petit être apeuré et farouche. Il était évident qu'il ne fut pas habitué au contact des humains... encore moins des êtres infernaux... surtout la nuit dans une mine abandonnée. Il garda son regard rougeoyant posé sur celui ambré du lasirus. Il attendit qu'il commence à calmer ses cris et ses possible gestes avant de prendre dans son poing serré, un insecte gigotant encore entre ses doigts. Il leva alors la main tenant cet insecte très lentement pour que le lasirus se sente moins menacé... du moins fit-il de son mieux pour s'appliquer. Il finit par tendre lentement l'insecte au lasirus et lui laisser la possibilité de le manger. Par ce geste, l'Escapist espérait faire comprendre à la petite créature qu'il n'était pas son ennemi... ou du moins qu'elle ne fut pas sa proie: il lui donnait à manger... il n'allait pas LE manger. Bien sûr, l'Escapist se prépara mentalement à une morsure potentielle que le lasirus pourrait effectuer pour se défendre et dissuader l'ange déchu de rester et de menacer sa progéniture. Il se préparait à ce cas pour résister à la douleur et ainsi communiquer au lasirus que cette potentielle attaque serait vaine et surtout ne débouchera pas sur une riposte en restant parfaitement immobile.


Mange... tu dois reprendre des forces...

__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Jeu 23 Nov - 21:59

Le lasirus criait de plus en plus fort. L'humain lui faisait peur. Il ne voulait pas subir de nouveau un prédateur.  Pourtant l'humain ne semblait hostile à première vue envers lui, il ne l'avait attaqué ni n'avait montré les crocs. Le lasirus n’était tout de même pas très rassuré en sa présence et il voulait absolument que l'humain parte. L'humain continua à faire ses bizarreries, voilà qu'il chassait les sauterelles maintenant.

En plus de se garder les lasirus mort comme nourriture, il volait maintenant sa nourriture. Le lasirus cria de plus bel. Il voulut s'envoler pour le faire fuir, pour éviter qu'il tue sa nourriture, mais il était trop fatigué. Ses ailes n’arrivaient plus à le porter correctement. Il ne fit qu'un battement d'aile avant de s'accrocher à la paroi et de remonter vers la petite alcôve avec les petits lasirus. Il ne pouvait rien faire.

L'humain écrasa ensuite les insectes dans sa main. Quel gâchis de nourriture. IL y en avait tant. Le lasirus poussa un crie de mécontentement. Soudain l'humain approcha sa main, le lasirus prit peur et hurla de plus bel. Malheureusement pour lui, l'humain ne recula pas au contraire. Il criait toujours plus fort mais l'humain n'avait pas peur. Il sentait qu'il ne pouvait rien faire contre lui.

C'est alors que l'humain attrapa une sauterelle et la tendit vers lui. Il cria de nouveau. Voilà maintenant qu'il le nargué, mais l'humain semblait vouloir lui donner la sauterelle. Pourquoi voulait-il faire ça. Le lasirus commença à s'approcher tout en criant. Il était sur ses gardes. Il s’approcha encore un peu puis lui mordit le bout du doigt pour lui faire lâcher la sauterelle. Il l'attrapa aussitôt et recula pour la manger. Qu’allait faire l'humain maintenant qu'il l'avait attaqué ?
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lasirus

Attaque réalisée:
Citation :
Morsure - 2 pv

TOTAL Escapist: 42 – 2 = 40 points de vie

(Les points de vie des membres seront enlevés à la fin du RP.)
Récapitulatif:
 

Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Ven 24 Nov - 11:13

Les cris incessants du lasirus avaient de quoi filer une bonne migraine à force d'une écoute prolongée. Mais pour le coup, l'ange déchu prit sur lui pour supporter ce son se renforçant par la peur ou l'indignation du lasirius (bien qu'il ne savait pas si le lasirus était contrarié ou pourquoi il l'était). Tout comme il l'avait prévu, le lasirus avait planté ses petites canines sur le bout de son doigt afin de lui faire lâcher l'insecte qu'il lui tendait pour qu'il mange. Que fit donc l'Escapist suite à ce geste? Rien. Il ne se fâcha guère contre la petite créature apeuré qui venait de mordre une main qui souhaitait le nourrir... du moins un doigt. Son visage avait peu exprimé la douleur, se définissant en un léger froncement de sourcils avant de reprendre une mine plus calme. Oui, cette morsure avait été douloureuse pour une créature aussi petite, et surement les dégâts auraient été considérables si une vingtaine de ces créatures l'aurait mordu simultanément. Aussi pouvait-il désormais comprendre pourquoi nombre de voyageurs imprudent eurent passé plusieurs mois à l'hôpital après avoir fait l'erreur d'importuner un groupe de lasirus ; sachant que ceux-ci n'agressaient jamais l'homme sans raison... il en eut la preuve en rentrant dans cette mine sans qu'aucun des lasirus présents ne se montrèrent hostile envers lui. Il put sentir de la douleur de cette morsure mais ne cilla que peu au vu de sa tolérance un peu plus élevée à la douleur qu'un simple humain... mais surtout parce qu'il avait déjà connu des blessures et des souffrances bien plus fortes. L'exemple le plus récent fut son état agonisant dans lequel l'avait plongé le Yamaguchi avant qu'il ne le tue. Sans compter le coup de patte de l'ours qui l'avait bien sonné pour le coup (et qui n'aurait pas manqué de tuer un humain lambda).

En parlant d'ours, il observa un instant la direction que l'ours avait prit pour poursuivre sa chasse. Il se concentra pour tenter d'entendre le moindre bruit qui pouvait trahir le fait qu'il puisse revenir. Auquel cas le temps pressait: il fallait déplacer le nid dans une autre galerie et/ou trouver une alcôve hors d'atteinte pour ce prédateur. L'Escapist était tout a fait capable de le faire dès maintenant , de prendre le nid et le déplacer... mais il subirait alors les tentatives d'attaque du lasirus paniqué. Il était ainsi nécessaire que ce lasirus survivant puisse se montrer coopératif. Et pour cela, le déchu devait lui montrer qu'il n'était pas un ennemi, ni une menace pour ses petits. C'est bien pour cela que, malgré la morsure, il ne se montra pas hostile, tant dans ses gestes qu'au travers des traits de son visage. S'il ne savait pas communiquer comme un lasirus, il allait tenter de faire comprendre à cette farouche créature autant par la volonté de le nourrir et par l'absence de comportement hostile ou offensif qu'il n'allait pas lui faire du mal. Au contraire, après avoir frotté son doigt d'où se libéraient quelques petites gouttes de sang à l'endroit de sa morsure, il prit une autre sauterelle capturée dans les galeries et la tendit doucement de nouveau au lasirus pour qu'il la prenne et se nourrisse.


Brave bête...

"Brave". L'Escapist pensait véritablement que cette créature l'était. En effet, elle semblait épuisée, apeurée, et visiblement blessée... et pourtant, elle osait encore l'attaquer de ses dernières forces malgré sa posture. Cela put dénoter une certaine bravoure pour le déchu, de l'idiotie pour d'autres. Par ailleurs, en parlant doucement, et sachant pertinemment que le lasirus ne comprendrait pas cette langue, cette suite de sons, il pouvait espérer que la créature puisse entendre qu'il s'agissait d'une tentative de communication pacifique; contrairement au hurlement qu'il avait pu pousser face à l'ours lorsqu'il l'avait affronté. La blessure par morsure à son doigt était superficielle et sa régénération supérieure à celle d'autres créatures, permit à son doigt de cicatriser plutôt rapidement (à vu d'oeil même).

Citation :
Utilisation du pouvoir de régénération de lvl 3

__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Ven 24 Nov - 13:29

Le lasirus avait pris la sauterelle que l'humain lui tendait en le mordant. Il s'attendait à ce que celui-ci s'énerve et l'attaque mais rien. Il grimaça juste un peu. Le lasirus fut assez étonné. Il mangea sa sauterelle, faisant craquer son exosquelette contre ses petites dents. Il avait faim, très faim. Quand l'ours avait attaqué, il venait à peine de se réveiller. Il n'avait pas eu le temps de chasser aujourd'hui et il était déjà complètement épuisé. Les petits aussi d'ailleurs n'avaient pas encore mangé. Heureusement il savait qu'une partit de la colonie avait réussis à s'envoler dehors.

L'humain, contre toute attente, amena une seconde sauterelle. Il l'a tendit exactement comme celle devant. Le lasirus le regarda un instant. La sauterelle était toujours aussi alléchante mais elle était toujours tenu par un humain. Il hésitait, pourtant il savait que l'humain n'avait rien fait tout à l'heure. Il s'avança prudemment et attrapa la sauterelle. Il tira un peu dessus et l'humain l'a lâcha. La lasirus recula aussitôt et donna la sauterelle aux petits qui se battirent pour avoir un bout. Il ne l'avait pas mordu cette fois, l'humain ne semblait pas vouloir les attaquer.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Escapist
Pouvoir Régénération activé + 3 points de vie
TOTAL Escapist: 40 + 3 = 43 points de vie


(Les points de vie des membres seront enlevés à la fin du RP.)

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Ven 24 Nov - 16:16

Bien... bien... dit doucement le dark angel alors qu'il observa que le lasirus avait décidé de ne pas le mordre cette fois ci.

Lorsque le lasirus vint saisir l'insecte entre ses crocs, l'Escapist lâcha sans résistance la sauterelle pour le laisser donner l'insecte à sa progéniture qui témoignaient aussi d'un vive faim au vu de l'agitation qu'il put observer lorsque le lasirus exposa la nourriture. Ainsi donc ces petits lasirus avaient déjà des crocs pour pouvoir manger. C'était un détail qu'il put apprendre pour étendre le peu de connaissance qu'il put avoir de ces créatures. Toujours avec la même douceur dans les gestes il tendit des insectes au lasirus afin qu'il put nourrir les petits. Il pensait bien que s'il donnait la nourriture lui-même à la progéniture alors que la relation de confiance ne fut pas complète, la méfiance du lasirus pourrait l'emporter et, pouvant croire qu'il puisse le feinter et prendre un des bébé, vienne à être méfiant et l'attaquer de nouveau. Il préférait alors laisser la créature faire la transition pour nourrir ses petits et en profiter pour se nourrir lui même. Mais tout en continuant à lui livrer des insectes, il laissait son 6ème sens de dark angel en alerte ainsi que son ouïe pour voir si l'ours ne venait pas... ou qu'une menace supplémentaire ne vint pas faire son apparition.

Il arrêta de distribuer les insectes lorsque la petite créature ailée sembla moins encline à vouloir prendre l'insecte qu'il lui tendait. Il songeait alors que le lasirus fut repus ou du moins avait suffisamment mangé pour étouffer sa faim. La reprise de force pouvait tout aussi bien le faire gagner en vigueur et le faire devenir hostile envers l'Escapist pour le faire fuir... mais c'était un risque à prendre pour ce dernier. Il lâcha les insectes et lui tendit doucement sa main. Peut-être un simple contact sans violence pourrait donner une preuve supplémentaire des intentions de l'ange déchu? Mais pour cela, l'ange ne le toucha pas directement, il laissa sa main tendue avec assez de distance pour que le lasirus ne se sente ni agressé, ni acculé, lui laissant alors l'initiative de venir chercher ce contact de lui-même que ce soit pour le jauger ou le mordre à nouveau s'il se sentait encore menacé. S'il venait chercher le contact, il lui caressera doucement et sans geste brusque la zone exposée. Mais avant même que le lasirus ne se décide, l'Escapist observa attentivement les blessures apparentes du lasirus qui pouvaient l'empêcher de voler. C'était un fait qu'il avait aussi noté, son incapacité à volé car ce petit être aurait pu aussi profiter de cette compétence pour mettre plus de pression dans son approche hostile précédente... alors qu'il ne se fut contenté que de crier. L'ours l'avait surement blessé avant que le ténébreux n'arrive. Etait-il seulement sonné et épuisé... ou alors fut-il blessé? C'est ce qu'il tenta de vérifier au mieux en observant attentivement chaque mouvements de la petite créature.

__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 578

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Ven 24 Nov - 16:54

l'humain approcha d'autres insectes que le lasirus hésitant fini par prendre. Il en amena une bonne partie aux petits lasirus pour qu'ils puissent tous manger. Il en garda pour lui aussi. A chaque fois, il avait attrapé un insecte il reculai rapidement pour ne pas être à porté de la main de l'humain. Mais au fur et à mesure, il reculer de moins en moins rapidement. Prenant petit à petit confiance. Il avait tout de même peur que l'humain l'attaque mais de moins en moins. L'humain ne semblait pas être hostile.

Au bout d'un moment il n'eut plus faim et les petits n'avaient pas touché à la dernière larve qu'il avait posé dans le nid. L'humain posa alors le reste des insectes. Le lasirus le regardait faire. Il pensait maintenant qu'il allait partir mais non. L'humain resta, il tendit sa main vers lui. Le lasirus la regarda, elle était vide mais de toute façon il n'avait plus faim maintenant. L'humain la laissa là sans bouger.

Le lasirus se demanda bien pourquoi, mais finit par être curieux. L'humain n'avait pas montré à un seul instant son hostilité envers lui, alors qu'il l'avait fait envers l'ours. Peut être ne voulait-il pas le manger. Il s'approcha doucement de la main et commença à la renifler doucement. Près à reculer au moindre mouvement. Il observa le doigt qu'il avait mordu mais il n'y avait plus aucune trace de morsure dessus. Le lasirus lécha tout de même le bout du doigt blessé pour montrer qu'il s'excusait de l'avoir mordu.
Revenir en haut Aller en bas
escapist
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 912
Age : 26

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/85  (25/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   Ven 24 Nov - 17:51

L'Escapist sourit légèrement, amusé de ce geste du lasirus qui avait finit par lui lécher le doigt qu'il avait mordu la première fois. Mais bon, la trace de morsure avait aisément disparu, la blessure n'était pas profonde et n'avait pas fortement marqué. Sa régénération avait vite fait de faire disparaître les traces. Et tout comme les traces furent absentes, la rancune de l'être infernal l'était aussi... sachant qu'il n'en avait pas voulu à la créature. Il savait bien ce que c'était que d'être menacé, acculé et approché par un inconnu aux desseins indéterminés. Il était naturel que le petit animal se soit mis sur la défensive. Il avait laissé le lasirus venir lui renifler la main sans faire le moindre geste pour ne pas l'effrayer. La léchouille qu'il accorda à son doigt l'amusa légèrement alors qu'il lui caressait doucement le coin de la gueule avant de retirer sa main.

Je sais que t'es pas méchant. Tu as juste eu peur, tu as crains que je suis un être dangereux pour tes petits... et à raison dans un sens...

Visiblement, sa méthode avait fonctionné: le lasirus s'était montré de moins en moins méfiant vis à vis de lui et il avait pu l'observer aisément lorsqu'il lui avait laissé les insectes. Son regard se posa sur les petits lasirus aux yeux jaunes, repu de leur premier repas de la soirée. Il les observa un moment sans faire de geste évocateur ou avoir l'air de les convoiter... non, il les regardait simplement comme il regarderait les enfants d'un autre. Son regard se posa de nouveau sur le lasirus alors qu'il pointa le nid avant de demander:

Ce sont... tes enfants? - A ce moment, il pointa le doigt vers le lasirus - a toi?

Encore une fois, il savait pertinemment que l'animal n'allait pas comprendre un traitre mot de ce qu'il pouvait dire. Mais en continuant la conversation, même n'ayant l'air de rien, il voulait transmettre au lasirus la volonté de communiquer, d'établir une base pour se comprendre (notamment par la gestuelle ou le ton de la voix si le lasirus y était sensible). Cela lui permettrait alors de comprendre que l'Escapist n'était définitivement pas hostile... du moins, dans le meilleur des cas. Et puis, l'Escapist fut curieux, ne connaissant pas forcément le comportement social des lasirus entre eux. Une colonie se comportait-elle en un ensemble quasi-familial régie par un mâle alpha? Ou vivaient-ils indépendamment les un des autres en pouvant former quelques groupuscules soudés? En ce sens ce lasirus fut-il un parent des petits pour vouloir les défendre ainsi ou cela fut-il instinctif? Tant de question que l'ange déchu se posa instinctivement. Plusieurs millénaire à observer l'humanité dans ses plus complexes aspect ne l'avait pas aidé sur cet aspect réflexif. Il devra penser à poser la question à un spécialiste s'il pouvait en trouver un sur l'île.

Après la potentielle réaction du lasirus, l'Escapist commença à s'éloigner un instant sans trop s'éloigner cependant. Il avait remis sa lampe sur son front et rechercha pendant un moment un autre emplacement possible pour installer le nid de lasirus, un alcôve bien plus élevée, hors d'atteinte pour l'ours ou tout autre prédateur terrestre, assez stable pour éviter que le nid ne tomba à la moindre secousse ou au moindre courant d'air.

__________________________________



Spoiler:
 


[nouvelle sign en attente]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au plus noir de la mine [Mission 4, pv PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erya Island :: Terre :: Montagnes :: Mines-