Erya Island

Venez incarner votre personnage fantastique (fée, ange, neko, démon...) et le faire interargir avec les autres créatures peuplant cette île.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recommencer à zéro [PV : Ecko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Ven 14 Juin - 15:48

Luva venait de passer 5h dans l'avion quand elle atterrit enfin en Afrique du Sud. C'était la deuxième fois qu'elle prenait l'avion et elle avait été malade durant tout le trajet. Le foulard orangé cachant ses oreilles de loup à la vue de tous la démangeait, il lui tardait de se retrouver seule pour l'enlever. À peine arrivée en Afrique du Sud elle suivit les instructions que l'infirmière lui avait donné. Elle alla vers un port et monta dans un bateau en direction de l'océan indien : l'île d'Erya l'attendait. Elle passa 5 jours dans un un petit bateau. Elle ne put rien manger à cause du mal de mer.

Elle accosta malade sur Erya. Une semaine venait de s'écouler depuis sa fuite du laboratoire grâce à l'aide de l'infirmière. Elle venait enfin d'arriver sur l'île de liberté que lui avait promis sa protectrice. Elle allait commencer sa vie. Recommencer sa vie.

Elle sortit du bateau toute vaseuse. Elle marcha ou tituba plutôt pour sortir du port. Elle s'écarta de toute animation, elle marcha et marcha, elle suivit l'océan. Elle longea les vagues. Et resta sur la plage un moment. L'air frais et salé de l'océan lui fit le plus grand bien. Elle était encore nauséeuse mais marcher lui rendit son teint et ses couleurs.

C'était le début de l'après-midi, elle venait d'arriver en terre inconnue. Elle ne connaissait personne. Elle ne savait pas comment évoluer en société. Où allait-elle dormir ? Avec quoi allait-elle manger ? Elle n'avait pas d'argent. Elle n'avait aucun bagage, seuls les habits qu'elle portait. Elle avait peur de rester seule. Mais elle était libérée. Même si elle ne croyait pas que ces hommes la laisserait tranquille. Elle avait peur d'être traquée, elle ne voulait plus être traitée comme un animal. Elle voulait garder sa liberté. Elle se battrait pour ça. Jamais aucun homme ne la toucherait plus. Personne n'utiliserait plus jamais son corps pour faire des expérience. Elle était libre maintenant. Et elle comptait le rester !

Elle avança jusqu'à une plage déserte. Elle voulait rester seule un moment pour détacher le foulard qui dérobait ses oreilles aux autres. Le temps n'était pas mauvais mais il ne faisait pas très chaud, le ciel était nuageux, du coup peu de personnes s'étaient aventurées jusqu'à la plage. Arrivée dans un endroit calme, elle se laissa tomber dans le sable fin. Elle déroula le tissu orangé de sa tête. Laissant apparaître ses deux oreilles bleutées, elle se sentit soulagée de sentir ses membres à l'air libre. Elle n'était pas habituée à cacher ses attraits de loup.

Elle resta un moment dans le vent de l'océan, assise dans le sable tiède. Elle ne pensait à rien. Elle se serait presque endormie si elle ne craignait pas que quelqu'un s'en prenne à elle pendant son sommeil. Mais elle était bien ici. Soudain elle sentit que quelqu'un s'approchait d'elle. Elle commença à paniquer. Ses oreilles s'orientèrent vers l'arrière, elle fut prise de frissons en repensant à tout ce qu'on lui avait fait endurer en Sicile. Elle prit le foulard qu'elle mit sur ses épaules. Et derrière elle un jeune homme avança. Elle se retourna et voyant l'homme derrière elle, d'un mouvement se retrouva debout, sur ses gardes. Prête à lui bondir dessus s'il se faisait menaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Ven 14 Juin - 17:24

Ecko respira longuement le parfum d'iode qui flottait dans l'air, et écouta le  bruit des vagues venir lécher le sable crissant sous ses pieds. C'était la première fois qu'il venait ici, sur cette plage. Il avait décidé d'entreprendre ce voyage de sa cabane jusqu'ici car il avait entendu des on-dits sur le fait que l'atmosphère qui régnait ici avait un effet reposant. Et l'aveugle se sentait particulièrement tendu depuis sa rencontre avec l'ange déchu nommé Escapist... 

Une mouette passa au-dessus de lui en criant. Le jeune homme eut l'impression qu'elle se moquait de lui, pour une raison obscure et sans aucun doute inexistante. Il s'avança vers l'eau. Oui, le doux son de l'écume était réellement apaisant. Il inspira fort. L'air chargé de sel le fit éternuer. Il se mit à marcher le long de l'océan. Peu de gens étaient présents. Quelques mouettes, deux ou trois joggeurs, un couple probablement en vacances accompagné de leur enfant, et plusieurs autres créatures venu comme lui chercher le soleil et la quiétude tous deux présents en ces lieux.

Ses pas le portèrent vers les dunes de sable, à quelques dizaines de mètres de l'eau. Il voulait s'étendre quelque part où personne ne risquait de l'embêter. Il voulait savourer ce calme. Seul. Certes, il retrouverait ce calme chez lui, dans le Pré, mais ce n'était pas le même calme. Ici, c'était un calme  régulier, régulé par le bruit des vagues.

Soudain, l'aveugle perçut un mouvement non loin de lui. Devant pour être précis. Une forme qu'il n'avait pas remarqué auparavant. Une créature qui se releva d'un bond et se mit en position défensive. Cela surpris le garçon qui n'avait aucune intention malveillante et n'en avait jamais eue envers qui que ce soit. Néanmoins, celui ou celle qui se trouvait en face de lui semblait pris de panique car Ecko perçut très nettement de la peur emplir l'atmosphère. 

Il s'arrêta, ne voulant pas faire plus peur à cette ombre composée d'électrons extrêmement rapides et affolés. Cette réaction l'intrigua. Il désira en savoir plus sur celui/celle qui se trouvait en face de lui.

Pour lui faire comprendre qu'il n'avait aucune mauvaise intention, il s'assit lentement dans le sable, déposant avec délicatesse son précieux bâton à quelques centimètres de ses genoux qu'il croisa en tailleur. Puis il se mit à fixer l'inconnu(e) de son regard vide.

"Vous me paraissez extrêmement tendu...", commença-t-il. 

Il préférait vouvoyer pour le moment, tant qu'il cherchait à savoir qui était cette ombre.

"N'êtes vous pas ici pour profiter de la quiétude de ces lieux ?? continua-t-il, pourquoi être aussi méfiant et sur ses gardes. Je ne vous veux aucun mal. Et même si je le voulais, comment le pourrais-je, dénué de vision ?? La tâche aurait été bien à mon désavantage, ne pensez-vous pas ??"


Il sourit, attendant la réaction de son interlocuteur. 

Encore une rencontre étrange, pensa-t-il...
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Sam 15 Juin - 10:30

C'était un jeune homme. Il fallait qu'elle tombe sur un homme, alors qu'elle voulait rester seule. Il était jeune pourtant ses cheveux étaient blancs. Il marchait à l'aide d'un bâton. Il était très étrange. Luva resta sur ses gardes. L'être masculin s'avança vers elle. Elle se crispa. Elle ne voulait pas qu'il la touche.* Qu'il reste loin ! * Il s'assit à proximité, et se mit en tailleur, déposant son bâton près de lui. Il la fixait. Elle n'aimait pas ça. Elle observa alors ses yeux. Ils étaient blancs. Aucune couleur, pas d'iris, pas de pupille, rien, du blanc. Cela attisa la curiosité de l'adolescente sans toutefois abaisser sa crainte.

-Vous me paraissez extrêmement tendu...

Il venait de la vouvoyer, jamais personne ne l'avait vouvoyée. Elle avait toujours été la petite Amboadia, l'enfant loup, ou l'animal, l'hybride... Jamais on ne lui avait parlé avec tant de respect dans la voix. Elle se demanda presque si l'individu s'adressait à elle. Mais il continua à lui parler. Ils étaient seuls sur cette partie de plage, il ne pouvait donc s'adressait qu'à elle.

-N'êtes vous pas ici pour profiter de la quiétude de ces lieux ?? Pourquoi être aussi méfiant et sur ses gardes. Je ne vous veux aucun mal. Et même si je le voulais, comment le pourrais-je, dénué de vision ?? La tâche aurait été bien à mon désavantage, ne pensez-vous pas ??

Il ne voyait pas. Ses yeux tout blanc ne lui permettait pas de voir ! Comment faisait-il pour marcher sans voir autour de lui ? Le jeune homme faisait grandir en Luva une brûlante curiosité. Son sexe masculin l'effrayait mais elle voulait en savoir plus. Il lui sourit en attendant qu'elle réagisse à ses paroles.

L'ookami se décrispa un peu. Toujours nerveuse, elle fit un pas de recul pour mettre une limite de sécurité entre lui et elle. Il venait de lui dire qu'il ne voulait pas de mal mais elle ne pouvait pas faire confiance à cet homme, pourquoi lui plutôt qu'un autre ? * Ils sont tous pareils * Mais un peu rassurée elle se posa de nouveau sur le sable à une distance un peu augmentée.

- Tu parles vraiment à moi ? Pourquoi tu me dis « vous » ? dit-elle d'un ton effronté. Elle continua avec un ton plus enfantin, et curieux, avide de savoir : Comment tu fais pour marcher sans voir ?

Le vent lui décrocha un frisson, elle resserra le foulard autour de ses épaules. Elle l'enroula autour de ses bras, en attendant que l'homme réponde à son besoin d'assouvir sa curiosité. Elle n'avait encore jamais rencontré de personnes qui ne pouvait pas voir. Et elle commença à s'imaginer elle, aveugle. Elle se dit que ça devait être très difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Sam 15 Juin - 13:23

- Tu parles vraiment à moi ? Pourquoi tu me dis « vous » ?


Le ton qu'avait emprunté son interlocuteur était piquant, plein d'effronterie, comme celui d'un enfant qui vient de faire une bêtise et qui tente de se défendre. L'aveugle sourit une nouvelle fois. Il allait lui répondre lorsque la voix aiguë et méfiante reprit :


Comment tu fais pour marcher sans voir ?


A l'inverse de lui, elle le tutoyait. Il supposa que c'était une manière de se recroqueviller pour mieux se défendre, ce qu'il comprit très bien. Après tout, l'ombre était apeurée et encore sur ses gardes, bien qu'il perçut son mouvement de recul pour s'asseoir à quelques pas de lui. Il laissa le vent jouer avec ses cheveux pendant quelques secondes avant de répondre à ses deux questions simultanément :


"Et à qui voudrais-tu que je parle ?? Vois-tu, toi qui apparemment possède le sens de la vue, quelqu'un d'autre à proximité ??" 


Il marqua une pause. Son ton avait été doux. Pourtant, cette fois-ci, il l'avait tutoyé. Non pas parce que l'envie lui était venue. Non ! Mais plutôt car elle l'avait tutoyé en premier, et qu'à présent, les formalités liées au fait que le pronom 'vous' soit utilisé pour s'adresser à une personne, soit plus âgée que soi, soit plus respectable ou inconnue, avaient été brisées. Cela l'amusait. Il continua :


"Je t'ai vouvoyé car je ne te connais pas. C'est une marque de respect envers un inconnu, à laquelle je suis très attaché. Et je l'ai employée car je t'ai senti sur tes gardes, méfiant, nerveux. Si je t'avais dit 'tu', serais-tu resté ??"


Nouvelle pause. Il laissa le temps à son interlocuteur d'avaler ses paroles. Sans s'en rendre compte, il venait de lui faire un peu de morale... Néanmoins, il répondit à la troisième question qui lui avait été posée :


"Comment fais-je pour marcher sans voir ?? Eh bien vois-tu, mon handicap ne m'a jamais réellement gêné. Excepté lorsque je rencontre des gens tels que toi, sur lesquels je ne peux pas associer le visage au nom. J'ai été élevé par un elfe qui a été mon maître pendant plusieurs années et m'a enseigné comment percevoir le moindre détail qui m'entoure malgré mon absence de vision. Pour cela, je laisse un flux permanent d'énergie me traverser, qui me permet de distinguer les formes, mais pas les couleurs. Je m'appuie aussi, bien sûr, sur mes autres sens. Par exemple, mon ouïe me permet d'entendre le battement d'aile d'un papillon à 10 mètres de mes oreilles, et mon odorat, de savoir que tu as passé plusieurs jours dans un bateau, malade et anxieux..."


Mouvement de surprise de la part de son interlocuteur. Soudain, il se rendit compte qu'il avait omis quelque chose. De très important pour lui.


"Mais, je crois que nous n'avons pas encore été présentés. Je m'appelle Ecko Kewi, et je suis un humanoïde, j'ai 17 ans, et comme tu peux le constater, je suis un garçon - il sourit encore une fois - et toi ?? Pardonnes-moi, mais je n'ai pas la capacité de faire la distinction entre fille et garçon. Peut-être t'ai-je offensé en te parlant de la sorte..."
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Dim 16 Juin - 15:54

Le jeune homme lui répondit alors, d'une voix douce. Il lui dit clairement qu'il s'adressait bien à elle. Comme elle l'avait vérifié auparavant, ils étaient seuls sur la plage, il ne pouvait donc que lui parlait à elle. L'adolescente n'avait jamais entendu quelqu'un s'exprimer de la sorte. La façon dont il lui parlait l'étonnait. Il l'énervait à lui répondre calmement et sereinement tout en la faisant sentir ridicule. Mais Luva aimait bien sa voix gentille, on ne lui avait que rarement parlé de cette façon. Ce garçon était différent.

Il avait arrêté de l'appeler « vous », il lui expliqua alors pourquoi il l'avait fait précédemment. Elle se demanda pourquoi personne ne l'avait encore fait avec elle, avant lui. C'était étrange. Il marqua une pause avant de continuer en lui expliquant comment il faisait pour marcher sans pouvoir voir.


- Comment fais-je pour marcher sans voir ?? Eh bien vois-tu, mon handicap ne m'a jamais réellement gêné. Excepté lorsque je rencontre des gens tels que toi, sur lesquels je ne peux pas associer le visage au nom. J'ai été élevé par un elfe qui a été mon maître pendant plusieurs années et m'a enseigné comment percevoir le moindre détail qui m'entoure malgré mon absence de vision. Pour cela, je laisse un flux permanent d'énergie me traverser, qui me permet de distinguer les formes, mais pas les couleurs. Je m'appuie aussi, bien sûr, sur mes autres sens. Par exemple, mon ouïe me permet d'entendre le battement d'aile d'un papillon à 10 mètres de mes oreilles, et mon odorat, de savoir que tu as passé plusieurs jours dans un bateau, malade et anxieux...

C'était impressionnant. Luva n'avait jamais rencontré personne de tel. Il entendait les papillons. Elle aussi percevait des choses à distance, son odorat était très développé et son ouïe était perçante, mais elle ne s'en rendait pas vraiment compte. Elle n'avait jamais vraiment porté son attention sur les bruits ou les odeurs qu'elle sentait. Par contre elle ne pouvait pas s'imaginer aveugle. Elle serait perdue sans voir le monde qui l'entoure.

Le jeune homme homme avait continué son explication en lui décrivant son état. Elle venait bel et bien de passer plusieurs jours sur la mer, et avait été bien malade mais elle ne lui en avait rien dit, comment avait-il fait pour le savoir juste avec son odeur. C'était impossible. Elle blêmit. Il l'étonnait, la terrifiait presque mais la rendait de plus en plus curieuse au fil de ses paroles.

Il reprit ensuite la parole pour se présenter. Il était vrai qu'elle ne connaissait pas son nom mais elle n'avait guère connu l'identité des personnes auxquelles elle avait parlé dans sa vie.


- Mais, je crois que nous n'avons pas encore été présentés. Je m'appelle Ecko Kewi, et je suis un humanoïde, j'ai 17 ans, et comme tu peux le constater, je suis un garçon et toi ?? Pardonne-moi, mais je n'ai pas la capacité de faire la distinction entre fille et garçon. Peut-être t'ai-je offensé en te parlant de la sorte...

Ecko. 17Ans. Humanoïde. * Humanoïde ? Qu'est ce que c'est ?* Ce mot rendit perplexe l'adolescente qui ne l'avait jamais entendu. Elle ne répéta à mi-voix, comme pour tenter de le comprendre mais en vain. Son sens ne parvenait pas a elle. Autre chose attisa son incrédulité, il ne pouvait pas savoir si elle était une fille ou un garçon. Elle n'avait jamais cru cette chose possible. Et ça la fit rire. Elle gloussa discrètement et répondit ensuite :

- Je suis une fille ! Et je m'appelle Luva !

Elle venait de dire ses mots dans un rire enfantin, et sur un ton de logique, qu'il n'ait pas remarqué sa féminité l'amusait. Sa queue remua derrière elle. Mais le mot incompris revint bien vite à son esprit. Elle voulait en connaître la signification.

- C'est quoi huma.. noïde.. ? Dit-elle avec difficulté de prononciation mais faisant un effort pour être comprise.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Dim 16 Juin - 18:07

Eco ne comprit pas sur le moment le pourquoi du gloussement qui sortit de la gorge de son interlocuteur. 

Je suis une fille ! Et je m'appelle Luva ! 


Là, ça devenait plus clair. Il se devait désormais de re-accorder tous ses mots, expressions ou phrases, comme son mentor le lui avait appris, pour mieux s'exprimer envers une représentante du sexe opposé. Luva. Pas un nom des plus répugnant, pour ainsi dire. L'aveugle distingua le L associé à l'aile des anges et des oiseaux, qui marquait l'idée de liberté. Et cette 'fille', puisqu'il fallait la désigner ainsi, paraissait en être à la recherche.


- C'est quoi huma.. noïde.. ?



Son interlocutrice sembla peiner sur la prononciation de ce mot, pourtant familier au jeune homme. Ne connaissait-elle donc pas ce terme ?? Sans doute  une nouvelle arrivée sur l'île... Il répondit à cette question en espérant être le plus clair possible :


"Un humanoïde est une créature mi-humaine, mi-autre-chose, d'ordinaire d'apparence à dominante humaine. Ma mère était une humaine, et c'est pour cette raison que j'ai cette apparence. En revanche, je n'ai pas connu mon père, et ne sait rien de lui. C'est sans doute de son sang que me vient mon handicap paradoxal à ma capacité de perception accrue... Pour te donner un autre exemple, un loup-garou est un humanoïde : homme le jour, loup la nuit."


Il laissa à Luva le temps d'analyser ses paroles. Oui, il lui fallait le temps de comprendre. De toute évidence, elle avait atterri sur cette plage par hasard... Le garçon se demanda pour quelle raison. Bien que le fait de fouiller dans la vie des autres le répugne, il avait envie d'en savoir plus. Cette 'fille' attirait sa curiosité. De plus, son mouvement apeuré et le ton qu'elle avait employé lors de son approche trahissaient un certain mal à l'aise. Malgré lui, les mots jaillirent de sa bouche, franchirent ses lèvres, sans barrage :


"Tu es nouvelle sur cette île ??"


Il se rendit aussitôt compte de sa petite maladresse et enchaîna plutôt :


"Non, oublie ce que je viens de dire. Tu as ton histoire, j'ai la mienne. De ce que j'en déduit d'après ta peur lorsque je suis arrivé, tu ne dois pas aimer être entourée de gens que tu ne connais pas... Je vais donc continuer ma route, si tu le permets, et je souhaite que tu trouves rapidement la tienne. Peut-être à une prochaine fois, petite Luva..."


Il lui sourit une nouvelle fois, ramassa son bâton de bouleau, se remit debout, et, après un bref salut de la main, fit volte-face et retourna vers la mer. Il avait très envie d'en apprendre plus sur cette fille, créature qu'il ne rencontrait que très rarement, mais il sentait que Luva avait quelque chose de profondément ancré en elle qui l'empêchait d'être naturelle. Ou peut-être se faisait-il des idées... Auquel cas, son demi-tour était justifié et irrévocable.


Au bout de quelques pas, il se demanda tout de même comment allait réagir sa nouvelle connaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Dim 16 Juin - 22:05

Le jeune homme expliqua ce qu'était un humanoïde à l'ookami. Elle ne connaissait pas ce mot mais au fond cela lui correspondait un peu. Elle avait un peu de loup et un peu d'humain dans son corps. Tout ce qu'il venait de lui dire la fit beaucoup réfléchir sur sa nature... * Je suis un huma.. noïde..?* Elle se posa beaucoup de questions. Elle avait connu sa mère et elle n'avait rien d'un loup. Mais elle n'avait elle non plus jamais vu son père, peut être était-il un loup. Mais comment sa mère avait-elle pu s'accoupler avec un loup. Toute cette réflexion la dégoûta. Elle déglutit en repensant aux mauvais traitements que les hommes du centre de recherche lui avait fait subir.

Le garçon marqua une pause avant de lui demander si elle était nouvelle ici. C'était le cas, évidemment. Elle était nouvelle sur l'île, dans la vie, dans la vie libre. Elle renaissait. Elle recommençait sa vie à zéro. Elle avait tout à découvrir. Ayant vécu captive pendant tout ce temps elle attendait cette liberté impatiemment pour vivre sa nouvelle vie. Et elle était en train de la commencer. Elle vivait son début de vie en compagnie de cet homme qui ne voyait pas et qui l'intriguait.

Il continua comme s'il avait commis une faute :

- Non, oublie ce que je viens de dire. Tu as ton histoire, j'ai la mienne. De ce que j'en déduit d'après ta peur lorsque je suis arrivé, tu ne dois pas aimer être entourée de gens que tu ne connais pas... Je vais donc continuer ma route, si tu le permets, et je souhaite que tu trouves rapidement la tienne. Peut-être à une prochaine fois, petite Luva...


Il allait partir, la laisser là ? Mais elle voulait en savoir plus encore sur lui. Elle ne comprenait pas tout et était très curieuse. Pourquoi partir alors qu'il commençait à la satisfaire de savoir. Elle le retint en quelques mots peut être un peu gauchement alors qu'il s'éloignait déjà de quelques pas.

- Tu veux partir ? C'est faux, j'aime être entourée. Je n'aime juste pas vous. Les hommes. Mais tu as l'air différent. Tu n'es pas méchant... Je crois. Elle le regarda, honteuse. Elle continua ensuite comme si rien ne s'était passé, comme s'il n'avait jamais eu l'intention de la laisser seule sur cette plage. Moi non plus je n'ai jamais connu mon père. Tu crois que c'était un loup ? Et que c'est à cause de lui tout ça ?

Elle prit sa queue dans ses mains. Elle fit un regard d'enfant perdu en observant sa fourrure bleutée. Il venait de semer des tas de questions dans sa tête d'adolescente. Jamais elle n'avait pu parler de tout ça avec quelqu'un mais maintenant qu'elle était libre elle pouvait dire ce qu'elle voulait sans redouter de coups dans les cottes ou le collier électrique. Une grande curiosité faisait place à l'endroit où était sa terreur des hommes. Elle restait méfiante, mais elle voulait continuer à parler avec celui ci. Elle commençait à s'habituer à sa présence et aimait la façon dont il lui parlait. Elle se détendait peu à peu. Jamais elle n'avait été si calme en présence d'un homme depuis qu'on l'avait enlevée à Madagascar.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Lun 17 Juin - 14:14

- Tu veux partir ? C'est faux, j'aime être entourée. Je n'aime juste pas vous. Les hommes. Mais tu as l'air différent. Tu n'es pas méchant... Je crois.


Ecko s'arrêta. Bien sûr qu'il n'était pas méchant. Quelle idée stupide. Certes, il pouvait l'être, mais seulement si on faisait mal aux fleurs et aux animaux. Rarement, pour ne pas dire jamais, en d'autres circonstances. Mais une énigme venait d'être éclaircie lors de cette réponse quelque peu gauche. Elle n'aimait pas les hommes ?? Voilà donc pourquoi elle avait eu peur en le voyant s'approcher... Tout devenait clair dans la tête du jeune homme.


Moi non plus je n'ai jamais connu mon père. Tu crois que c'était un loup ? Et que c'est à cause de lui tout ça ?



Un loup ?? 'Tout ça' ?? La curiosité du garçon fut une nouvelle fois piquée au vif. Elle avait donc des problèmes ?? Il planta son bâton dans le sable et se mit à genoux. Elle avait réussi à le retenir. Et il avait surtout envie d'en savoir plus. 


"Qu'est-ce qui te fait dire que ton père aurait pu être un loup ?? En as-tu des attributs ??"


Si elle posait la question, c'est donc qu'elle se doutait de quelque chose... Mais de quoi ?? Il trépignait d'impatience. Il voulait connaître son histoire, sans pour autant la harceler pour qu'elle lui raconte...


Autre chose étonnante et plutôt embêtante pour lui, il n'arrivait pas à deviner quelle race elle représentait. Elle n'était pas une humanoïde, puisqu'elle ne connaissait pas ce mot, ni un ange, déchu ou non car les électrons qui composaient son ombre perçue par Ecko ne voletaient autour d'elle ni en formation rangée, ni de façon anarchique. Les siens étaient nombreux et extrêmement rapides, comme à l'état sauvage...


Machinalement, il passa une main dans ses cheveux. Il réfléchissait à la manière la plus directe et la plus détourée à la fois de lui demander de lui conter son histoire.


"Tu sais, quel qu'ai été ton père, je suis certain qu'il t'a aimé lorsque tu es venue au monde, et si tu ne l'as pas connu, c'est sans doute parce qu'il avait ses raisons. Vois-tu, je n'en ai jamais voulu au mien de ne pas m'avoir élevé. Peut-être est-il encore en vie, et dans ce cas, je me dis qu'il est sans doute en train de me chercher... Et s'il n'est plus de ce monde, c'est sans doute car il devait en être ainsi... Mais la plupart du temps, j'évite d'y penser. Cela me permet d'aller de l'avant et de paraître le plus joyeux possible."


Il lui sourit une nouvelle fois. Décidément, cela devenait une manie en présence de Luva...


"De plus, quoi qu'il aie pu t'arriver, je ne pense pas qu'il l'aie voulu..."


Il planta ses yeux vitreux dans ceux de son interlocutrice, attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Lun 17 Juin - 14:56

Le garçon se stoppa, il revint vers elle, ou ne s'éloigna pas plus du moins. Il lui demanda ce qui pouvait lui faire penser que son père était un loup. Elle s'étonna de sa question, certes il ne pouvait pas la voir mais il venait de lui expliquer comment il pouvait percevoir les formes qui l'entouraient. N'avait-il pas remarqué sa queue et ses oreilles de loup ? Luva resta perplexe un moment. Jamais elle n'avait du expliquer à quelqu'un en quoi elle était différente. Les gens voyait directement qu'elle n'était pas comme eux. Mais réflexion faite elle se rappela que justement lui ne VOYAIT pas

Il lui parla de son père. Il lui dit des choses gentilles. Un instant elle pensa que son père la recherchait peut être. Mais elle balaya tout ça rapidement. Il ne l'avait jamais vu, il ne savait peut être même pas qu'elle existait. Et sa mère l'avait abandonnée, pourquoi celle ci aurait parlé de l'existence de sa fille loup au géniteur de celle ci. Luva n'existait plus pour sa mère, elle avait porté malheur à sa famille, et on s'était rapidement débarrassé de la malédiction. Sa seule famille, la seule personne qui ne l'avait jamais rejetée avait été lâchement tuée pour l'avoir cherchée quand on l'a enlevée. Il ne lui restait personne. Elle n'avait aucun entourage sur qui compter et en qui avoir confiance. Elle était seule. Seule, c'était dur de vivre seul pour un loup. Elle était seule mais libre et c'est ce qui importait pour elle pour l'instant.


Elle répondit d'abord à la question du garçon concernant ses caractéristiques de loup. Machinalement, et sans prendre garde à sa non-voyance, elle prit sa queue entre ses mains, comme pour lui montrer.

- Quelque chose d'un loup sur moi.. ? Ma queue. Et touchant ensuite ses oreilles redressées elle ajouta tristement : Et mes oreilles...


Le jeune homme lui souriait souvent, d'habitude elle n'aimait pas ça. Généralement quand un homme lui souriait ce n'était pas pour être amical loin de là. Elle avait rarement vu des sourires comme celui qu'arborait l'homme aux cheveux blancs. Le plus souvent les sourires qu'elle recevait étaient pleins d’ambiguïté, de perversité, de désirs malsains. Elle les détestait ces sourires là. Ils faisaient naître une violence incontrôlée chez elle. Ce qui ne faisait qu'amplifier le sourire des hommes vils qu'elle croisait. Le sourire du jeune homme semblait sincère et aimable. Il n'était pas comme tous ceux qu'elle avait pu observer jusque là. Ce garçon était décidément bien différent des autres.


Après un moment de silence elle reprit sa réponse dans des propos plus violents et empreints d'une certaines rancoeur et colère. L'aveugle la fixait, droit dans ses yeux aux iris dépareillés. Elle ne détourna pas le regard et répondit vivement en observant ses yeux blancs :


- Mon père, je m'en fiche ! Il sait pas que j'existe !


Elle réfléchit alors... Au fond elle ne connaissait personne. Les seuls qui connaissaient son existence étaient les gens du laboratoire. Elle se sentit soudain terriblement seule et abandonnée. Comme une fillette perdue dans un magasin à la recherche de quelqu'un qu'elle connaîtrait. Les seules personnes susceptibles de la retrouver étaient les hommes du centre de recherche, et c'était la dernière chose qu'elle souhaitait. Ces monstres étaient les seuls à la connaître... Elle frémit de terreur, et ajouta dans un murmure à peine audible.


- Personne ne sait que j'existe...
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Lun 17 Juin - 18:13

L'expression de Luva passa du tout au tout. D'abord empreinte d'un peu d'hésitation lorsqu'elle sembla lui montrer quelque chose.

- Quelque chose d'un loup sur moi.. ? Ma queue. C'était donc une queue que l'aveugla avait remarqué... Il s'étonnait en effet du fait qu'un ver de terre aussi gros puisse se terrer ainsi derrière elle sans qu'elle soit gênée. Et mes oreilles... Elle avait levé les bras et touchait ces dernières.


Une queue et des oreilles de loup... Ainsi, elle était une Ookami, cette race de créatures sauvages vivant en meute pouvant rassembler jusqu'à plusieurs centaines d'individus. Mais son ton changea lorsqu'elle lui parla de son père :


- Mon père, je m'en fiche ! Il sait pas que j'existe !



Le garçon ne répondit pas. Elle paraissait en effet s'en ficher, et même lui  vouer une certaine haine. Elle devait être encore jeune, et cette haine ne pouvait en être le résultat. Lui aussi avait tout d'abord haï son père les premières années de son existence. Mais il s'était fait une raison. Maudire celui qui vous a mis au monde peut paraître quelque peu déplacé, une fois que l'on a réalisé que l'on doit la vie à celui-là même... 


- Personne ne sait que j'existe...



Le ton qu'elle avait employé était à peine audible pour un humain 'normal', mais étant donné l'ouïe extrêmement fine dont il était doté, l'aveugle l'entendit. Elle était décidément très étrange, cette fille. Il décida de la dérider quelque peu :


"Plus maintenant... Moi, je te connais, Luva..."


Cette phrase était plus destinée à la faire rire qu'autre chose, mais il gâcha tout en trouvant le moment propice pour poser SA question de façon indirecte :

"Je te connais, même si tu ne m'as toujours pas raconté ton histoire..." 


Et voilà, il avait une nouvelle fois parlé trop vite. Il eut envie de se lever et adopter la même attitude que quelques minutes plus tôt, mais y renonça étant donné que répéter deux fois la même action lui semblait puéril et absolument pas mature. Il choisit donc de rester assis dans le sable, et accepta les conséquences qui pouvaient résulter de ses dires...
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Mar 18 Juin - 10:50

- Plus maintenant... Moi, je te connais, Luva...


Sur la défensive, Luva s'était reculée après cette phrase. Ils n'avaient parlé que quelques minutes à peine. Il ne la connaissait pas. Même si il savait des choses qu'elle ne lui avait pas dite grâce à ses sens très développés, il ne pouvait pas dire u'il la connaissait. * C'est faux !! *

Mais la phrase suivante fut encore plus poignante pour l'ookami. Il lui demanda de raconter son historie. Voulait-il la connaître ? Ou était-ce seulement un stratagème pour gagner sa confiance ? Toute celle qu'elle avait installée autour d'elle jusqu'à présent s'évanouit d'un coup. Elle eut des doutes sur les intentions du jeune homme. Que voulait-il au final ? Lui voulait-il vraiment que du bien ? Ou était-il comme tous les autres, vicieux.. ?

Il lui avait dit dès le début qu'il ne lui voulait aucun mal, mais pouvait-elle vraiment le croire ? Même aveugle, il arrivait à se déplacer dans un monde sans couleur et aux formes vagues, il pouvait très bien cacher son agilité et sa force derrière son handicap. La jeune fille se sentit piégée, trompée. Son coeur s'accéléra, qu'elle avait pu être bête de penser qu'il pouvait être différent. Il lui avait servi de belles paroles, de gentils sourires mais il était pareil. Un homme.

Un sentiment d'impuissance, et de faiblesse gagna la jeune femme, elle se sentait mal de s'être faite avoir si facilement. Il suffisait de lui parler sur un ton sans haine pour qu'elle donne sa confiance. L'inconnu l'avait charmée, petit à petit il l'avait mise à l'aise et avait refermé l'étau sur elle en une seule phrase, lui rappelant la vraie nature des hommes. Elle aurait pourtant aimé se convaincre que ce n'était pas le cas, mais elle n'y parvenait pas. Pourquoi voulait-il connaître son histoire ?

Elle aurait aimé s'enfuir, courir et partir de cette plage, ne plus jamais avoir affaire à des hommes. Mais il y en avait partout et elle ne pouvait pas fuir toute sa vie, ni les combattre tous.. Elle était libre, elle comptait le rester. Elle voulait connaître cet homme et s'il lui voulait du mal elle l'étranglerait, ou le frapperait si fort qu'il ne survivrait pas bien longtemps. Elle l'égorgerait, le ferait souffrir avant de le regarder mourir. Elle fut emplit d'une fureur dévastatrice. Elle n'avait jamais eu d'envie si violente envers quelqu'un. Elle avait souvent souhaité faire du mal à ses ravisseurs mais jamais elle n'avait voulu leur mort. Là elle en était certaine, si cet Ecko lui faisait du mal, elle le briserait. Plus jamais elle ne laisserait derrière elle un homme vil en vie.

Elle garda le silence un moment. Elle ne comptait pas lui raconter son histoire, ça lui appartenait et elle ne voulait pas ressasser tout ce passé douloureux. Elle se demandait toutefois pourquoi il voulait savoir. Qu'est ce qui lui faisait dire qu'il la connaissait ?


- Tu ne me connais pas. Cracha-t-elle. Et pourquoi tu veux savoir mon histoire ? Finit-elle par lâcher violemment.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Mar 18 Juin - 17:49

- Tu ne me connais pas. Et pourquoi tu veux savoir mon histoire ?


Là, ça commençait à devenir sérieusement sérieux. La jeune fille était vraiment en colère. Il s'était douté que ses paroles finiraient par la blesser, mais sa colère se transforma en haine. Elle avait craché ces mots. Le garçon s'y attendait...


Il continua néanmoins de parler de façon calme et posée. S'il entrait lui aussi dans le jeu proposé par la colère, ça n'en finirait pas et la conversation s'achèverait dans un bain de sang indescriptible... Ou sur la fuite de l'un des deux protagonistes, et donc la conversation n'aurait eu aucun sens, de même que la rencontre.


"Je t'en prie, calme-toi. Il n'est pas nécessaire de nous énerver. Non certes, je ne te connais pas comme tu te connais -ce qui est normal- puisque je ne peux voir ton visage, mais j'ai voulu dire par là que depuis les quelques minutes de conversation que nous tenons, j'en ai appris beaucoup plus sur toi que n'importe qui de 'normal' pourra en apprendre durant plusieurs heures de conversation. Du moins c'est ce que je pense, car les hommes 'voyant' ont oublié comment 'regarder' l'âme des gens. La tienne n'est pas en paix."


Il marqua une pause, plus pour reprendre son souffle qu'autre chose. Il continua sur sa lancée :


"Je me suis toujours demandé ce que j'allais faire, une fois livré à moi-même, dans cette vie sauvage. Et sais-tu ce qui m'a le plus chagriné chez la première personne que j'ai rencontré ?? Sa tristesse. Son âme en était imbibé. Un peu comme toi... Derrière ton masque de colère se cache ta véritable âme. Je l'ai entrevue à l'instant, lorsque tu t'es mise en colère. Ce sentiment fort dissimule ce que tu es vraiment. J'ai 'vu' combien tu as peur. C'est pour cette raison que j'aimerais connaître ton histoire. Quoi que tu penses, quoi que tu aies pu vivre, la seule raison pour laquelle je suis resté, c'est parce que j'aimerais que ton âme arrête d'avoir peur. Si j'avais eu envie de t'attaquer ou de te faire du mal, ne penses-tu pas que je l'aurais déjà fait ??"


Il pensait en particulier à son pouvoir de dématérialisation vraiment utile dans les situations désespérées et qui lui a déjà sauvé la vie plus d'une fois...


"Crois-moi, je veux simplement t'aider... Rien de plus..."
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Mar 18 Juin - 20:14

Luva écouta le jeune homme se justifier. Il lui parla d'elle, ce qu'il avait appris sur ses sentiments, il lui raconta des choses. Mais tout ça ne plaisait pas à l'adolescente. Cette conversation fit monter en elle des sanglots de terreur. Elle ne voulait pas l'aide des gens. Elle savait qu'elle n'arriverait pas à survivre ici, seule qu'elle était. Mais elle ne voulait pas l'aide d'un homme. Elle savait à quel point ils étaient vicieux, il aurait pu être comme ces semblables pourtant il lui disait que non et elle le croyait. Elle ne savait pas vraiment pourquoi. Après tout, dès le début il avait été différent.

Même s'il avait une raison honorable pour vouloir connaître son histoire, elle n'était pas prête à la raconter à quiconque. Elle avait besoin de plus de temps. A peine deux semaines que tout ça était derrière elle et elle ne voulait plus y penser. Elle souhaitait faire le deuil de cette vie qu'avait été la sienne. Elle avait besoin de repos. Savourer sa liberté pleinement, ne plus sentir les doigts des hommes sur son corps, et les brûlures, la douleur, l'engourdissement dans lequel les anesthésiants la mettait... Elle voulait enfouir tout ça, l'oublier un moment. Rien qu'un peu de calme, de paix..

Les larmes montèrent dans sa gorge, elle ravala un sanglot mais ne put s'empêcher de laisser couler quelques gouttes salées le long de ses joues.

- Je ne veux pas parler de ça.


Luva essuya du revers de sa main les larmes qui chatouillaient ses joues. Elle renifla. Et oublia tout ça un moment. Ecko était gentil mais elle ne le connaissait pas assez pour lui raconter sa vie. Elle ne confierait pas sa vie à un inconnu. Et encore moins sa liberté.

L'ookami décida de poser des questions au garçon. Si il voulait savoir son histoire ils devraient parler encore longtemps, et passer beaucoup de temps ensemble avant qu'elle lui fasse entièrement confiance.

- Pourquoi tu es sur cette île toi ? Et qu'est ce que tu viens faire sur la plage aujourd'hui ?


Elle venait de dire ces quelques mots naturellement, comme si rien ne s'était passé. Elle avait tourné la page rapidement. Elle ne comptait pas revenir sur ce qu'il venait de se produire. Ce qui était fait est fait. C'était trop tard pour changer les choses et elle préférait avancer sans regarder derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Mer 19 Juin - 14:35

- Je ne veux pas parler de ça.


L'aveugle perçut une infime tristesse dans la voix de la jeune fille. Le ton qu'elle employa confirma ce qu'il pensait : elle avait une histoire à elle, mais sans aucun doute terrible et probablement trop récente ou trop enfouie pour vouloir la lui raconter. Il hocha la tête. Elle n'avait visiblement pas envie qu'on l'aide... et changea radicalement de sujet :


- Pourquoi tu es sur cette île toi ? Et qu'est ce que tu viens faire sur la plage aujourd'hui ?



Ah, si seulement il savait lui-même pourquoi il était venu au monde...


"Je suis né ici. Sur Erya. C'est la seule raison pour laquelle je suis ici. Après, je ne saurais pas te dire 'pourquoi' étant donné que je pense que la naissance se fait de façon aléatoire, mais que chaque être vivant voyant le jour a une mission à remplir, même s'il ne la connait pas... J'y crois dur comme fer."


Brève pause.


"Toi aussi, tu as un rôle à remplir, dans ce monde. On n'arrive pas par hasard sur Erya..."


Ce qu'Ecko disait, il le pensait sincèrement, bien qu'il ne voyait pas ce que cette fille à l'apparence extrêmement fragile pouvait avoir comme destin... Il répondit ensuite à la seconde question de son interlocutrice :


"Cette plage est considérée comme un lieu ou le calme règne en maître. Aussi se trouve-t-il que j'adore le silence et la solitude. Et le bruit des vagues n'était pas encore parvenu à mes oreilles..."


Il marqua une pause. Écouta le bruit du vent jouant avec le sable et l'eau. Il n'avait aucune idée du moment de la journée... Mais ce n'était pas un problème. Il avait la vie devant lui. Il préféra détendre l'atmosphère en posant d'innocentes questions :


"Et sans cela, as-tu des ambitions dans ta vie ?? Des projets ?? Un endroit où habiter ??"


C'étaient des questions qui normalement, se posaient en début de conversation, mais au vu de la tournure qu'avait prise celle-ci, il préféra attendre quelque peu avant de continuer...
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Mer 19 Juin - 18:10

Ecko était né sur cette île, et il y avait toujours vécu apparemment. Il lui expliqua qu'il croyait que chaque être avait un destin précis à accomplir. Luva n'avait jamais trop réfléchit sur la question. Elle n'avait pas eu le temps, ni l'occasion de réfléchir à son but dans la vie. Sa vie commençait à peine, elle ne pouvait pas déjà en connaître l'objectif. Pour l'instant c'était la liberté et son but était de la conserver. C'était déjà pas mal ! Si elle parvenait à cela elle en serait ravie. Sa liberté chérie. Elle pouvait enfin la caresser du bout des doigts, l'effleurer du bout des lèvres et sentir son goût, elle la croquerait bientôt à pleine de dents, mais un peu de patience, il fallait d'abord la garder, tel un trésor, la chérir, la dorloter, la faire grandir et émerger pour pouvoir ensuite en profiter.




Le jeune homme lui expliqua ensuite que cette plage était calme et qu'il était venu ici pour trouver un peu de silence et profiter de la solitude. Elle avait sûrement brisé son plaisir en se trouvant là. Elle aussi avait marché jusqu'ici pour trouver un peu de calme. Elle avait attendu de se retrouver seule pour retirer son bandeau qui cachait ses oreilles. Elle avait savouré l'air frais pénétrer dans ses lobes. Et entendre sans ce voile était un pur bonheur. Elle s'était échappée de la foule et était venue se réfugier ici après sa venue pour sortir de cet état nauséeux. L'air frais, le vent, le bruit de la mer et le sable fin sous ses pieds lui avait rendu ses couleurs et elle s'était vite sentie mieux. C'était vrai que cette plage était paisible. Elle avait apprécié la solitude en arrivant ici.




Il lui demanda ensuite si elle avait une ambition précise et des projets :



"Et sans cela, as-tu des ambitions dans ta vie ?? Des projets ?? Un endroit où habiter ??"


Luva se rappela qu'elle venait d'arriver ici, qu'elle ne connaissait rien, ni personne, et ne savait même pas où passer la nuit. Après ce qu'elle venait d'endurer pendant toutes ces années, dormir à la belle étoile, dans la rue ou bien n'importe où ne lui faisait pas peur mais elle ne savait pas si c'était bien vu ici. Les gens étaient ils tolérants ? Elle s'en moquait, elle dormirait où bon lui semble. Mais ce qui l'embêtait le plus était la nourriture. Elle avait certes l'habitude de jeûner mais après tout ce qu'elle avait vomit dans le bateau et l'avion, l'adolescente serait vite à court d'énergie. Elle improviserait. Elle sentit alors son ventre se tordre. Rien que de penser à la nourriture elle commençait à avoir faim. Elle serra ses abdominaux pour le faire taire. * Ce n'est pas ce soir que tu mangeras comme il faut, alors tais toi *




Elle répondit sur ces entre faits au jeune homme :



- Je viens d'arriver moi, donc pour habiter ça sera plus tard. Elle marqua une pause comme pour se souvenir des questions précédentes qu'il lui avait posé. Un projet..? Je sais pas. Mais le plus important maintenant c'est garder ma liberté. Je suis venue sur Erya pour la chercher et le reste je m'en fiche !


Elle avait dit ces quelques mots très franchement et soudainement. Ils avaient été comme sortis de la bouche d'un enfant qui était heureux d'avoir enfin sa récompense. Un enfant qui venait de gagner des bonbons et qui en profitait tant qu'il y en avait ne se souciant pas de ce qu'il ferait avec ceux qu'il ne mangerait pas. La récompense de tant d'années de souffrance était pour Luva bien plus grande qu'une poignée de bonbons, certes. Mais elle savourait sa liberté comme tel. C'était tout ce qu'elle avait et elle comptait bien la garder.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Mer 19 Juin - 19:19

- Je viens d'arriver moi, donc pour habiter ça sera plus tard. Un projet..? Je sais pas. Mais le plus important maintenant c'est garder ma liberté. Je suis venue sur Erya pour la chercher et le reste je m'en fiche !


Ouf, elle semblait s'être calmée. L'aveugle cligna des yeux, chose qu'il faisait rarement, comme pour montrer qu'il était soulagé, et, malgré lui, laissa échapper un petit rire. En effet, il venait d'entendre le ventre de Luva grogner contre un certain manque de préoccupation à son égard.


Un terme marqua tout de même un point dans le classement 'curiosité' d'Ecko. En effet, elle venait de parler de 'liberté'... Ainsi, elle n'était 'libre' que depuis peu de temps... Mais libre de quoi ?? Le garçon décida alors de l'instruire. Visiblement, elle serait sans doute perdue au bout de quelques jours sur cette île...


"Et si nous marchions un peu ?? Je sais que tu as faim, ton ventre te l'a fait savoir. Il doit me rester quelques aïles sur moi. Nous finirons bien par trouver un vendeur quelconque. Il y en a, en général, plus loin sur la plage, et au pire,  nous avancerons dans les terres. En chemin, je t'apprendrai ce que tu dois savoir sur la vie sur Erya."


Il s'empressa d'ajouter, comme s'il allait commettre une bévue :


"Libre à toi de rester en retrait ou de me fausser compagnie, je ne t'en voudrais pas, mais cela me ferait plaisir si tu acceptais de me suivre un peu. J'ai beau aimer le calme et la solitude, la compagnie est quelque chose que j'apprécie aussi..."


Et sans attendre de réponse, il se mit à descendre la dune en direction de l'océan. Le vent s'était calmé, et l'atmosphère rafraîchie, signes précurseurs de la tombée du soir. L'aveugle s'éloigna de quelques mètres avant que Luva ne se décide à lui emboîter le pas, tout en gardant ses distances. Ce fut le moment qu'il choisit pour lui indiquer les rudiments de la société :


"Les aïles, que j'ai mentionné tout à l'heure, sont la monnaie de l'île. Tu en auras grandement besoin si tu veux manger, mais elle sert aussi dans d'autres domaines que tu découvriras sans doute plus tard."


Il sortit de sa poche une pièce de monnaie qu'il montra par-dessus son épaule, comme pour exposer ses dires. Puis il lui parla des principales villes de l'île, des régions qu'elle concentrait, des différentes créatures qui y vivaient : des vampires, des humains, des créatures d'éléments différents, des Ookamis, comme elle.


Ils marchèrent ainsi quelques temps, avant que l'aveugle ne perçoive ce qui lui parut être une sandwicherie.


"Tu as toujours faim ??" demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Jeu 20 Juin - 10:33

"Et si nous marchions un peu ?? Je sais que tu as faim, ton ventre te l'a fait savoir. Il doit me rester quelques aïles sur moi. Nous finirons bien par trouver un vendeur quelconque. Il y en a, en général, plus loin sur la plage, et au pire,  nous avancerons dans les terres. En chemin, je t'apprendrai ce que tu dois savoir sur la vie sur Erya."


Le garçon lui proposait encore son aide. Mais sur ce point elle devait bien avouer qu'elle serait prise au dépourvu seule sur cette île. Il n'attendit aucune réponse, il se leva et commença à descendre une dune de sable. Luva se leva méfiante. Et le suivit. Machinalement.. , au cas ou.. , par précaution.. , elle enroula à nouveau son foulard orangé autour de ses oreilles. Elle n'aimait pas avoir quelques choses sur ses oreilles, ça la gênait mais il le fallait bien. Elle arrangea sa queue sous sa jupe et rejoignit le jeune homme qui avançait. Elle était bien différente dans cette tenue. Elle pouvait presque passer pour quelqu'un de normal. Mais à la moindre émotion sa queue faisait savoir qu'elle était là et c'en était fini du déguisement de la petite Luva.

Il commença à lui expliquer que l'argent d'ici s'appelait Aïle. C'était joli comme nom. Il lui montra une pièce par dessus son épaule. Luva gardait tout de même ses distances. Mais après quelques pas, elle se rendit compte que le vent emportait les paroles d'Ecko au loin. En quelques enjambées plus rapides elle arriva à sa gauche. Elle l'observa. Le voir marcher, pensant qu'il ne voyait que les formes qui l'entouraient, la fascina. Elle restait tout de même assez éloignée pour ne pas être en contact avec l'homme.

Il lui énonça quelques villes, et les races qui vivaient ici. Luva fut si étonnée. Elle ne savait pas que des gens si étranges pouvaient exister. Elle n'avait encore jamais entendu tous ces mots dont il lui parla comme étant les habitants d'Erya. Il lui expliqua qu'elle appartenait sûrement à la race des Ookamis. Ce mot ne lui était pas du tout familier. Jamais entendu. Elle intégra peu à peu se mot comme faisant partie d'elle. Sa sonorité la faisait un peu rire. On l'avait souvent appelée « l'enfant loup » , « la malédiction » ou encore d'autres noms peu valorisant, mais jamais elle n'avait entendu le mot « Ookami ».

Arrivés à proximité d'une petite maison qui sentait bon, Ecko lui demanda si elle avait encore faim. Rien qu'à l'odeur qui se dégageait du bâtiment, son ventre répondit bien avant qu'elle eut le temps de formuler des mots affirmatifs. Il rugit. Elle serra ses bras autour de son ventre nu. Elle voulait comme l'empêcher de parler à sa place. Elle regarda Ecko et comme pour valider les dires de son estomac elle hocha timidement la tête. Rarement Luva avait honte. Mais que son ventre lui coupe la parole la rendait nerveuse et si sa peau n'était pas si sombre on aurait pu observer ses joues rougir.

Elle suivit le jeune homme qui s'approchait de l'endroit où l'odeur était délicieuse. Un gros monsieur avec un tablier blanc était à l'intérieur. Et quand Luva aperçut le visage de cet homme là, elle fit un bond et se retrouva derrière Ecko. Elle se cachait presque derrière lui. Attendant la suite, elle resta juchée là, derrière le garçon qui l'avait guidée. Suivant ses moindres gestes.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Jeu 20 Juin - 16:52

Ecko se retint de rire. La réponse de Luva n'était pas sortie de sa bouche mais de son ventre. Il sourit simplement.

Elle doit être affamée, pensa-t-il...

Lui aussi commençait à avoir faim. Machinalement, il farfouilla quelques secondes dans sa poches et compta ses aïles. 5, 7, 8, 9, 11, 14, 16. Après un rapide calcul, il en déduisit qu'il avait assez pour acheter 3 sandwiches 'standards', et qu'il lui resterait même de la monnaie.

Il s'aperçut alors que Luva s'était à moitié réfugiée dans son dos. 

Décidément, quelle étrange créature... Serait-ce le vendeur qui lui fait peur ?? 

Il ne chercha pas à en savoir plus. Il acheta donc 3 sandwiches jambon-beurre-fromage-salade et en tendis 2 à la jeune fille en s'éloignant de la cabane fumante. L'Ookamie se jeta sur la nourriture avec une telle envie qu'il failli bien perdre son bras...

Il s'assis quelques mètres plus loin, sur le flanc d'une dune, tourné vers l'océan, et avala son repas. Le bruit des vagues venant frapper la plage de sable fin était véritablement un délice auditif. Il regretta d'être resté plus de 17 ans sans en avoir entendu le son... Il 'observa' la jeune fille. Elle avait l'air d'une enfant en bas âge... Elle s'était elle aussi assise, à quelques mètres de lui, préférant garder ses distances.

"Autre chose très important, déclara-t-il à son intention, ici, chacun vit comme il l'entend. Il n'y a pas de règle de bienséance à respecter, excepté bien sûr dans les restaurants et lieux publics. Je pense que c'est du au fait que cette île abrite des dizaines et des dizaines de créatures aux conditions de vie et mœurs radicalement différents. Tu devrais essayer de rejoindre la capitale des Ookamis, Kiwiru. Là-bas, tu trouveras des gens comme toi, qui pourront sûrement t'aider à t'établir..."

Pour illustrer ce qu'il disait, il traça dans le sable une carte approximative de l'île d'Erya en indiquant leur position par une croix, et en lui montrant le chemin à emprunter.

"A moins que tu ne préfères mener une existence solitaire, comme je l'ai fait jusqu'ici... auquel cas, je peux t'en apprendre les rudiments..."
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Ven 21 Juin - 17:34

Ecko paya la nourriture et lui tendit deux pains longs bourrés de viande, fromage et salade. Luva ne se fit pas prier. Elle prit les aliments et commença à manger. Son ventre était vide depuis longtemps maintenant. Elle avala si rapidement ce que le jeune homme lui avait offert qu'elle eut rapidement soif par la suite.

Le jeune homme lui expliqua qu'ici les gens ne se souciait que peu des règles de conduites, chacun faisait comme bon lui semblait. * Tant mieux* se dit-elle. Elle pourrait ainsi dormir à la belle étoile le temps de trouver un logement. Il lui nomma aussi la ville consacrée aux gens de son espèce. Il lui dessina une sorte de carte dans le sable. Son plan était grossier. Il lui proposa différent mode de vie. Trouver une communauté dans laquelle évoluer, et vivre avec des gens solidaires. Ou vivre seul, comme lui, précisa-t-il. Elle ne pourrait pas vivre seule. Elle n'était pas faite pour la solitude. Il lui fallait trouver des gens de confiance avec qui elle pourrait vivre, ou du moins faire un bout de chemin.

Luva sentait dans les paroles du jeune homme qu'il serait bientôt temps de se dire au revoir, pourtant elle ne voulait pas se retrouver seule, livrée à elle même dans ce lieu qu'elle ne connaissait pas. Elle pouvait pas le retenir éternellement, elle savait qu'à moment donné il la laisserait. Mais elle retarderait le moment le plus possible. Elle s'était habituée à lui. Elle voulait continuer de parler avec ce garçon, qui était si différent des hommes qu'elle avait rencontré jusqu'à maintenant.

- Cette ville est loin ? Elle repensa alors à l'endroit où elle allait dormir ce soir. Elle ne voulait pas que la police l'embarque si elle s'installait dans un lieu inapproprié. Elle lui demanda alors innocemment : Dormir dehors, c'est possible ? La police dit rien ?


Elle avait déjà eu affaire aux forces de l'ordre, souvent représentées par la gente masculine en plus de ça. Et les relations peu amicales qu'elle avait eu avec ces gens là, l'avait vaccinée. Elle ne voulait plus avoir de contact avec les autorités. Il fallait par conséquent qu'elle fasse attention à son comportement et aux endroit où elle restait.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Sam 22 Juin - 17:21

- Cette ville est loin ? Dormir dehors, c'est possible ? La police dit rien ?


Ecko repensa à sa rencontre avec Nomenad. C'était la seule fois où il avait croisé des forces de l'ordre. Pas vraiment des policiers. Plus de vigiles... Il réfléchit aussi un moment par rapport à la distance qui les séparait de la ville des Ookamis. Ils se trouvaient sur les plages de l'île principale, au sud-ouest d'Erya. 


"Assez, je pense... entre 150 et 200 km, peut-être plus... une semaine et demie de marche... Et je ne pense pas que la police dise grand'chose au sujet de quelqu'un qui dort à la belle étoile. Pas en campagne, tout du moins..."


Il voulait l'éclairer par rapport aux villes, mais sa seule expérience en cette matière s'était soldée par un quasi-évanouissement au milieu du marché...


"Vois-tu, je ne me suis rendu qu'une seule fois en ville... C'était à Ora-ito -il montra la carte dessinée dans le sable- et la foule était tellement dense que j'ai failli m'évanouir. Le bruit, l'agitation, tous ces facteurs perturbent mes sens... C'est pour cette raison que je préfère les endroits calmes... Mais oui, il doit bien y avoir quelques règles à respecter en ville. Cela m'étonnerait grandement que quelqu'un puisse dormir au milieu de la rue, ou sur le pas d'une  porte..."


Lors de sa vie d'errance, il avait presque toujours dormi à la belle étoile, sur le bord des chemins ou des routes. Ce qu'il lui faudrait réitérer cette nuit... Il sentait que cette dernière approchait dangereusement, tout comme le temps des au-revoir...


Mais il n'avait pas vraiment envie de prendre le chemin de sa cabane. Son Pré lui manquait, certes, mais il voulait rester encore auprès de cette Luva. Il appréciait son air farouche et naturel, sa franchise. Et puis, elle l'écoutait. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas eu pareille écoute. Elle l'amusait. Mais en tant que nouvelle venue sur Erya, elle avait besoin d'une attache, de quelque chose à quoi s'accrocher, de gens qui puissent la voir et la comprendre, ce qu'il ne pouvait pas faire...


"Tu penses trouver le chemin de Kiwiru par toi-même ??"


Si elle voulait vivre la vie qu'elle commençait sur l'île, il fallait la laisser partir... C'est ce qu'il ferait si elle répondait par l'affirmative. Dans le cas contraire, il avait encore une chance d'effectuer un long voyage avec elle avant de reprendre le chemin de son Pré... 
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Sam 22 Juin - 21:18

Une semaine de marche... En entendant cette si longue distance la séparant de la ville des ookamis, Luva laissa échapper un soupir désespéré. Elle n'atteindrait jamais cette ville. C'était beaucoup trop loin. Comment allait-elle pouvoir marcher jusqu'à là bas, seule ? Elle n'écouta qu'à moitié la suite des paroles d'Ecko. Elle n'imaginait pas que la ville était si loin. Elle était lasse. Elle commençait à être fatiguée et pour ce soir, elle resterait sûrement dormir dans le sable. Rejoindre la ville était trop long, et elle n'avait plus assez d'énergie. Comme une enfant, elle bâilla sans retenue. Ses yeux commençaient à lui piquer. Elle frotta ses yeux avec ses poings. Elle regarda le jeune homme qui continuait de lui parler. Elle entendit qu'il n'était que rarement allé en ville. Puis il s'arrêta. Luva recentra son attention sur lui. Et elle l'entendit alors demander :


-Tu penses trouver le chemin de Kiwiru par toi-même ??

Cette question résonna un moment dans le crâne fatigué de la jeune fille avant que ses oreilles voilées ne s'imprègnent de tout son sens. Elle le regarda tristement et répondit d'une voix enfantine :


- Oh non, c'est trop loin. Soupira-t-elle, et elle ajouta sur un ton de déception : J'irai pas là bas.

Luva s'étira. Ecko l'avait nourrie ce soir. Personne n'avait jamais fait preuve de tant de générosité avec elle. Elle le remercia pour lui avoir donner de la nourriture.

L'après-midi s'était rapidement écoulée et bientôt le soir tomberait sur la plage. Déjà le froid arrivait, on sentait la fraîcheur que laissait le soleil en se retirant du paysage. Luva n'aimait pas avoir froid. Ses poils se hérissaient sur sa peau noire et elle avait vite des frissons partout. Regardant aux alentours si quelqu'un approchait, elle retira son bandeau, en voyant que la plage était vide. Elle déroula le foulard de ses oreilles et s'emmitoufla dedans de manière à avoir quelques choses sur les épaules. La tissu était fin et ne l'empêcherait guère d'avoir moins froid, mais son contact sur la peau de la jeune fille la rassurait un peu sur la nuit à venir.

Elle regarda Ecko silencieusement, le jeune homme était assis dans le sable et ne bougeait que rarement. Elle se demanda alors pourquoi il était si différent des autres hommes qu'elle avait rencontré jusqu'à maintenant. Était-ce le fait qu'il ne voit pas qui le rend si différent?Luva se questionna sur ce garçon, en silence, l'observant attentivement. Elle resta captivée un long moment par le jeune homme, elle se posa alors une question bizarre. Et encore une fois sa curiosité prit le dessus et elle ne put s'empêcher de poser son interrogation à Ecko :


- Pourquoi tes cheveux sont blancs ? Tu n'es pas vieux pourtant ?


Elle avait posé sa question si spontanément et naturellement. Elle n'avait pas réfléchi. Il lui avait dit son âge au début de leur conversation, alors qu'il s'était présenté. Mais Luva ne savait ni lire ni écrire et ni compter, elle ne comprenait donc pas trop ce que signifiait le nombre d'années évoquées par le jeune homme. Et le voir dans un corps qui paraissait si jeune, mais avec des cheveux blancs, comme les personnes âgées, intriguait l'adolescente.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Dim 23 Juin - 22:59

- Oh non, c'est trop loin. J'irai pas là bas.


Ecko tiqua. Elle ne voulait pas ?? Ce n'était même pas une question de possibilité, mais bien de volonté. Elle ne voulait pas rencontrer des gens de son espèce, capables de la comprendre mieux que lui... Mais qu'allait-elle donc faire, seule, sans grande connaissance, sans attache apparente ??


Il était un peu déçu par sa réponse. Et effrayé. Il avait peur de ce qu'elle pourrait devenir sans personne pour la guider... 


Un silence s'installa entre eux. L'aveugle resta immobile, bougeant quelque peu de temps en temps pour montrer qu'il ne s'endormait pas. Le soir tombait. Il le sentait. Luva aussi, visiblement, car elle s'emmitoufla de son foulard qu'elle portait auparavant sur sa tête.


Au bout d'un moment, la jeune fille brisa ce silence en posant une question des plus étranges, qu'il ne comprit pas tout de suite :


- Pourquoi tes cheveux sont blancs ? Tu n'es pas vieux pourtant ?



Blancs ?? Il sourit une nouvelle fois. Un sourire triste, pourtant...


"Je ne le savait pas. Les couleurs sont quelque chose qu'il m'est impossible de percevoir. Tu m'apprends quelque chose, Luva. Mon handicap ne m'a jamais permis de savoir à quoi je ressemblais... Peut-être suis-je quelqu'un que je ne crois pas être... Je ne me suis jamais regardé dans ce que les 'voyants' appellent 'miroirs' ou 'glace'. Pour moi, je ne suis qu'un ombre aux apparences humaines vaguement fine et maigre, aveugle..."


Il avait presque envie de pleurer. Il venait de réaliser, par les paroles de la petite Ookami, qu'il ne saurait sans doute jamais comment il était. Voir avait été pour longtemps son rêve. Mais depuis sa rencontre avec l'Escapist, ce rêve l'avait fui. Il ne voulait plus. A aucun prix... 


Il se leva. Marcha pendant quelques longues secondes en tournant en rond. La sensation du sable sous ses pieds nus lui était agréable. Une question lui vint, aussi étrange que celle de son interlocutrice :


"Luva ?? A quoi ressemble une 'fille' ?? Et comment faire la différence entre fille et garçon ??"


C'était une question qu'il n'avait jamais posée mais qu'il s'était beaucoup posée. Et il se disait que savoir pouvait lui être utile, notamment s'il voulait se rapprocher un peu plus de la société d'Erya. Il savait que Luva était une fille. Elle avait une voix plus aiguë que celle de Nomenad, par exemple, ou l'Escapist, et dégageait une odeur plus suave que ces deux derniers... Mais est-ce que ces facteurs signifiaient quelque chose ??
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Mar 25 Juin - 14:01

Ecko répondit à la curieuse adolescente qu'il ne savait pas à quoi il ressemblait. Ce devait être dur de vivre sans même savoir comment les autres nous voient. Luva n'avait pas imaginé qu'il n'avait jamais vu son apparence.

La question de Luva sembla avoir troublé Ecko. Celui ci se leva et marcha un moment en tournant en rond. L'ookami baissa les yeux, elle ne savait pas trop comment réagir ni quoi faire face à cette situation. Le garçon marcha en rond encore un moment, puis il se figea et posa une question étrange à la jeune fille :


- Luva ?? A quoi ressemble une 'fille' ?? Et comment faire la différence entre fille et garçon ??

L'adolescente resta de marbre. Elle ne sut pas quoi répondre, elle aurait voulu rire, mais elle savait que l'homme ne pouvait faire la distinction par son manque de vision. Sa question était sérieuse. Luva se retint. Elle avait le souffle coupé. Elle réfléchit un instant. Voyant que le garçon restait debout elle se leva elle aussi pour ne pas se sentir inférieure à lui. Elle se mit de profil et prit ses seins assez généreux au creux de ses mains. Elle jeta un coup d'oeil à Ecko et lui répondit d'abord :


- Déjà tu n'as pas ça.

Elle s'arrêta comme pour réfléchir à la suite.

- Après tu parles plus dur. Et vous êtes plus gros. Parfois même plus fort.


L'ookami s'était souvent battue contre des hommes qui lui voulaient du mal et elle en avait retenu cette observation. Ils étaient bien souvent plus musclés qu'elle, et même si elle était agile elle évitait de se faire attraper sinon c'en était fini. Elle se souvint alors d'un détail. Au laboratoire où on la gardait captive, elle avait été victime des vices des hommes et ses formes généreuses les bombaient de désir pour elle. Dans ses moments là on ne la laissait pas réfléchir bien souvent vu qu'elle se faisait violente et se débattait, on la droguait pour qu'elle soit plus docile. Elle avait toute fois remarqué que les hommes avaient quelques choses en plus, quelque chose qui la brûlait quand ils entraient en elle. Elle ajouta donc innocemment et dégoûtée des souvenirs qui remontaient en elle :


- Entre vos jambes aussi ! Ce n'est pas pareil !


Elle repensa qu'il ne voyait pas, certains détails ne lui permettraient pas de faire la différence. Elle repensa à tous les hommes qu'elle avait croisé dans sa vie. Rarement ils avaient les cheveux longs.


- Vous vous coiffez pas pareil !


L'adolescente était à court d'idée. Il y avait tellement de différences entre un homme et une fille. Luva l'avait bien remarqué mais pour tout expliquer à Ecko … Elle soupira. Pensant à tout ce qui les différenciait : les mains des filles étaient plus fines, leurs yeux généralement entourés de plus de cils, leur poitrine se gonflait tandis que les hommes avait un torse plat, lisse, les hanches des filles étaient plus larges, leurs fesses plus grosses, rien ne dépassait entre leurs cuisses, elles étaient souvent plus petites. Comment expliquer tout cela à l'aveugle ?

Luva réfléchit un instant en silence. Elle était tourmentée. Ce qu'elle allait faire ne lui ressemblait pas mais il avait répondu à toutes ces questions et c'était à elle d'y répondre. Elle s'avança donc vers lui, elle était si près qu'elle sentait son souffle sur sa peau. D'un geste craintif mais déterminé, elle prit les mains d'Ecko dans les siennes et lui proposa :


- Tu n'as qu'à voir par toi même qu'on est pas pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Ecko
Humanoïde
Humanoïde
avatar

Masculin
Taureau
Nombre de messages : 1533
Age : 21

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
1/60  (1/60)
Niveau:
5/100  (5/100)
points de vie :
46/50  (46/50)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Mar 25 Juin - 15:29

Il sembla à Ecko que la jeune fille avait tressailli... Elle se leva à son tour, se tourna vers la mer, et l'aveugle perçut son mouvement : elle lui montrait deux de ce qui s'apparentaient à des petits sacs comme ceux dans lesquels on mettait les pièces de monnaie. Pourtant, ils semblaient attachés à la jeune fille. Cela intrigua Ecko. Pourtant, il resta stoïque et calme.

- Déjà tu n'as pas ça.


D'accord. Ce que les filles ont en plus : deux sacs au niveau de la poitrine.


- Après tu parles plus dur. Et vous êtes plus gros. Parfois même plus fort.



C'était vrai. L'aveugle avait déjà remarqué le fait que Luva avait une voix plus douce. Plus aiguë. Plus... 


- Entre vos jambes aussi ! Ce n'est pas pareil !


Entre les jambes ?? Elles n'avaient donc pas ce que l'aveugle appelait un tuyau et qui servait aux besoins naturels ?? Mais comment faisaient-elles alors...


- Vous vous coiffez pas pareil !


Alors là, il ne pouvait absolument pas se faire une idée de ce qu'elle voulait dire, étant donné qu'il ne s'était jamais coiffé. Il coupait juste ses cheveux de temps en temps, pour éviter qu'ils ne soient trop long...


Soudain, Luva se rapprocha de lui. Pour la première fois depuis leur rencontre. Elle était plus petite que lui. Et... elle sentait bon ?? Diantre !! C'était la première fois qu'il rencontrait quelqu'un qui sentait la fleur. Iris et pissenlit pour être exact, à travers des relents d'iode, sans doute dû à son voyage en mer. L'aveugle tressaillit. Elle avait pris ses mains dans les siennes. Il recula d'un pas. Qu'allait-il lui arriver ?? L'avait-il mise en colère ?? Néanmoins, il tenta de garder son calme...


- Tu n'as qu'à voir par toi même qu'on est pas pareil.


Voir par moi-même ??


Ecko avait du mal à respirer. C'était la première fois que quelqu'un lui prenait la main. LES mains. Il se retint de les enlever. Son mentor lui avait appris que c'était un geste irrespectueux envers celui qui vous les prenait. Aussi laissa-t-il sa main gauche au creux de celle de Luva, et, d'un geste tremblotant et mal assuré, lui toucha la joue. Elle l'avait chaude et douce. Il sentit des sortes de fils lui tomber sur le dos de la main. Sans doute ses cheveux... Ils devaient être longs, pour descendre jusque là...


Son cœur battait. Pourquoi ?? D'habitude, c'était lorsqu'il produisait un effort physique important... Or en cet instant, il ne faisait rien.


Au bout d'un moment, il retira doucement sa main du visage de Luva. 


"Maintenant, je connais ton visage -il sourit- merci..."


Il était sincèrement heureux. Jusqu'ici, seul l'Escpaist lui avait donné cette occasion lors d'une expérience qu'il ne voulait jamais réitérer... Le contact avait ébranlé l'aveugle, qui s'assit dans le sable en respirant fort. Il avait résisté à la tentation de découvrir ce qu'étaient ces sacs. Le visage lui suffisait...
Revenir en haut Aller en bas
Luva

avatar

Féminin
Poissons
Nombre de messages : 445
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
12/40  (12/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    Mer 26 Juin - 13:57

Les mains d'Ecko avait tremblotaient au creux de celles de l'adolescente. Celui ci avait alors osé caresser la joue de l'ookami. Luva avait frémit. Sa main était douce, lisse, pas comme celle des hommes qui l'avaient déjà empoignée fermement. Sa main à lui était tendre. Elle n'osa pas respirer le temps que la main de l'homme était posée sur sa joue. Son coeur tambourinait contre sa poitrine. Elle ne pouvait plus bouger. Après ce moment qui parut si long et à la fois trop court à la jeune fille, Ecko retira sa main de sur son visage.

Maintenant, je connais ton visage, merci...



Il la regarda en souriant puis s'écarta et s'assit dans un souffle bruyant. Luva retint sa respiration jusqu'à ce qu'Ecko reprenne des distances. Une grande bouffée d'air entra alors dans ses poumons. Elle n'avait pas bougé jusque là. Mais elle chancela et tomba sur les fesses dans le sable. Face à lui. Bien plus près qu'auparavant. Elle ne souciait plus de garder une distance de sécurité. Après ce moment de douceur que lui avait offert le jeune homme, elle savait bien qu'il ne lui ferait pas de mal. Jamais personne ne lui avait caressé la joue si tendrement. Son coeur la faisait souffrir. Elle ne comprenait pas tout ce qu'il venait de se passer et ne savait plus quoi dire.

Luva resta pensive. C'était la première fois qu'elle restait plongée dans ses pensées si longtemps. Elle n'avait pas l'habitude de rester calme, silencieuse. Elle trouvait généralement quelque chose qui l'intriguait et ne laissait jamais s'installer le silence. Elle avait bien souvent pleins de questions à poser. Pas maintenant. Le silence qui s'était posé entre les deux lui semblait reposant. Elle avait le regard vide, fixe devant elle. Bloqué sur le visage d'Ecko.



Pourquoi ce garçon était-il si différent ? Elle ne pouvait pas s'empêcher de repenser aux autres hommes de sa vie, de les comparer à lui, et de les trouver de plus en plus cruels. Elle nourrissait sa haine pour les hommes en les comparant à la douceur d'Ecko. Elle les détestait encore plus quand elle repensait au sourire d'Ecko.



Le silence durait. Il devint lourd, Luva le trouva alors pesant. Elle voulut le briser. Mais bizarrement elle ne trouva rien à dire. Aucun mot ne lui venait. Aucune question brûlait ses lèvres. Ou trop peut-être. Elle décida d'aller au plus simple.



-Comment tu as fait jusqu'à maintenant pour vivre sans reconnaître les filles et les hommes ?

Sa question se heurta au silence. Celui ci était tenace. Elle attendit patiemment la réponse du jeune homme qui assit face à elle, paraissait tout aussi troublé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recommencer à zéro [PV : Ecko]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Recommencer à zéro [PV : Ecko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erya Island :: Terre :: Océan-