Erya Island

Venez incarner votre personnage fantastique (fée, ange, neko, démon...) et le faire interargir avec les autres créatures peuplant cette île.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que les rideaux se lèvent et que danse Uruwashii Odoriko! [incomplet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Que les rideaux se lèvent et que danse Uruwashii Odoriko! [incomplet]   Mer 7 Nov - 18:34

Hitsuka-Brücke Klaus Vincent Andrea
Bienvenue sur Erya Island !
© Codage By Reira sur LG
Modif' by Ichigo


 
 
Prénom :: Klaus
Surnom :: Uruwashii (= beau, splendide) Odoriko (= danseur)
Âge :: c'mon, Darling, and see, I'm too young for you j'ai en effet 23 ans
Nationalité :: allemande et English
Race :: eine Kreatur de la water
Orientation Sexuelle :: ... venez donc danser avec moi, et vous verrez bien ce qu'on peut ressentir quand deux corps sont too close et quand la chaleur come between them

Caractère

Danser est tout un art, mais ça passe aussi par là.

Ah! Cet être au corps d'Apollon!! Rien que de le voir on peut fondre de plaisir, et d'un sentiment vraiment particulier difficile à décrire. Mais méfiez-vous, il se peut que derrière cette sublime apparence se cache un caractère horrible.

Que dire de lui? L'ayant côtoyé assez souvent je peux dire qu'il est quelqu'un de très... particulier. Non pas parce qu'il a des goûts bizarres (quoique) mais surtout parce que son travail et son comportement sur scène ne correspond pas vraiment à sa personnalité.
Au départ je pensais qu'il était un type ingrat, ignorant de tout (vie et sentiments), qu'il était obsédé par le sexe et par le dénuement, et aussi par la scène. Je croyais qu'il était hautain, narcissique, égocentrique, égoïste et très... comment peut-on dire... je ne crois pas qu'il y ait de termes particulier pour ça mais... je pensais qu'il était très... féminin dans son caractère. C'est-à-dire à péter une crise dès qu'il le pouvait, dès que quelque chose n'allait pas, être hyper chochotte, hurler la mort quand on le surprend... enfin... vous voyez où je veux en venir...
Mais j'ai été vraiment surpris en voyant qu'il était très différent de ça. Il est très à l'écoute de ce qu'on lui dit, il accepte les reproches, les critiques, tant qu'elles sont biens construites, il les apprécie beaucoup même, car ainsi il dit pouvoir s'améliorer. [en cours]


Description Physique

Mon corps représente la sensualité.

Uruwashii était monté sur scène encore une fois. J'étais parmi les spectateurs. Je le voyais marcher du haut de son mètre 79, ce type est vraiment mince! D'après ce que j'ai entendu dire il ne pèse que 65kg! Il est vraiment svelte, musclé, pas beaucoup mais il est une très jolie tablette de chocolat, des beaux bras et des très belles cuisses même si ses jambes paraissent très... féminines.

Il était habillé d'une longue chemise blanche, d'un jean noir avec une ceinture blanche et d'un boxer rouge. Ses longs cheveux noirs, ou plutôt devrais-je dire sa perruque volait à chacun de ses mouvements. En vérité il a les cheveux courts et noirs, les gens croient vraiment qu'il se coupe les cheveux sur scène, sauf quand ils y vont tous les soirs ce qui arrive quelques fois, mais finalement, ils ne sont pas déçus. Mon cœur a sauté un battement, j'écarquillais les yeux, il me regardais... il me regardais moi avec ses yeux bleus perçants... Non... Encore une fois ce n'est que du fake, ses yeux sont en réalité marron très foncés, quasi noirs, mais pourquoi me regarde-t-il?
Ces vêtements... On pourrait presque croire que c'est ceux qu'il porte au quotidien... pour une fois il fait dans le simple. A chaque fois qu'on se voyait, il avait soit une chemise blanche ou noire avec la plupart du temps un slim noir, ou sinon un haut blanc, noir ou rouge avec un col en bateau (son col préféré), avec il met souvent des jeans simples, même s'il préfère les slims qui mettent plus en avant la finesse et la longueur de ses jambes.

Il se déshabille en se déhanchant, petit à petit, dévoilant des parties de son corps, lentement mais sûrement, en regardant chaque personne du public. Je remarque que son visage fait très japonais, ce doit être à cause de ses gênes asiatiques... comme ses yeux qui sont bridés. Il s'était approché et avait envoyé un baiser au public. Qui dans celui-ci n'a jamais rêvé de ne serait-ce les effleurer du bout des doigts... De ce que j'ai pu sentir (car j'ai eu la chance de les sentir sur ma joue) elles sont chaudes, humides ce qui rend le baiser très agréable. En plus elles sont un peu pulpeuses, elles sont sublimes, surtout avec son rouge à lèvre bleu, celui qu'il a ce soir. Même si le rouge lui va bien (même si c'est particulier), mais il n'en met que pour les spectacles.
Il dévoile son cou... ah! Quel cou! Pas trop long, pas trop court, fin et d'une chaleur tellement agréable! J'ai si souvent pu y enfouir mon visage! Que de souvenirs... Ses épaules sont enfin à nues! elles sont un peu larges quoique pas tant que ça. En fait, en constatant bien, il n'a que les traits de son père sauf pour la taille et les muscles!

Il est presque nu... Il n'a plus que son boxer rouge... Je le confirme, il est musclé, beau, séduisant, et charmeur.


Histoire

Je ne suis qu'un bâtard mais je suis là pour vous donner du plaisir.

Tout a commencé ce jour-là. Il était là, seul sous un arbre, une cigarette entre les lèvres, éteinte. Je m'étais approché de lui, peut-être trop près? C'est ce que disent les autres, mais qu'importe. Je me suis appuyé contre l'arbre et je le regardais.

« … Pourquoi tu gardes une cigarette entre tes lèvres si tu ne l'allumes pas?

Il m'avait regardé comme blasé ou énervé, j'hésitais un peu. Il a retiré la cigarette comme s'il allait parler, il l'a juste posé à côté de lui et s'est tu. Se fichait-il de moi? Je le crois bien. En plus je ne l'avais jamais vu fumer! Alors POURQUOI ce jour-là? Je n'en sais rien même si je suppose qu'il voulait m'humilier d'une certaine manière.
Malgré cela, je lui demandais ce qu'il comptait faire de sa soirée. Il a posé ses yeux bleus sur moi comme pour me questionner... Je devais donc lui expliquer... Quel chieur quand il se mettait à faire le muet!

- Je vais à une soirée dans un quartier "hot" de Londres et je voulais savoir si tu voulais venir!

Il soupira et je cru qu'il n'allait pas me répondre comme à son habitude et surtout vu comme il était parti ce ne serait pas étonnant. Mais sur ce coup il me surprit.

- Tu vas dans un bar à jeunes filles?

"Jeunes filles"... Il était trop gentil, trop naïf et trop poli! Quand il parlait de "jeunes filles" il voulait parler des prostituées et des strip-teaseuses! Désespérant ce type!

- Oui et non. Ce sera différent de d'habitude. Cette fois c'est pour un spectacle de burlesque!

En voyant son air ahuri et totalement inhabituel je soupirais une nouvelle fois en levant les yeux au ciel.

- Le burlesque c'est une sorte de strip-tease mais les femmes ne sont pas magnifiques, mais... elles ont du charme! Beaucoup de charme! Elles dansent et se déshabillent mais pas entièrement, et en plus il y a un côté assez comique! C'est un ami qui m'en a montré il y a quelques jours.

- Ah... Mais... Il faut être majeur?

- Oh! Arrête avec tes petites gentillesses! On s'en fout de n'avoir que 15 ans! »

Il s'était levé brutalement, et m'avait fusillé du regard. L'avais-je énervé? Je le craignais bien... D'ailleurs tous les élèves craignaient sa colère, il faut dire qu'il avait une sorte de "gang" au college et on disait qu'il avait fait plusieurs sports de combat, il n'avait soit disant peur de rien et surtout, surtout, on disait qu'il avait envoyé 50 personnes à l'hôpital en moins d'une semaine!! Et j'y croyais... Non pas par naïveté, mais parce que je l'avais vu une ou deux fois le faire!... Il était vraiment flippant quand il était dans cet état... Finalement, il s'en alla sans dire quoique ce soit.

Le soir, alors que je finissais de manger, je reçus un appel de Klaus ce qui m'intriguait mais m'inquiétait aussi.

« A-Allô?
- ... Al... Tu... Tu veux toujours que je vienne avec toi?

J'étais plus que surpris, jamais je n'avais entendu sa voix aussi faible et cassée que ça. Mais au moins, il ne m'en voulait pas! Enfin... je n'avais pas l'impression.

- B-Bien sûr!! Er... Je viens te chercher?
- NON!!!!... Enfin... hm... non... Je... je te rejoins vers le parc, comme d'habitude?
- ... hm... je... passe devant la fontaine... er... on se retrouve là-bas?
- Oui...
- .. O-ok... à... à tout de suite!»

Je me posais pleins de questions, j'étais inquiet pour lui, et j'avais bien raison, mais ça je le sus bien plus tard. Quelques temps après, je le rejoins comme prévu. Il était assis par terre, adossé à la fontaine, il paraissait misérable et sans vie. Je posais simplement ma main sur sa tête, il tressaillit et me regarda, je lui ai simplement souri en lui disant que c'était l'heure d'y aller, et il me suivit. Sur le chemin il m'avoua qu'il n'a rien dit de la soirée à ses parents, qu'il avait juste dit qu'il dormirait chez moi. Bah, c'était pas important, donc j'acceptais de l'aider à cacher cette bonne vérité à sa famille.
D'ailleurs, en parlant d'eux, je ne les connaissais pas trop, la seule chose qu'il a voulu me dire était que son père était anglais mais ses grands parents paternels étaient japonais d'où le fait qu'ils soient les deux très typés, tandis que sa mère était allemande d'origine. Je ne sais pas à quoi ils ressemblent, ni même comment est sa maison, je ne sais que son adresse mais jamais il ne m'a autorisé à y aller.

Passons. Durant le spectacle, je l'observais, je ne saurais pas dire si c'était discrètement ou pas mais je l'observais. Il avait un air enfantin, amusé, jamais je ne l'avais vu aussi admiratif et expressif. Au moins j'étais sûr d'une chose, il avait aimé.

C'était le matin, Klaus et moi mangions dans la cuisine de chez moi, face à face,



[... petit moment de voyage dans le temps, ne vous inquiétez pas vous saurez ce qu'il s'est passé en temps voulu, c'est-à-dire quand j'aurais le temps et la volonté d'écrire...]


« … Al... je veux danser du burlesque.

Cette phrase me surprit, j'avais lâché ma cuiller dans mon bol et le regardait avec de grands yeux, ma mère, de ce que j'ai pu constater avait fait tomber le sac de farine sur la table de travail, et lui, dans son calme habituel, me regardait d'un sérieux impressionnant. Je voulus lui poser des questions, mais ma mère me devança.

- Sais-tu au moins ce qu'est le burlesque?!!
- Oui, je le sais.
- … Pourquoi?... C'est... pour les filles!, avais-je répliqué.
- Qu'est-ce que t'en sais? Si tu as raison, alors je créerais le burlesque pour hommes!
- Qu'est-ce qui te prend mon petit Klaus?!
- J'ai réfléchi toute la nuit, et ma décision est prise: je deviendrais danseur de burlesque. Que vous le vouliez ou non! »

Nous n'avions pas eu le temps de répliquer qu'il s'était levé et disparaissait déjà de la salle pour se précipiter dans ma chambre.
En y repensant aujourd'hui, je dois avouer que j'avais tort d'avoir réagi comme ça... Il avait raison depuis le début.

Pendant des semaines et des mois il faisait des recherches au sujet du burlesque masculin, il avait découvert que ça existait et que ça s'appelait « boylesque ». Dès qu'il trouvait un spectacle de ce genre de « danse » il y allait, même s'il n'avait pas les moyens.
Un jour il n'était pas venu en cours, je m'étais inquiété pour lui, alors j'étais allé chez lui. Cela peut paraître anodin, mais c'était avec difficulté que j'y allais. Il faut dire que j'avais très peur, car il m'avait toujours dit de ne jamais y aller peu importait la raison de ma visite. Mais là, lui qui n'était jamais absent, l'était pendant toute la journée. Je frappais nerveusement à la porte, un homme, grand, assez musclé -il ressemblait à un homme de main d'un mafieux tellement il était costaud-, m'ouvrit, aucun sourire, rien de chaleureux. Mon cœur loupait un battement, j'en étais quasi certain.

« B-bonjour... M-monsieur... Je... est-ce que... vous êtes... M-monsieur... Hitsuka-Brücke..?
C'est uniquement Brücke.

Avait-il répondu sèchement avec une voix rauque et un accent rude. Je me demandais si je ne m'étais pas trompé, je l'espérais même si je savais que c'était bien là. Je déglutis, mal à l'aise.

- P-pardon M-Monsieur Brücke... Je... je voulais voir...
- Désolé, Mlle Brûcke ne donne plus son corps aux jeunes hommes comme vous.
- Pa... pardon?!
- Vous avez bien entendu.
- N-non! Ce... ce n'est pas ça que je voulais dire...
- Alors quoi?
- Hm... Je... je m'appelle Alphonse Shields... je... suis un ami de v-votre fils...
- Mon fils?! Qu'est-ce que c'est que cette histoire?! Je n'ai pas de fils! Dehors!
- Hein?? Mais... et... Et Klaus?
- … Klaus?
- … Oui, Klaus! Il a 15 ans, cheveux courts, noirs, yeux marrons (comme les vôtres), peau quasi blanche et il mesure à peu près 1m 67!
- Ach!! Klaus! Ja!! Ok... Oui, je vois! Il ne nous a rien dit sur la présence d'un quelconque invité...
- Je suis venu sans qu'il ne le sache...
- … Pourquoi?
- Il n'est pas venu en cours... Et... je m'inquiétais...

Il m'ordonna de rester à l'intérieur, depuis la porte laissée ouverte, j'entendais les hurlements d'une femme, comme si on la torturait... était-ce pour ça que Klaus ne voulait pas que je vienne chez lui?
[en cours]


Autre

Ce que votre personnage aime ::
Ce que votre personnage déteste ::
Signes particuliers ::
Autre chose à ajouter ::


Pour plus tard

Affinité de votre personnage :: [url=http//] TEXTE [/url] (Vous pouvez créer votre fiche d'affinité ici=> http://erya.superforum.fr/f133-affinite )
Le profil de votre personnage :: [url=http//] TEXTE[/url]  (Vous pouvez créer votre profil ici=> http://erya.superforum.fr/f30-profil )
Inventaire du personnage :: [url=http//] TEXTE [/url]  (Vous pouvez créer votre inventaire ici=> http://erya.superforum.fr/f126-inventaire )


 

 
 

Age réel :: Pourquoi?
Date de Naissance :: Devinez
Comment as-tu connu le forum :: grâce à Hawke et à Dorian
Code du règlement ::
Spoiler:
 
Votre présence sur une échelle de 1 à 10 :: ça dépend
Autre chose ? :: Laissez moi danser et je serais à vous



Dernière édition par Uruwashii Odoriko le Ven 14 Déc - 14:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ichigo
Admin
Admin
avatar

Féminin
Verseau
Nombre de messages : 2676
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
25/40  (25/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Que les rideaux se lèvent et que danse Uruwashii Odoriko! [incomplet]   Jeu 22 Nov - 17:40

Bienvenu!
Bonne chance pour continuer ta fiche!

__________________________________













♥♥A reçu 58 rose !!!♥♥
Revenir en haut Aller en bas
 

Que les rideaux se lèvent et que danse Uruwashii Odoriko! [incomplet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erya Island :: Administration :: Présentation-