Erya Island

Venez incarner votre personnage fantastique (fée, ange, neko, démon...) et le faire interargir avec les autres créatures peuplant cette île.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lazio
Démon
Démon
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 98
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/40  (5/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]   Lun 5 Nov - 0:15

C'était une balade comme une autre.
C'était un jour, comme les autres.
Et gris, en plus.

Lazio soupira. Lentement. L'ennuie. Le quotidien. Notions absurdes. Frustrantes. L'être infernal faisait face à ses démons. Comme n'importe quel autre mortel. Sauf que les autres mortels ne ressentaient pas exactement les mêmes choses. Pas les même désirs. Pas la même violence intérieure. à l'instar du feu. Il brûlait. Consume tout, pour vivre. Mais brûler, donc vivre, c'est faire disparaître ce qui permet sa subsistance. Une forme subtile de suicide permanent.

Le soupir devint grimace. Penser est aussi une belle connerie, quand on s'emploie à la philosophie. Il connaissait le problème, inutile d'approfondir une plaie déjà lourde et sanglante. Ses pas foulaient le sol en rythme. Une cadence lente. Le vent caressait son visage, laissant osciller ses cheveux d'ébènes. Dans un film, ça aurait carrément pu être stylé, ça.

Un sourire cynique remua ses lèvres. La rue marchande. Encore et toujours. Réservoir de proie presque inépuisable. Le démon commençait à être connu par pas mal de commerçants, d'ailleurs. Toujours en train de traîner dans le coin, en faisant semblant de s'intéresser à des produits plus inintéressants les uns que les autres. Certains le prennent pour un voleur, d'autre lui distribue de grands sourires. Plus ou moins motivé par le commerce, d'ailleurs.

Contrairement à son habitude, la rue marchande, toujours animée, bruyante, était un peu plus calme. De rare passants, qui s'activaient d'un pas rapide, se préparant à la pluie à venir. Parce qu'elle allait venir. Au moins, en Enfer, pas de flotte. Nouveau soupir d'agacement.

Au loin, le démon entendit un bruit violent. Sourd. Le genre de bruit qu'on fait quand quelque chose d'assez imposant tombe. Une voie aiguë s'élevait. Ca sentait la bonne vieille bagarre. Un peu de vie dans cette journée de mort? Curieux, comme toujours, Lazio avança, rapidement, vers le bruit.

Il analysa rapidement la situation. Un quidam, moyen, gisait à terre en se tenant le nez. Devant lui, une jeune femme blonde criait que c'était insultant de traiter ses clients comme ça. Et son poing rouge incitait à penser que c'était elle qui avait foutu une raclée au bonhomme.

Celui ci se releva, et voyant du monde arriver, hurla que "Ca va pas se passer comme ça" et qu'il va "appeler les flics moi madame!" et il partit, au plus fort de sa lâcheté.

Le démon apparut comme à son habitude, avec grâce et finesse derrière sa nouvelle interlocutrice. Un jour, la curiosité le tuera. Mais pas aujourd'hui


"Alors madame à des problèmes avec les marchands? Il s'est mal conduit, peut être? Je veux dire, vous êtes plutôt séduisante, ça ne serait pas la première fois que ce genre de chose arrive."

Même un compliment. Certaines habitudes ne se perdent pas, dirons nous. La jeune fille était en effet très belle. Blonde. Fine, grâcile. Et pourtant très... Volcanique. La colère changeait totalement l'impression qu'elle renvoyait. On aurait surement pu la croire fragile sans ça. Mais bon, le nez du marchand semblait en désaccord avec la prétendue faiblesse.

Voilà qui semblait intéressant.


Revenir en haut Aller en bas
Lehana
Créature du Feu
Créature du Feu
avatar

Féminin
Verseau
Nombre de messages : 63
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
0/40  (0/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]   Jeu 8 Nov - 10:41

C'était par une journée de grisaille, là où la pluie vient où on ne s'y attend pas. Ce paysage d'apocalypse est parsemé de nuages que l'on dirait sortit d'une centrale nucléaire.

Et puis cette habitude que j'ai de penser que tous les hommes sont des brutes épaisses qui empestent le sang et la bière. Mais cette journée allait à jamais changer le cours de mes habitudes et l'opinion très particulière que j'ai des hommes.
Ce jour là comme d'autres auparavant, j'allais déjeuner au restaurant. J'essaye pourtant d'y aller le moins souvent possible car les restaurateurs ne m'apprécient guère allez savoir pourquoi !!
Mais cette journée là je suis de plus mauvaise humeur que d'habitude et ne supportant plus les manières désobligeantes du personnel me jetant presque les plats que je commandais, à la figure, je demandais donc à voir le gérant. Il arrive et je lui explique que c'est inadmissible, que les clients quels qu'ils soient soient traités de la sorte, alors s'ensuit une scène tout à fait particulière entre une jeune femme qui reproche l'attitude du personnel et le gérant qui garde une position neutre tout à fait déconcertante.
Tout à coup le propriétaire du restaurant lève la main pour m'interrompre et me dit en me regardant de haut et sur un ton hautain :


« Si cela ne vous convient pas vous n'avez qu'à retourner d'où vous venez ! »

Cela fit l'effet d'une bombe, je mit quelques secondes à réaliser que c'était à moi que l'on venait de s'adressait et puis tout alla très vite : mon poing qui s'écrase sur le nez du gérant, le vol plané suivi de sa chute.

Cette altercation avait attiré du monde et quelques curieux étaient venus voir de quoi il s'agissait notamment un jeune et bel homme qui m'interpela ...

« Un problème mademoiselle ? »fit une voix derrière mon dos.

Je me retournais encore bouillante de colère et vis un jeune et séduisant jeune homme cheveux noir corbeaux, veste rouge sang ballotée par le vent et un regard de braise à vous faire fondre de désir.
Si on était dans une série américaine il aurait été le mec pour qui toute les filles craquent.

« oui, cet imbécile m'as traitée d'une façon très désobligeante sous prétexte que je ne suis pas issue d'un milieu bourgeois » lui dis-je les mains sur les hanches.

« Et était-ce une raison pour lui casser le nez ? » dit-il en levant un sourcil

Je regardais l'inconnu afin de deviner la personnalité de cet être si sexy mais si agaçant et finalement après l'avoir examiné de la tête au pieds, je le regardai droit dans les yeux et sans même daigner lui répondre, lui tournai le dos.

Cette journée s'annonçait pleine de rebondissements inattendus.
Revenir en haut Aller en bas
Lazio
Démon
Démon
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 98
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/40  (5/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]   Sam 10 Nov - 0:44

« Et était-ce une raison pour lui casser le nez ? »

Probablement. En tout cas, elle devait le penser. Le pauvre marchand avait du être prit par surprise. En tout cas, il avait dégusté. Le rapide va et vient du regard de Lazio avait laissé le temps à l'elfe de se retourner en prenant une mine boudeuse. Puéril. Le sourcil gauche du démon fit une nouvelle cabriole. Décidément... Il attirait les gens... Particuliers. Pas moins que lui, cela dit. Il n'avait pas envie de chasser. Bien qu'elle soit plutôt attirante, la demoiselle n'était pas plus belle que certaines de ses précédentes conquêtes. Il était venu par ennui. Pas de combats à livrer. Pas de damoiselle à charmer, et personne de suffisamment spécial pour mériter son attention à l'horizon.

Tant pis, il se contenterait de la personne lui tournant le dos. Avec de la chance, elle aurait plus d’intérêt qu'elle semblait en avoir au premier abord. Lazio prit une voix douce.


"Ai-je dis quelque chose qu'il ne fallait pas? Je trouve certes excessif de l'avoir frappé, et encore que, mais je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'il fallait punir cet homme... Je suis moi même loin, très loin de la bourgeoisie... Je me prénomme Lazio. Vous êtes?"

Il avait fait et vu bien plus subtile, comme entrée en la matière. Plus beau et élégant aussi. Mais il n'avait pas d'idée sur la manière de mieux commencer la discussion. Fallait dire aussi qu'elle n'était pas non plus partie dans la bonne direction tout de suite. Commencer avec une remarque désobligeante n'était pas forcément une bonne idée non plus.

Le regard du démon jaugea la belle. Une rapide analyse. Réflexe. Ses yeux balayèrent le corps de la demoiselle à la recherche de la moindre information, du moindre détail croustillant. Il perçut, sous les cheveux châtains, deux oreilles pointues. Intéressant. Encore une elfe. Une elfe aussi violente? Certes, ce n'est pas parce que les elfes sont en général sages, calme et disciplinés qu'elle l'était forcément... Mais le démon était dubitatif. Un hybride peut être? On trouve de tout sur cet île... Et pas forcément les créatures les plus logiques...

Le regard du démon s'arrête au niveau de son visage, attendant qu'elle daigne répondre. Il aurait bientôt ses réponses. Et s'il ne les avait pas, il partirait. Il trouverait bien autre chose à faire... Il devait trouver de l'argent en plus.


Aller, petite elfe... Distrait moi un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Lehana
Créature du Feu
Créature du Feu
avatar

Féminin
Verseau
Nombre de messages : 63
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
0/40  (0/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]   Jeu 15 Nov - 10:50

Je m'arrêtais et serrais les poings *ok, il m'a demandé par pur politesse si j'avais un problème mais si c'est encore un de ces abruti qui veulent me séduire, je l'explose !!!*Je surpris mon reflet dans une des baies vitrées d'un magasin et constatai que mes yeux viraient au rouge. Au rouge vermeil, la couleur des braises les plus ardentes. La dernière fois que mes yeux ont eu cette couleur...mon père est mort. Je passai ma main dans mes cheveux pour cacher mes oreilles pointues. Il fallait que je me calme. Je m'adossai au mur et ce jour funeste me revins en mémoire :

J'étais plus jeune à cette époque. Je devais avoir dix ans environ je ne me souvins plus très bien. J'étais avec mon père, l'elfe de feu-d'après moi- le plus beau et le plus puissant du monde. Je l'adorais, il m'avait appris à utiliser le feu, dompter ma colère, à survivre dans la forêt mais il m'appris surtout à combattre. À défendre ma vie, comme un diable. Il était un guerrier, son corps était une arme à lui-seul, il était impitoyable avec ses ennemis. Cependant...lorsqu'il était seul avec moi, il était d 'une gentillesse, d'une douceur inimaginable. Mais voilà, le jour où il me révéla la vérité sur mes origines, lorsqu'il m'apprit que j'étais la seule survivante et j'appris ce jour-là que son clan nous recherchait, que sa tête était mise à prix. Il avait été banni parce qu'il avait refusé d'entrer en guerre avec les elfes de la forêt. Le jour où j'ai sus tout cela, je savais que mon petit monde s'écrouler.
Ils arrivèrent. Ils étaient apparu comme des anges de la mort et nous avaient encerclés. Je me souvins que mon père s'était battu pour me protéger. J'entendis encore sa voix qui m'exortait à fuir :
« Lehana, cours ! Cours ! Cours ! »
Je me rappelais sa voix grave, d'habitude si paisible et douce, était totalement paniquée. Je voulais rester avec lui, mais il me hurlait avec de la colère dans la voix de partir, puis il me promit qu'il me retrouverait. Alors je partis en courant, je m'enfonsai alors dans la forêt aussi vite que je pouvais. Mais à peine eus-je parcouru deux kilomètre, j'entendis (grâce à mon ouïe hyper sensible) la voix de mon père qui poussait un râle. Je fis demi tour et revins sur le lieu du combat. Il était là allongé face contre terre, les cheveux baignant dans le sang. Ce jour là quelque chose s'était brisé en moi. J'aimais mon père. Je l'aimais d'un amour tendre et intense. Il avait été mon seul allié quand j'étais seule au monde. Il m'avait protégé et souvent au péril de sa vie. Alors le voir, ainsi mort, me jettai dans une rage intense. Mon corps s'était enflammé, mes yeux était devenu rouge...la couleur du sang. Je poussais un hurlement de rage, d'impuissance, je maudissais les hommes, les elfes de feu, le monde entier de m'avoir pris le seul être que j'aimais. Mon hurlement avait provoqué une onde de choc qui crama tout sur son passage à des kilomètre à la ronde.

Un bruit me tira de mes pensées. Je levai les yeux au ciel, vit des oiseaux dans le ciel gris *Ils sont libres, eux de toute tristesse
*. Regardant à nouveau mon reflet, je remarquai qu'ils avaient retrouvés leur couleur normal : gris-vert. Je soupirai en me souvenant de la présence de l'homme dont j'avais oublié le nom. Peu importe.
« Fiche-moi la paix. » dis-je d'une voix à peine murmurée avant de reprendre mon chemin, en me glissant habilement au milieu de la foule. Franchement cette journée promettait. Nouveau soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Lazio
Démon
Démon
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 98
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/40  (5/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]   Dim 18 Nov - 23:57

Virtuellement, Lazio n'avait aucun intérêt à suivre l'elfe. En plus, le temps était pourri. Une bonne raison de squatter chez une de ses conquêtes pendant son absence, et repartir plus tard. Sauf qu'un petit détail avait attiré le regard du démon. Une demi seconde. C'est le temps où il aperçut les yeux de Lehana. Ils avaient changés de couleur. Tout comme les siens en étaient capable. Curieux. De plus elle semblait troublée. Par quoi? Comment? Le démon doutait être la raison de ce trouble. Il n'avait rien fait pour.

« Fiche-moi la paix. »

Ca ne serait pas marrant. Nouvelle hésitation. Il avait surement mieux à faire. Quoi? Il ne le savait pas. Là était tout le problème. Cette journée était vide. Totalement vide, creuse et morne, à l'image de ce ciel gris. Ce fut à son tour de lâcher un bref soupir. Il suivit l'elfe, discrètement. Naviguer dans la foule était un exercice moins évident qu'il ne le semblait. Mais c'était un habitué.

Il arriva de nouveau derrière elle, dans un coin légèrement plus isolé.

"Ce n'est pas très poli de partir ainsi. J'ai remarqué votre trouble. Il y a un problème?"

Evidemment qu'il y en avait un. Et c'était moins par gentillesse que par provocation curiosité qu'il posait la question. A défaut de représenter un intérêt quelconque, elle serait peut être une proie de choix. Si ce n'était pas le cas... Peut être un bon punching ball, qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Lehana
Créature du Feu
Créature du Feu
avatar

Féminin
Verseau
Nombre de messages : 63
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
0/40  (0/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]   Mar 20 Nov - 18:28

Je m'arrêtai une seconde fois * Il commence sérieusement à me gonfler celui-là.* Je me retournai et revint sur mes pas. Je m'arrêtai à la hauteur de l'homme dont-je-ne-souviens-plus-du-nom (sans commentaires !). Et par dessus son épaule je le vis parmi la foule. Alors les battements de mon coeur s'accélèrent. * Un !*
Mes sens s'éveilèrent plus que jamais .
Mon ouie devint tellemment sensible que je perçut l'infime frémissements des battement d'ailes d'un papillon dans le tumulte de la ville. Ma vue devint tellement clair que je perçu les particules de la poussière virevoltant dans l'air
.
*Deux !*
Mon odorat devint tellement sensible que je fus saisi par le parfum suave que dégageait l'homme-doit-je-dois-demander-le-nom !
*Trois !*
Je lançai un regard à l'elfe de feu derrière l'homme sexy et qui m'agaçait.
*Quatre !*
Mon sang bouillonai dans mes veines. Je me crispais en serrant les dents. *Cinq!*
Non, non, non ! S'il vous plaît, pas ici. Mes oreilles frémissaient, mes yeux s'équarquillèrent de panique. *Six !*
Mon dieu, que devais-je faire ? Il m'avaient retrouvés. Comment était-ce possible ? Je regardai l'elfe puis l'homme en face de moi. Lui ! Il allait me servir à quelque chose. Je devais les éloigner d'ici, car si je me battais ici, il aurait des morts inutiles. Je ne pouvais pas me battre ici. Une haine monstrueuse inutiles.
" Je suis désolée,mais les hommes sont trop dangereux pour que je leur fasse confiance " déclarai-je à l'homme en m'approchant de lui de tel sorte que je sentis son souffle chaud caresser mon visage. C'était mon instinct de survie qui parlait, qui me guidait.J'observai les individus louche du coin de l'oeil. Lentement je me mis sur la pointe des pieds et posai délicatement mes lèvres sur les siennes. Je sentis sa chaleur interne s'infiltrer en moi et j'eus l'impression que tout mon corps s'embrasait...d'un feu différent que celui de ma colère. Je ne saurais le décrire. J'eus un léger frisson de plaisir avant de me souvenir dans quel but j'agissais ainsi.Faisant un effort sur moi-même, je glissai mes bras autour de son cou en plongeant mon regard dans le sien. Un autre effort surhumain, je lui servis mon plus beau sourire, celui qui faisait fondre tout le monde.

"Oh ! tu m'as manqué ! Méchant !"
Je réprimais le fort désir de lui exploser la figure de toutes mes forces. Je me hissai sur la pointe des pieds et lui dis en chuchotant à l'oreille "nous sommes encercler, alors essaye de faire comme si on était un couple !". Je lui pris la main et commençai à avancer vers la sortie tout en parlant et en riant quelque fois. Soudain je vis une ruelle qui s'engouffrait dans les ténèbres, je mis engager au pas de course. Je le plaquai contre le mur,me colla à lui et lui dit d'une voix rauque
"plus un bruit !".
J'avais de plus en plus de mal à réprimer mes pulsions. J'entendis des bruits de pas précipités, des éclats de voix, puis plus rien. Tout doucement, je sortis ma dague.


Revenir en haut Aller en bas
Lazio
Démon
Démon
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 98
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/40  (5/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]   Mer 5 Déc - 17:30

Lazio avait l'habitude des situations étranges. Des quiproquo foireux, des moments tendancieux. De tout ça. C'était un démon, et un démon curieux, avec ça. Il en avait vu, des trucs chelou. Ce genre de chose. Mais là c'était plutôt balèze. La fille le détestait. Pour une raison qu'il ignorait encore. Surement son insistance. Mais il faisait ça pour se divertir. Donc pousser la petite elfe à bout lui avait sembler une bonne idée sur le coup. Mais qu'elle se retourne et l'embrasse ça faisait pas parti du plan. Mais c'était distrayant aussi.

Il lui rendit son baiser. Il discerna un trouble sur son visage. Amusant.

"Oh ! tu m'as manqué ! Méchant !"


Oh. Et il avait même droit au sourire adorable. Bonne actrice.
Lazio sentit enfin la présence d'individus suspects. Six. Bon chiffre, ça, six.
Ils étaient relativement peu discret. Des gens en apparence normal, mais à la démarche faussement aléatoire, un jour de pluie, et qui se refermait sur le couple étrange qu'ils formaient.


"Nous sommes encerclés, alors essaye de faire comme si on était un couple !"


Merci Cap'tain Obvious. M'enfin, si un seul rôle convenait au démon, il faut admettre que ça serait celui de l'amant. Il passait son temps à le jouer. Elle lui prit la main, d'une manière qui se voulait naturelle. Elle ne l'était pas, mais ça pouvait passer. Par contre l'accélération dans la ruelle, ça c'était très mauvais. Faut mieux se concentrer que ça, jolie demoiselle.

Lazio restait silencieux, obéissant à la demoiselle. Si c'était une nouvelle technique de drague, c'était inédit. Mais d'habitude on laisse le mec gagner, pour flatter son égo de mâle alpha, ce genre de chose. C'est tellement castrateur de devoir se protéger derrière une frêle jeune femme. La dague sortie par la jeune femme infirma cette hypothèse, pourtant très drôle. Dommage. Le démon soupira. Et attendit. Dans l'ombre, deux êtres s'agitaient. Deux êtres que rien ne liaient, à part une journée d'un ennui mortel et d'un intérêt nul.

Et pour survivre à cette journée, ils allaient surement devoir se battre.
Il sourit. Let's rock.
Les ombres les avait suivi. C'était presque dommage qu'ils ne tentent même pas une tentative de surprise. Navrant. M'enfin ils rattrapaient leur manque de professionnalisme par leur nombre. Six adversaire, c'est beaucoup. Même lorsque que l'on est un démon. Lazio commença à analyser les adversaires.

Technique N° 1 : Le dialogue. Gain de temps, et informations parfois utiles.


"Qui êtes vous, et pourquoi êtes vous là? Je ne veux pas vous acheter de cookies, navré."

Aucune réaction. Même pas un peu d'agacement ou d'amusement. Ils étaient un peu plus visibles, au fur et à mesure qu'ils s'approchaient. Fins, mais probablement athlétique. Une démarche souple, presque féline, et surtout... Des oreilles pointues.

"Des potes à toi?"


Aucune autre réponse qu'un regard meurtrier. Donc c'était bien pour elle qu'ils étaient là. Déjà ça... Donc, en tant que démon, sournois, sans valeurs, et dénué d'éthique, il pouvait se barrer. Parfait.

"Donc, j'ai rien à faire ici, je pars moi... Et puisque la demoiselle ici présente ne me tient pas dans son coeur...
-Tu nous as vu. Tu restes. Et tu meurs."


Lazio soupira de frustration. Ils étaient agaçant. Il n'avait rien vu de compromettant encore. Là, maintenant, il avait entendu un truc compromettant. Il allait probablement devoir se battre. Au lieu de partir. L'ennui ne justifiait pas nécessairement devoir se retrouver dans ce genre de situation...

"Tant pis... pour vous."


Technique numéro deux: la provocation. Celle ci fonctionna un peu, un des six elfes, visiblement plus impulsif s'avança un peu...
Et recula brutalement après un coup de pied sauté.


"Tu sais te battre j'espère?"


Il n'attendit pas sa réponse pour frapper le second elfe qui avait profité de son inattention pour tenter de le frapper dans le dos. Il eut la mauvaise surprise de voir le démon se laisser tomber au sol pour lui faucher les jambes


"Le gars d'abord, ensuite la fille."


Aïe. Les elfes commencèrent à l'entourer, conscient qu'il n'était pas faible, ils allaient plus se méfier. Les deux premiers coups de chances n'allaient plus se reproduire, maintenant. Il esquiva un coup venant de son dos, se pencha pour esquiver un autre venant de devant... Il n'allait pas pouvoir faire de la Capoeira longtemps. Eux aussi, savaient se battre. Lazio en dégagea tout de même un de la mêlée, et réussit à quitter le cercle de la Mort qui s'était formé autour de lui.


"Je compte sur toi, l'elfe que je connais pas encore. Je m'appelle pas encore Dieu. Même si je suis au moins deux fois plus beau "

Revenir en haut Aller en bas
Lehana
Créature du Feu
Créature du Feu
avatar

Féminin
Verseau
Nombre de messages : 63
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
0/40  (0/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]   Dim 9 Déc - 19:36

Je regardais le démon d'un air désespéré
*je ne savais pas qu'il pouvait exister des êtres aussi stupides !*
Je bondis sur un des elfe et d'un coup de pied retourné qui lui brisa les côtes et lui fit cracher du sang, l'envoya s'écraser sur le mur d'en face.
« De un ce ne sont pas mes potes sinon ils ne chercheraient pas à me tuer ! »
Du coin de l'œil je vis l'éclat d'une épée, instinctivement je me cambrai en arrière et vis une épée me couper une mèche de cheveux avant d'aller se ficher dans le mur d'à côté. Je fis un salto arrière et avant de toucher terre j'envoyai un coup de pied latérale à l'elfe qui m'avait envoyé cette épée.
« jolie épée ! » dis-je en la retirant du mur je la mis à ma ceinture et dégaina le poignard qui était caché dans ma botte pour l'envoyer sur un de mes ennemis.
Un autre elfe plus gracieux et plus fort que les autres donna un autre à un de ses congénères dans une langue que je ne compris pas, l'elfe hocha la tête et s'enfuit..

« oh ! C'est toi le chef alors ! » dis-je les mains sur les hanches
Il me laissa un regard haineux et se jeta sur moi en poussant un cri de guerre. J'eus le temps de dégainer un poignard caché dans une de mes bottes et l'envoya sur un autre elfe qui attendait sagement la mort, je le pris à la gorge le fou qui c'est jeté sur moi, le plaqua au sol, saisis une autre dague et lui planta dans une de ses jambes pour l'immobiliser. Il poussa un cri.
« Comment...as...tu...pu ? » gémit-il
Je me penchai vers lui et lui sifflai :

« c'est à cause de vous que je suis devenu comme ça ! Estime-toi heureux que je te laisse en vie ! »
je me relevai et allais récupérer mes dagues. Je revins vers le démon, arrachas des bouts de mon chemisier pour essuyer les lames, les rangea puis regarda le démon et lui dit :
« ceci répond à ta question ? »
J'observais longuement le démon et l'elfe avec lequel il se battait puis je demandai :
« Tu as besoin d'aide ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lazio
Démon
Démon
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 98
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/40  (5/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]   Mer 9 Jan - 22:08

Le démon ne s'était pas réellement battu. Il trouvait nettement plus intéressant de regarder sa comparse le faire pour lui. Il aurait pu se soucier d'elle... Mais il en avait foncièrement rien à cirer. Si elle mourrait dans d'atroces douleurs, c'était son problème. Lazio se contentait donc d'esquiver les attaques de son assaillant, en suivant du coin de l'oeil ce que faisait Lehana.

Décidément, rien ne vaut une bonne PIP.
Prise d'informations périphériques.

Dés qu'il vit le chef elfe se faire saigner, il dégaina un sourire à la jeune femme, évita un crochet, se ramassa sur lui même avant d'expulser son poing sous la mâchoire de l'individu, la pulvérisant à l'impact, en un uppercut sauvage et dévastateur. Il risquait pas de l'oublier. Visiblement, la demoiselle avait du mal avec le second et troisième degré. Nouvelle perte d'intérêt à son égard. Le seul truc intéressant de la scène était le fait qu'elle arrache son chemisier pour essuyer ses larmes. Mais même là...

Elle avait au moins des capacités martiales de l'ordre de l'intéressant. Mais Lazio n'avait aucune envie de se battre. L'elfe de feu devait faire mieux si elle voulait garder son intérêt. Genre en lui donnant des explications. Pour commencer.

-Qui étaient ces gens? Et pourquoi ils étaient à tes trousses?

Et il s'abstint de rajouter: "Et pourquoi ils m'ont pas laissé partir? Et d'où tu sais te battre? " Et d'autres trucs. Mais bon. Fallait pas la noyer sous un déluges de questions. Déjà que cette mise en bouche l'avait faite pleurer...

Oui il était clairement temps qu'elle regagne son intérêt.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une flamme dans les ténèbres d'une journée grise. [POV Léhana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erya Island :: Forum :: Sujet RP-