Erya Island

Venez incarner votre personnage fantastique (fée, ange, neko, démon...) et le faire interargir avec les autres créatures peuplant cette île.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'allons nous ramener ce soir? [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 513

MessageSujet: Qu'allons nous ramener ce soir? [terminé]   Jeu 2 Aoû - 22:56



    ANDERSON Amber
    20/05/1990

    Elfe (féminin), Athlète
    Taille: 1m79 Poids: 67 kg
    Nationalité: Américaine

    Amber est quelqu'un de très prétentieux, elle se prêtant la meilleur partout où elle va et dans n'importe quel domaine. Pourtant Amber est un aliboron de première classe ! Cette jeune fille a aucune culture. Faute d'avoir était renvoyé du collège à cause d'un incident, elle n'a jamais continué ses études bien trop ennuyeuses et à préférée se tourner sur le sport mais aussi sur les garçons, ce qui est bien plus intéressant celons elle. Amber enchaine les rencontres et les ruptures à une vitesse folle, sans se soucié des préjugés. Car une fille a beau être belle, elle n'est pas forcément sympathique et aimante …



_____________________________________________

Fin d'après midi. Il fait encore bien soleil dans les ruelles de la capitale et les rues sont toujours autant fréquentées. Pour sa part la jeune elfe été venu dans le but de trouver quelques accessoires pour élargir encore sa garde robe ainsi que, si jamais l'occasion s'y prêtait, se trouver de la compagnie pour ce soir. Pour l'instant rien n'avait vraiment attiré son attention. La voilà qui approcher d'un petit marcher en plein air. De nombreux stands étaient présent et exposait toute sorte de choses. Allant du stand de vêtement à celui de nourriture en passant par les livres ou les jouets. Si elle ne dénichait rien d'intéressant ici ce serait étrange, ne serait-ce qu'un vendeur mignon! Après avoir essayer quelques vêtements sans y trouver quelque chose qui lui plaise vraiment, elle parti discuter avec un jeune homme qui ne semblait pas décidé à lui faire une remise sur la paire de lunette de soleil qu'elle avait vue, et cela, malgré les petits yeux doux qu'elle lui avait adressée. Tant pis, ça ne pouvait pas marcher à chaque fois, Ambre le savait très bien.

Voilà la fin des stands. Elle n'avait finalement rien trouvé alors... Ah! Non il en reste un à l'écart. Les objets ont l'air d'être assez étranges. On dirait des objets d'incantations à la magie noire et des bijoux aux teintes sombres. Le vendeur ne semblait même pas derrière son stand... Mais il y avait un jeune homme qui regardait les objets. De dos seulement il émanait de lui une drôle d'aura. Il avait des cheveux d'un brun ébène et une silhouette assez longiligne. Il était vraiment grand! Et pourtant Ambre n'était pas de petite taille pour une femme... Du haut de ses 1 mètre 79 elle se sentait petite... Intriguée, l'elfette s'approcha de l'inconnu, faisant bien sûr mine de s'intéresser au stand. Elle jetait par moment de furtif regard vers l'homme au teint pâle. Mais, vraiment pâle! Ses yeux semblaient même cernés de noir. Quelque chose d'un peu cadavérique mais en même temps, un visage très harmonieux. Ce n'est pas le genre de type qui l'attirait directement mais là elle devait avouer qu'elle aimerait bien le connaître un peu plus... Et plus si affinité bien sûr! Et puis... Il avait un regard vraiment fascinant. Une pointe de couleur sur ce visage si particulier. Ses deux pupilles étaient d'un vert émeraude comme l'adorait la jeune elfe.

A présent il fallait se rapprocher du garçon pour rentrer en contact. Il faut y aller avec tact. Comment s'approcher de cet homme avec une manière naturelle? Fouillant dans les petits bijoux et en essayant quelques unes, l'elfe réfléchissait. Petit à petit elle se rapprochait du garçon qui n'avait pas beaucoup bougé pour ça part. Feintant l'inattention elle laissa vagabonder sa main du côté de celle du grand ténébreux la lui touchant "malencontreusement", comme si elle voulait attraper l'objet qui été juste à côté. Aussitôt elle se redressa vers l'homme, ramenant sa main vers elle et prit un air un peu gênée.


« Oh excusez moi! »

Restait à savoir comment il allait réagir. Allait-il rentrer dans son jeu ou tout simplement l'ignorer. Ce petit moment de suspense qui allait dévoiler les premier traits de caractères de ses interlocuteurs, Ambre aimait beaucoup ce moment là. Pour elle là vie était un peu comme un jeu de rencontre!
Revenir en haut Aller en bas
Lazio
Démon
Démon
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 98
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/40  (5/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Qu'allons nous ramener ce soir? [terminé]   Ven 3 Aoû - 0:08

Qu’est-ce qu’il faisait là, déjà ? Acheter des trucs ? Draguer ? Se nourrir ?

Rien de tout ça.

Lazio était un être curieux. Très. Le démon se promenait, cherchant des yeux des objets dignes d’intérêt. Le soleil caressait sa nuque. Délicatement. L’air frais se levait, charriant la poussière et les odeurs de la ville dans la rue. Une odeur de vie, aussi agréable qu’incommodante. Il porta négligemment la main à son collier. La larme d’argent était tout ce qui lui restait. Elle avait une aura unique, et son contact avait toujours était un plaisir pour lui.

Stand de vêtements, de jouets… Rien d’intéressant. Il allait partir. Le bruit, la foule, et la banalité des objets présentés l’exaspéraient. Il ressortirait de nuit, pour chasser, cette fois. Fort de cette idée, il tourna sur la ruelle adjacente, prêt à disparaitre. Cependant, son regard se posa sur un livre, sur un étal étrange. L’aura que l’ensemble dégageait était mystérieuse, à défaut d’être réellement obscure.

Un courant d’air chatouilla les narines du démon, qui se dirigea vers le bouquin. Par habitude, il se mouvait furtivement, se dissimulant naturellement dans la foule. Invisible parmi la masse et les ombres. Il sortit de sa cachette naturelle pour prendre l’objet de sa curiosité. Le vendeur n’était même pas là pour surveiller l’objet. La tentation de voler l’ouvrage était grande.

Sa page de couverture était travaillée, stylisée à souhait. Des formes en relief, des enluminures splendides le recouvraient. Le livre était beau, et surtout extrêmement intriguant. Des images de montres divers à l’intérieur, des explications… Un bestiaire ? Pourquoi serait-il aussi travaillé, alors ? Lazio n’arrivait pas à déchiffrer exactement le contenu de l’objet, il ne maitrisait pas la langue. Ça ressemblait à une forme d’elfique. Son regard analysa rapidement la place. Personne ne faisait attention à lui.

Et le livre disparut.

Une fille rentra dans son champ de vision. Il restait au stand, regardant bague et autres objets. Il y avait même des objets incitant carrément à la magie noire. L’odeur de la damoiselle, amenée par le vent, était pour le moins délicate. Agréable fragrance dans cette ville où le meilleur cohabitait avec le pire. Il déposa une somme d’argent pour le livre. Il n’allait pas voler pour si peu, surtout si la fille avait vu le forfait.
Sa main rentra en contact avec la sienne.


« Oh !Excusez-moi ! »

Le démon se tourna vers elle. Il sourit. Détailla la jeune femme. Elle était très belle. Sa chevelure blonde lui descendait dans le dos, sublimant la silhouette de la sportive, fine et élégante. Elle avait un port altier et sur d’elle. Ses yeux d’un vert profond semblaient faire écho à ceux de Lazio. Son visage délicat semblait avoir était sculpté par un artiste de grand talent, tellement il était fin, et resplendissant. La moue qu’elle prenait rendait le tout encore plus charmant. Son bustier mettait en valeur une poitrine généreuse, et ses manchettes laissaient apparaître ses bras. Son corps longiligne laissait devinait un corps taillé, probablement une sportive. Cela la rendait encore plus attirante.

Lazio plongea son regard directement dans les yeux de la demoiselle. Il modula sa voix pour la rendre chaleureuse, et douce.


« Bonjour, mademoiselle . Je suis désolé, mes excuses»

Il lui fit une forme de révérence, sans retirer son regard de ses pupilles. Il la fixait avec attention, rendant son aura plus attirante, usant de ses pouvoirs de démons pour se rendre plus attractif qu’il ne l’était déjà. De quoi troubler la plupart des filles. Il n’avait personne pour lui tenir compagnie, ce soir, et il n’aurait peut-être pas à attendre le crépuscule, pour chasser ?

Un sourire se dessina sur son visage.
Sa visite allait peut être bien plus intéressant qu'escompté.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 513

MessageSujet: Re: Qu'allons nous ramener ce soir? [terminé]   Ven 3 Aoû - 8:57

La réaction du jeune homme ne pouvait que l'encouragée sur sa voie! Même l'aura qu'il dégagée avait changée. Sa voix était très agréable et elle ne savait pas si c'était ce son qui la séduisait autant mais l'homme lui plaisait de plus en plus. Sa petite courbette, ses yeux dans les siens lui plus beaucoup aussi. Il fallait qu'elle trouve un moyen pour lui faire comprendre ce qu'elle attendait de lui. Elle aurait pu le dire de bout en train, elle arrivait à lire qu'il pensait certainement à la même chose dans son regard. Elle commençait à avoir l'habitude de déceler quand un homme est intéressé par sa personne. Mais cela gâcherait le plaisir de le lui dire sans qu'il lui ai « fait la cours ». Enfin, c'est un vieux terme qui n'a plus vraiment de sens. De nos jours on drague, on ne fait plus la cours... C'était tout de suite moins plaisant mais bon, ne nous attardons pas sur ce détail.
Affichant cette fois un superbe sourire, Ambre repris la parole.


« Oh mais vous n'avez pas à vous excusez, c'est ma faute... Mais pour ma part... je ne regrette pas d'avoir pu toucher vos magnifiques mains... »

Elle ne s'était pas encore attardée sur ses mains. Elles étaient grandes et longues et toute aussi pâles que son visage... Mais elles étaient étonnamment douces pour un homme, un détail que l'on ne peut remarquer sans toucher. Elle s'avança vers lui et lui prit cette fois délibérément une de ses mains au creux des siennes.

« Elles sont douces... »

En disant cela elle passait son index le long des lignes de main du garçon, comme si elle les lisait... Chose qu'elle ne savait pas faire! Son petit ongle blanc caressait cette main de manière délicate. Puis elle redressa son visage pour le fixer de nouveau. Ayant noter le petit tas d'agent sur la table, la raison pour laquelle leur main avait pu rentrer en contact et donc, leur permettre de discuter.

« Vous avez acheter quelque chose? Mais, c'est bête... le marchand n'est même pas là... »

Pour sa part si un bijoux lui avait plus, elle serait partie avec sans demander son reste. C'est à se moment là qu'un farfadet sorti de derrière le stand. Du haut de ses 50 centimètres on ne pouvait pas le voir de se côté du stand. En voyant apparaître ce petit être fripé et recourbé, habillé de loque l'elfette ne pu retenir un cris de surprise.

« Dites donc! Je vous permet pas mademoiselle! Et puis, il n'y a rien pour vous sur ce stand! Déguerpissez! »

Il regarda ensuite le grand démon et lui adressa la parole avec un certain sourire.

« Monsieur, merci pour votre achat. Si vous avez besoin d'autre chose, n'hésitez as à venir me voir, même juste pour des conseils »

Le ton du petit être avait beaucoup déplut à Ambre. Comment un homme aussi laid pouvait lui parler comme ça! Elle ne pouvait pas le tolérer. Son beau visage se rida quelque peu sous l'effet de la colère. Elle attrapa le bonhomme par le derrière de son col et le souleva comme s'il s'agissait d'une plume. Ses entrainements lui avait permis de développer ses muscles, même si ça ne se voyait pas tellement suer elle. Une femme trop musclée, ce n'était pas gracieux. Soudain, toute la grâce qu'elle s'était appliquée à mettre dans ses paroles s'envola.

« Pour qui tu te prend p'tit tête?! Tu cherche à m'humilier ou quoi? Je vais pas te laisser me parler comme ça. Ton stand de sorcier ne vaux pas un clou! Tous tes bijoux sont en toc! »

Si il y avait une chose qu'elle savait bien faire à part le sport, c'était reconnaître la qualité des bijoux et des pierres précieuses. Elle laissa retomber le farfadet d'au moins un mètre. Tant pis s'il se blesse. En tombant le petit homme s'écorcha un petit peu mais rien de grave. A ce moment là une silhouette imposante enveloppée de draps noirs se plaça derrière le farfadet. On ne voyait que deux lueur rouge à la place des yeux. Ambre recula un petit peu, encore une horreur?! Ce dernier Ramassa le farfadet et le remit sur pied puis prononça ces mots avec une voix des plus effrayante.

« Et bien Tony, il y a un problème avec la demoiselle? »

« C'est pas un stand pour elle! Et elle à pas aimer que je le lui dise! »


Il s'était redressait et, aussi grand que l'autre homme, il semblait la fixer avec ses yeux rouges. Il s'avança d'un pas, Ambre recula plus cette fois, se retrouvant contre le grand ténébreux, cette fois sans n'avoir rien calculée. Mais là elle n'avait plus la tête à plaire.

« Blesser un de mes employers... Ce n'est pas chose à faire très chère... Devrais-je vous rendre la pareille? »

Les oreilles de l'elfe se baissèrent tandis qu'elle ne pouvait plus reculer. Elle n'avait même pas vraiment fait attention que ce sur quoi son corps été en train de s'appuyer en tremblotant n'était rien d'autre que l'homme de tout à l'heure. Elle fixait la créature noire sans pouvoir répondre,


[HRP: changement d'atmosphère! Ça n'aurait pas été marrant si rien ne se passait! J'espère que l'initiative te plaira! >< Me suis dépêchée de te rep avant que tous ce monde arrive >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Lazio
Démon
Démon
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 98
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/40  (5/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Qu'allons nous ramener ce soir? [terminé]   Lun 6 Aoû - 17:22

[HRP: Mwaha. J’aime beaucoup. Je sens qu’on va bien s’amuser. Let’s Rock !]

« Blesser un de mes employés... Ce n'est pas chose à faire très chère... Devrais-je vous rendre la pareille? »

Lazio tiqua. Il ne pouvait pas avoir la paix ? Et l’autre farfadet, il cherchait quoi, au juste ? On n’agresse pas quelqu’un quand on ne fait même pas un mètre, pour après se réfugier dans les bras d’un gros nounours. C’est juste lâche, imprudent, et provocant, comme conduite. La demoiselle se colla à lui, effrayée. Y’avait de quoi l’être, présuma le démon.

Une silhouette ténébreuse. Quel cliché.


« Cher monsieur… Cet horrible farfadet n’a pas vraiment « dit » à la charmante demoiselle ici présente, que le stand n’est pas pour elle. Ce qui est d’ailleurs stupide pour tout commercial qui se respecte. Et comme tout commercial qui se respecte, il aurait dû, au moins, signaler sa présence. Car, et tout commercial qui se respecte le sait, le vol est aisé, en capital. Cette personne, dans toute sa gentillesse, ne voulait que me faire noter cet état de fait, lié à la mauvaise qualité de votre service. Je suis persuadé que vous pouvez comprendre. Tout bon commercial le comprendrait. »

Il fit un pas de côté, laissant l’elfe reculer encore un peu, apeurée. Le démon avait pleinement profité du contact total dont il avait bénéficié, quelques minutes. Chaleur, odeur sucrée, chevelure blonde et soyeuse… Rompre ce contact était potentiellement frustrant. Et Lazio n’aime pas ça, être frustré. Il reprit le contrôle de son aura, et se mit devant la demoiselle.
La respiration du démon s’accélérait. L’adrénaline montait.

La peur de l’elfe, l’agacement, et ses pulsions habituelles lui hurlaient de lui foncer dessus, et de le faire baigner dans son sang, rien que pour le plaisir. Pour lui apprendre, à l’empêcher de chasser. En plus ils n’avaient rien volés. C’était gratuit comme agression. C’était stupide.

Il s’avança. D’un pas, un seul. Son aura passa d’un chaud agréable à une puissante aura de désirs malsains, d’envie de meurtre. Glaçant. Pas de quoi apeuré l’être qui lui faisait face, mais suffisamment pour lui faire comprendre que si combat il cherchait, combat il allait avoir.

Et rien ne lui garantissait qu’il n’allait pas se faire éclater. Le physique charmant de Lazio cachait une force physique surprenante. Et si la tarlouze de farfadet, ou l’être enténébré cherchait des crocs à Ambre, ou à lui-même, ils risquaient fort de ne pas aimer cette surprise.

"Le problème est résolu, j'en suis sur..."

Les yeux du démon virèrent au rouge sang, et un sourire malsain, bien que très esthétique se peint sur son visage. Il allait protéger la demoiselle, et si elle n’était pas terrifiée après, la draguer. Sinon, il chasserait, ce soir. Mais un affrontement soulagerait Lazio, pour sur…


[Hrp: J'étais pas sur de pouvoir initier le combat, donc je te laisse le soin de le faire, si tu en as envie.Je te laisse honteusement diriger le truc, ouais! XD]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 513

MessageSujet: Re: Qu'allons nous ramener ce soir? [terminé]   Lun 6 Aoû - 22:11

Ambre se recula encore dès qu'elle le pu. Cet homme, si on pouvait appeler ça un homme, était bien trop effrayant pour elle. Cela dit elle ne pris pas la fuite. Le jeune homme s'était avancé pour la protégée, elle n'allais pas fuir et le planter là tout de même. Avec un peu de chance, tout aller s'arranger, et personne ne serait blessé. Elle n'avait pas fait grand chose pour une fois... Elle s'était juste un peu énervée parce que ce farfadet lui avait manqué de respects! Voilà tout!
Mais apparemment l'armoire à glace avait bien l'intention de venger son petit employer. Il viens se placer bien devant le jeune homme et le regarda de haut. Deux géant qui se défiait du regard... Rien pour rassurer la jeune fille!


"Je ne crois pas non. Mon employer à peut-être été impolis mais cette jeune fille l'a agressé physiquement. En tant que patron je me doit de protéger mes employers."

Il ramena un de ses poings dans sa main et fit craquer ses doigts d'une manière sinistre.

[désolé pour se message si court ><]
Revenir en haut Aller en bas
Lazio
Démon
Démon
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 98
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/40  (5/40)
Niveau:
4/100  (4/100)
points de vie :
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Qu'allons nous ramener ce soir? [terminé]   Mar 7 Aoû - 12:45

Le sourire malsain du démon s’élargit. L’homme qui lui faisait face ne doutait de rien. Et vu l’aura que dégageait Lazio, il ne devait pas être spécialement faible. De quoi le distraire.

« Tu parles trop. »

Il se dématérialisé pour apparaitre instantanément devant l’être de ténèbres. Celui-ci ne put esquiver la frappe brutale qu’on lui assénait. Il vola au-dessus de son propre étal, amenant certains objets avec lui

.
« C’est pas déjà fini, quand même ? Tu ne vas pas être knock out avec ça, quand même ? »

Un grognement sauvage lui répondit. Grognement qui devint hurlement sauvage.

« Aller, viens, l’enténébré. Je veux jouer un peu.
-Avec plaisir. »

Une lame d’ombre avec remplacé son bras, et il fonçait vers Lazio qui avait haussé un sourcil surpris. Il esquiva la lame bloqua un coup de poing lancé à l’aveugle, riposta par un violent coup de pied sauté. Frappe qui fut stoppé. Et non content d’arrêter l’attaque, son ennemi en profita pour saisir la jambe et d’une simple mais puissante rotation, l’envoya rejoindre les gradins où lui-même s’était vautré quelques minutes avant.

« Un à un, balle au centre. »

Et il avait de l’humour en plus. Ambre s’était reculée, prudemment, laissant les deux géants s’affronter. Elle semblait vouloir aider Lazio, sans trop savoir comment s’y prendre. Le farfadet, lui s’était réfugié derrière l’étal. Grande bouche, petits bras. Lamentable.

L’enténébré se jeta sur le démon encore à terre. Il se fit recevoir par un coup de pied dans le ventre qui le repoussa légèrement. Profitant de son avantage, le héros du jour s’accroupit et plaça un uppercut dévastateur, avec toute la force qu’un démon peut déployer. Et elle était conséquente. Rapide comme l’éclair, il poussa l’enchainement jusqu’à lui placer un coup de pied retourné avant même qu’il ait touché le sol. Sa lame disparut, laissant place au bras de son ennemi.

Il rugit de victoire, et fondit tel un rapace sur sa proie. Il fut pris relativement au dépourvu lorsque la masse de ténèbres se releva, sans montrer signe de douleur ou fatigue, et le saisit violemment au niveau du col pour mieux le plaquer au sol.

« Ça veut jouer le chevalier blanc de sa damoiselle hein ? Pathétique. »

L’armoire à glace, fort de sa position dominante, tenta d’étouffer le démon. Celui-ci faucha ses jambes, en le taclant au niveau des chevilles.

« Deux deux. »

Il fit craquer son cou par réflexe, et repartit au combat, son ennemi s’étant relevé. Ils frappaient, contraient, paradaient et esquivaient, tous les deux ayant une constitution physique hors norme. La masse ténébreuse récupérait en force tout ce que Lazio avait en vitesse et en souplesse.

Les rares passants s’arrêtaient pour regarder le combat, partagés entre la peur et la curiosité malsaine qui pousse les gens à regarder les accidents de voiture sur l’autoroute. Ils durent faire place au corps du patron de l’étal, projeté à nouveau, par un atémis brutal dans l’estomac, cette fois. Le démon dominait son ennemi au niveau technique, mais il semblait insensible à la douleur ou à l’essoufflement. D’un autre côté, le plaisir du combat et l’excitation de Lazio le rendait de plus en plus vif et fort dans ces mouvements.

Le duel de titan se prolongeait, chaque choc, chaque frappe aurait suffi à disloquer les os d’humains standards. Ils pulvérisèrent l’étal dans un bras le corps d’une sauvagerie démoniaque. Le farfadet s’enfuit en poussant un cri suraigu où l’on sentait sa peur et sa surprise.

Dans la tête du démon, c’était une orgie d’excitation, d’adrénaline, du plaisir du combat et du sport. De l’affrontement. Plus le temps passait et plus l’aura qu’il dégageait était puissante. Sombre résultat de ce mélange malsain.

Il esquiva un coup de lame des ténèbres, réapparut sur le bras de l’armoire à glace, et s’enquit de l’état d’Ambre d’un regard. Elle était suffisamment forte pour ne pas être complétement tétanisée. Peut-être que la soirée n’était pas complétement gâché. Un atémis, suivit d’un uppercut, puis d’un balayage sembla assoir la position de supériorité de Lazio sur son adversaire.

Une dématérialisation et un entaille sur le bras droit de Lazio plus tard, et le combat revint au point mort. La chemise désormais déchirée laissait apparaître la marque démoniaque qu’il portait. La flamme brillait, preuve qu’il se servait de toutes ses capacités de démon pour gagner ce combat. Duel dont l’issue était on ne peut moins sûre.


« Je te laisse une chance d’abandonner, si tu veux, l’enténébré.
-Crève.
-Aucune tenue ces vendeurs de la capital. »


La petite provocation eut l’effet escompté et son ennemi lui fonça dessus. Et eut la très désagréable surprise d’être face à deux démons, sourire malsain au visage. La contre-attaque fut terrible. Les attaques des deux Lazio étaient parfaitement synchronisées.

L’être des ténèbres recula sous les coups. Un puissant coup de genou les valseuses et un terrible coup de poing dans la mâchoire, qui craqua dans un bruit dés plus sinistre laissèrent entendre une fin proche au duel, et la victoire imminente du fils de succube.

Son double disparut. Le vendeur et lui se lancèrent dans un ultime échange. Dans une position de lutte gréco romaine, les deux protagonistes luttaient pour faire craquer l’autre. Sauf que le vendeur avait oublié un petit détail. Lazio n’était pas seul.

Un bruit métallique résonna, et il chuta lamentablement en arrière.

Amber, triomphante désigna une barre en métal au démon.


« Merci beaucoup. Mais j’aurais gagné tu sais ? »

Son aura se modifia de tout au tout, passant de celle de tueur sanguinaire à celle d’adorable jeune homme. Lazio était satisfait de lui-même. Fatigué et blessé, mais fier. Les badauds se dispersèrent et le démon proposa à Amber de décampait, avant que les forces de l’ordre n’arrivent, et qu’ils aient des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 513

MessageSujet: Re: Qu'allons nous ramener ce soir? [terminé]   Mer 8 Aoû - 21:14

Restant à l’écart la demoiselle observa le combat impressionnant. Elle se doutait que le jeune homme qu’elle avait rencontré été un démon vu l’aura qu’il dégageait et pour l’autre homme c’était évidant… Alors comment pouvez-t-elle imaginer tenir tête à un démon ? C’était une athlète qui aime les défis mais tout de même, elle déteste perdre. Elle aurait aussi pu fuir laissant le jeune homme se débrouiller pour aller se mettre à l’abri. Ca ne l’aurait pas dérangée plus que ça de le laisser, mais cet homme lui plaisait bien, ce serait dommage de le laisser là. Elle els suivait bien du regard. Bien vite elle fut prise par l’action de la bagarre entre les deux hommes. S’était difficile de ne pas les regarder. Ils étaient bruyants et impressionnants. Tous un tas de monde s’était rassemblé autour d’eux s’avançait et se reculait selon leurs déplacements.

Enfin l’issus du combat approchait. Ambre avait vraiment eut peur pour Lazio à plusieurs moment mais à présent, elle été sûre qu’il allait gagner. Elle avait bien fait de l’attendre. Confrontation finale, la grosse brute semblait tenir bon encore ! Ambre commençait à se lasser de ce spectacle et Lazio été suffisamment abimé comme ça. Sans attirer l’attention elle se saisie d’une barre de métal et viens se placer discrètement derrière l’homme de noir vêtu. Avec toute la force dont ses bras de sportive étaient capables, elle fit retomber la grosse barre de métal sur la tête de leur agresseur.


« Merci beaucoup. Mais j’aurais gagné tu sais ? »

« Oui je sais, justement »


Elle lui adressa un grand sourire. Oui, la demoiselle aimait avoir le dernier mot. Et puis s’était contre elle au début qu’ils s’étaient, lui et le farfadet, montrés hostiles. Elle vient ensuite tout près de Lazio et le regarda mieux. Non pas pour profiter de la vue de son torse bien dévoilé, ça elle avait suffisamment regardé pendant la fin du combat, mais surtout pour voir si les blessures étaient graves ou pas. A première vue, aucune plaie profonde… Elle passa doucement sa main sur la marque sur le bras de l’homme, qui avait maintenant retrouvée une couleur normale, puis releva les yeux vers lui.

« Tu as mal quelque part ? »

Les gens autour d’eux commençaient à parler et à se questionné du pourquoi de la chose… Il ne fallait pas rester là. Aidant Lazio à se tenir droit, Ambre prit le premier chemin qui s’offrait à elle, empruntant de petites ruelles. Voilà, ils étaient enfin au calme. La demoiselle ralentit le pas avant de s’arrêter complètement.

« Hum, je dois quand même vous remercier pour ce qui s’est passé… C’est rare qu’une personne vienne en aide à une inconnue qu’elle vient à peine de rencontrer et dont elle ne connait même pas le nom. »

Elle s’approcha un peu plus de Lazio.

« Il faut que je vous remercie correctement… »

Elle se met sur la pointe des pieds pour arriver à peu près à la taille de l’homme et réussit à poser ses lèvres sur celles du démon. Un simple effleurement de leurs lèvres. Un possible avant-gout de ce qui pourrait se passer ensuite… Si le démon n’avait pas perdu toute son ardeur dans la bataille. Elle lui sourit ensuite et reprit sa taille normale.

«Au fait, je m’appelle Ambre, enchantée. »


Suite du RP => http://erya.superforum.fr/t3054-une-fois-la-proie-choisie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'allons nous ramener ce soir? [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'allons nous ramener ce soir? [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erya Island :: Administration :: Sujet RP-