Erya Island

Venez incarner votre personnage fantastique (fée, ange, neko, démon...) et le faire interargir avec les autres créatures peuplant cette île.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand je...rien en fait![Pv Tear...enfin je crois...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shia

avatar

Féminin
Capricorne
Nombre de messages : 37
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Quand je...rien en fait![Pv Tear...enfin je crois...]   Mar 13 Mar - 18:25

C'était la nuit de l'espace, où des innombrables étoiles luissaient comme de la poussière de diamant, ou comme des grosse boules d'hydrogène qui explosaient à des milions de kilomètre de la terre...Enfin cela depend du point de vue de la personne qui les observait. Shiawase, lui préférait la version poétique...Des poussières de diamant...Il fixa le ciel en rêvassant. Il poussa un soupir d'aise et se cala confortablement dans son hamac suspendu à plusieurs mètre du sol dans chène. Il était claustrophobe et préférait la forêt à la ville, dormir à la belle étoile...hm, le rêve! Une lèger brise se léva et l'ébouriffa doucement comme une douce caresse sur son corps. Etant narcoleptique (pour les nuls qui ne savent pas ce que c'est, ouvrez vos dicos et cherchez!) il dormait rarement la nuit, disons que c'était des siestes plus tôt, alors lorsqu'il se reveillait en plein milieu de la nuit, il observait les étoiles, il les connaissait toute et remarquait tout les changements et leurs dispositions. Elles brillaient d'une lumière si vive....mais disparaîssaient assez rapidement. Il haussa les épaules, pas grave elles étaient aussitôt remplacé.

Le Soleil se leva lentement comme si , lui-même, doutait de l'utilité de cet effort. Les premiers lueur du jour naquit, chatouillant le visage endormi de Shiawase l'arrachant à son rêve pradoxal dans lequel il était plongé depuis qu'il s'était endormi, il y a environ dix minutes donc. Il se leva contre son gré, plissa les yeux, puis haussa les épaules. Il avait faim, il imagina un bol de céréales, un jus de fruit. Ses yeux brillèrent puis, un bol et un verre remplie apparurent devant lui. Il avala le tout rapidement, avant de renifler l'air...Danger! Il glissa sur une branche comme une ombre, silencieuse, prudente, méfiante. Il se métamorphosa rapidement, bah oui il était un ange! Généralement ça lui faisait mal, mais pas cette fois si. Il n'allait pas s'en plaindre d'ailleurs! D'un batement d'ailes, il s'éléva dans le ciel, prenant soin de bien se cacher derrière les cimes des arbres avant de disparaître dans la brume matinale.

Bon, voler c'est bien, c'est merveilleux tout ce que vous voulez...mais euh....atterir...c'est autre chose allons nous dire.
Il survolait les nuages savourant l'ivresse de la liberté avant que ce problème se posa à lui dans une logique implacable
.
Auch hier habe ich nicht aufnehme, sh..! grogna t-il en allemand, ce qui se traduisait par un truc du genre:"Une fois encore, je n'ai pas la notice, mer..!" Il était polyglotte, il était très doué pour les langues, mais il avait ue facheuse tendance à se mélanger les langues.
Il perçut le dechaînement de l'ocean contre les rochers, il regarda sous lui, il en resta médusé:
L'ocean scintillait sous le soleil levant d'un bleu-vert extraordinaire, une plage au sable doré supportait les caprises de l'océan sans brancher. Un deferlement de puissance à en couper le souffle. Un vent venu de nulle part la destabilisa en l'envoyant valser vers la plage. Il ferma les yeux et pria tous les dieux pouvant existés même s'il n'y croyait pas trop. Il vit avec effroie le sol se rapprocher et au passage une forme...enfin il supposait, ilse protégea le visage et.......Bam!

Il se demandait s'il était vivant,il sentit du sable dans sa bouche, y avait du sable au paradis? Il ignorait et ne voulait pas le savoir. Il se redressa et se rendit compte qu'il était assis sur un truc mou et plutôt chaud, il bessa les yeux et retint un cri de stupeur: Il venait d'écraser un jeune garçon, ou une fille! Peu importe, il l'avait ecrasé!
Revenir en haut Aller en bas
Tear
Hybride
Hybride
avatar

Masculin
Balance
Nombre de messages : 9
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
0/10  (0/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Quand je...rien en fait![Pv Tear...enfin je crois...]   Jeu 15 Mar - 22:21

Une marée de cadavres et de sang lui faisait face. A ses pieds, le corps d'une petite fille reposait. Il s’accroupit devant elle, sa cape flottant autour de lui comme une fleure. Une traînée de sang coulait depuis son œil droit. Comme une larme. Il enleva un de ses gants et passa un doit tendre sur la petite joue, cueillant au passage une goutte encore fraîche. Le sang de la petite perlait sur son doit comme la rosée. il l'observa un long moment. *Quel gâchis*
Il se releva et porta le doigt à sa bouche. *Si bon*
Il regarda le ciel étoilé, puis recueillit du sang dans des bouteilles noires. Et enfin, il tourna les talons.

Le soleil n'était pas encore levé qu'il marchait déjà sur la plage. Une plage secrète, au sable si fin et au vent si doux. Un paysage brut et sauvage ou la nature semblais chanter. Il adorait cet endroit autant qu'il puisse adorer quelque chose. C'était son paradis. Il n'y avais rien, personne. Le seul le silence de la nature s'épanouissait. Il venait là, entre deux mission, s’allongeait dans le sable et observait. Il aimait écouter. Il aimait écouter le silence. Pour certain, ce silence pouvais devenir oppressant et vertigineux. Mais pas pour lui. Pour lui, c'était un de ses rares plaisirs. Il n'aimais que très peu de chose mais ceci en faisait partit. Là, couché il pouvais fermer les yeux. Se relâcher. Se laisser aller. Observer. Écouter. Le silence... Et le sang.
Il dormait presque. Tranquille. Seul. Mais tout a coup quelque chose obstrua le soleil. C'était une forme avec des ailes.
*Un ange va s’écraser*
Il observa encore quelque secondes l'ange et referma les paupières.*Grosse Flemme*
L'ange continua sa chute, hurlant quelque chose au ciel. Et il s’écrasa. Sur lui. Ses yeux s'ouvrirent d'un coup et il envoya l'autre rouler plus loin. De long cheveux argentés au reflets bleutés... Il imaginait sans mal ses "yeux aussi verts que des eaux tropicales". Rien de particulier. Il avait de la chance l'autre. Il était en mode gentil là. Il le fixa. La température de l'air chuta. Le monde se figea. Même la nature n'osait plus respirer, et les oiseaux, chanter. Le silence absolut. Celui qui engendre la terreur. Celui qui fait fuir les plus courageux. Et le froid. Écrasant. Celui qui fait fondre la volonté aux plus déterminés. Il se leva. Sa présence n'en tolérant aucune autre. Et posa une question. Un seule. D'un ton parfaitement impassible.
-Tu est suicidaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Shia

avatar

Féminin
Capricorne
Nombre de messages : 37
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: La vie ou la mer? Telle est la question   Mar 20 Mar - 17:17

Le jeune garçon l'envoyait bouler dans le sable, se redressa et lui dit d'une voix qui fit descendre la température de plusieurs dégré, qui lui donna envie au passage de se terrer dans un trou et de plus mettre le bout de son nez retroussé dehors pour les decennies à venir:
-Tu es suicidaire?
Shiawase frissonna en regardant la silhouette envelopper dans une cape, recouvrant le corp de la personne en face de lui. Un garçon, puisque sa voix le precisait, plutôt petit avec des cheveux argentés aux reflets metalique. Vu sa posture,il avait été entraîner pour se battre, Shiawase reconnaissait cette posture entre tous, c'était aussi son cas. Il attendit de retrouver l'usage de sa voix pour répondre d'une voix plus douce que le miel, plus mélodieuse que le bruit de la brise caressant les feuilles des arbres, un mélange d'un doux murmure et d'un chant mélodieux:
-Euh..non...Enfin pas à ma connaissance...
Il se releva et se rendit compte que le garçon, qui devait avoir treize ans, était beaucoup trop petit pour son âge. Il ne voulait pas s'approcher de lui, de peur de reveiller le demon qui se cachait (très mal, sois dit en passant) en lui.
Doucement, Shiawase se mit en garde en gardant une position nonchalant, son instinct lui cria...pardon, lui beuglait de ne pas baisser sa garde et d'être prèt à tout moment à attaquer!

-Bon, désolé de t'avoir écrasé...Je crois que je vais te laisser....A tes ...trucs...Je...Salut!
Le garçon le regardait sans brancher,impassible,du moins il l'imaginait, vu qu'il portait son masque. Shiawase essaya de deviner quel visage se cachait derrière ce masque, il ne tenait pas particulièrement à le savoir. Il haussa les épaules, puis tourna les talons, et entreprit de retrouver son chemin et de ne pas traîner ici s'il tenait vaguement à la vie!Il entendit les vagues s'acharner contre les rochers. Il gémit, il ne pouvait pas se retenir très longtemps, il devait partir et vite. Hélas, l'appel de l'océan était trop puissant, irrésistible. Il se souvint des nuits où il surfait avec Diego(son père adoptif) sur les plages de l'Australie des années auparavent. Sa vie ou l'océan voilà ce qui le tiraillait. Il se tenait parfaitement immobile dos à la mer, les yeux fermés. Sa vie ou la mer.Il haussa les épaules*Oh, et puis zut!* Il choisissait les deux, il se retourna courut vers l'océan en métamorphosant ses vêtements en une tenue de plonger noir et blanc, qui lui allait très bien, et une planche de surf apparut entre ses bras il passa devant le garçon, qui était parfaitement immobile. Il eut un sourire éblouissant en entrant dans l'eau. Il s'allangea sur sa planche et rama en direction de la première vague, fit une figure spétaculaire. Il éclata de rire, ivre de bonheur. Il oublia tout; le danger, les gens, il n'y avait plus que lui. Il glissa sur sa planche s'écrasa dans l'eau fraiche dans une explosion d'éclaboussure, il eut juste le temps de voir sa planche s'envoler et s'écraser sur le garçon à la cape. *Ohoh! Oups!* Vraiment, il ne tenait pas à la vie!
Revenir en haut Aller en bas
Tear
Hybride
Hybride
avatar

Masculin
Balance
Nombre de messages : 9
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
0/10  (0/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Quand je...rien en fait![Pv Tear...enfin je crois...]   Ven 30 Mar - 22:55

Il attendit, impassible. Froid. Le garçon frissonna. Puis, après avoir retrouvé son calme, il répondit :
-Euh..non...Enfin pas à ma connaissance...
Il avait une voix mélodieuse. Douce. Envoûtante. Agacente. Il se releva précautionneusement. Il semblais avoir peur. Habituel. Ash avait l'habitude et de cette impression d’écrasement démoniaque qu'il dégageait. L'ange se mit nonchalamment en garde. La garde naturelle de ceux qui avaient l'habitude de se battre. Ash restait la, immobile. Il attendais. Que l'autre parte pour qu'il puisse reprendre ce qu'il était en train de faire. Mais si il voulais ce battre, il s'en débarrasserait. Comme il l'avais toujours fait. Il ne restait pas grand chose de ceux qui l'avaient dérangé sur cette plage. Et partout ailleurs aussi.
-Bon, désolé de t'avoir écrasé...Je crois que je vais te laisser....A tes ...trucs...Je...Salut!
Bien. Il allait enfin partir. Il resta quand même encore un moment a le détailler avant de tourner les talons. Il semblais chercher son chemin mais il hésita. Puis il gémit. Alors la, Ash eu un mauvais pressentiment. Le garçon fit volte face et se précipita vers la mer. En chemin, ses vêtements se transformèrent, et une planche de surf apparut dans ses mains. Il passa devant Ash qui ne réagit pas, bien résolu à attendre calmement que l'intrus parte. Il attendrais le temps qu'il faudra. Et il était très patient. Il se rassit calmement et observa. Le garçon surfait bien. On voyait qu'il avait appris depuis tout petit. Ses mouvements étaient naturels et gracieux. Mais les vagues étaient fortes et imprévisibles. Il s'écrasa dans l'eau. Sa planche vola en direction de la plage. En direction de Ash. Il bâilla. *Pourquoi des que quelque chose doit s'écraser, il faut toujours que sa tombe sur moi ?* Il ne bougea pas et la planche se désintègrera à quelques centimetres de son visage. Il n'en restait rien. Ou plutôt seulement le petit tas de cendre qui se dispersait déjà dans le vent. Ash surpris le regard de l'ange et soupira. Ils allaient droits vers les ennuis. Mais la son ventre gargouillait. Il voulait en finir au plus vite et tant pis si il souillait la plage. Il se mît en garde.
-Amène toi qu'on en finisse. Le silence de la plage avait été trouble depuis trop longtemps. Ash ferma les yeux. Il ressentit les vibrations de l'air. Le chant de la rivière. Celui des arbres a ses côtés. Le souffle de la roche. La Serenité des ombres. Les ombres. Il était les ombre, les ombres étaient lui. Il entra en transe. Maintenant, plus rien ne pouvais l'arrêter


Dernière édition par Tear le Ven 22 Juin - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shia

avatar

Féminin
Capricorne
Nombre de messages : 37
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: RE:Quand je ...rien en fait   Mar 5 Juin - 11:11

Balloté par les vagues capricieuses de l'océan, Shiawase vit sa planche de surf réduire en cendre-ah ouais? C'était une déclaration de guerre où quoi? Ses yeux brillèrent tel le soleil levant. Il leva les bras de part et d'autre de son corps, puis se concentra sur les molécules d'eau et les sépara en deux.

L'eau fut coupée en deux, Shiawase flotta un court instant, puis atterrit doucement sur le sable illuminé par des myriades de gouttes d'eau. Les murs d'eau s'élevait sur chaque côté de sa tête. Il fit un pas, puis un second sur le sable délicat et à chaque pas, le couloir d'eau se refermait derrière lui dans un doux rugissement. Le vent marin se leva et souleva doucement ses cheveux et celui du jeune homme masqué. Il marchait doucement, comme s'il traversait un fleuve de la largeur du ciel pour arriver enfin à sa source: son adversaire. Il se planta devant le jeune homme, inclina sa tête sur le côté, songeur. Il ne fit plus cas de ses vêtements qui dégoulinait, en fait même ses cheveux étaient mouillé, lui donnant un air hyper sexy. Le vent l'enveloppa, ses vêtement de plonger laissèrent place à un jeans noir, une chemise blanche qui laissait entrevoir ses muscles d'acier insoupçonnable sous son air angélique et fragile.

Il n'y avait pas de quoi s’énerver!Bon OK , il l’avait juste un peu écrasé lors de son atterrissage (Si l'on peut appeler ça comme ça) Mais ce n'était pas une raison de vouloir changer la couleur du sable. L'or était plus jolie que le rouge. Et puis pour le tuer...C'était pas si simple. Shiawase porta la main à son cou, là ou reposait son collier d'aigle en opale: Il entendit alors la voix de Tear, puisqu'il se nommait ainsi. En fait, il se prénommait Ash. Quoi? Un Ash?! Encore?! Il commençait à en avoir plein le dos des Ash!! La dernière fois qu'il en avait rencontré un, il avait failli finir comme esclave sexuel! Super, si tout le monde était comme ça, son avenir lui semblait d'un coup très incertain. Il haussa les épaules fataliste, genre un jour il avait eu une vie simple. Très drôle. Bon, ils avaient le même ages, c'était un hybride, drôle de mélange. Maintenant plus rien ne l'étonnait, il était prêt à tout accepter. Ah, ils avaient plus de point commun qu'il ne l'aurait cru: Ils avaient tout les deux des tueurs à leurs trousses.

Lire dans les pensées des gens étaient l'une des choses les plus faciles qu'il y avait dans sa vie.

Lorsque ses pouvoirs étaient scellés, il avait toujours eu le don de lire, d'entendre diront-nous la voix des gens qui l'entourait. Au début cela ne le dérangeait pas, puis ses pouvoirs ont été libérés à ses douze ans, les choses s'étaient légèrement compliquées, il tombait souvent dans le comas à cause des voix trop violentes qu'il percevait. Un jour, Diego l'avait emmené en Angola chez la tribut des Himbas. Le sorcier de cette tribut, lui avait alors offert un collier dans l'opale la plus pure en forme d'aigle. Quand pour la première fois il avait porté ce collier, un doux silence l'avait envahi, il était enfin seul dans sa tête, plus de voix, il ne répondaient plus aux questions non posées. C'était fabuleux. Il ne s'était pas senti aussi bien de toute sa vie. Puis un jour, lorsque les assassins lancés à sa poursuite l'avaient rattrapé dans une île tropicale quelque part dans le pacifique sud, ils lui avaient arraché son collier, il avait juste éradiqué l'île de la surface du globe. Mais bon ça, c'était une autre histoire. Au moins il savait maintenant que s'il n'avaient plus son Aigle d'opale, les voix des gens attisaient son aura et stimulait ses pouvoirs et au final il finit par faire un overdose!

Shiawase observa Tear attentivement avec un sourire en coin.

Il se mit en garde, esquissa un sourire magnifique, il aimait bien ce Tear. Il sentit sur sa peau les rayons du soleil, ainsi que les ondes sphériques se propageant à une vitesse vertigineuse, puis ralentir doucement en entrant en contacte avec l'eau. Il prépara son attaque, son corps fut parcourut d 'éclair, il bondit sa main illuminée d'une attaque meurtrière ( pas digne d'un ange, soit dite en passant). Il alla droit sur son adversaire lorsqu'il sent une affaissement dans les ondes. Il arrêta son attaque son corps cessa d' émettre des éclairs, il regarda autour de lui lentement, ses yeux brillèrent un court instant. Puis sur la plage une table ronde remplie de pâtisserie délicieuse et l'odeur des différents thé étaient enivrant. Il se tourna vers Tear et déclara d'une voix douce:

[font=Arial Black]
«C'est l'heure du thé. Tu en veux?»
[/font]
Revenir en haut Aller en bas
Tear
Hybride
Hybride
avatar

Masculin
Balance
Nombre de messages : 9
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
0/10  (0/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Quand je...rien en fait![Pv Tear...enfin je crois...]   Lun 25 Juin - 14:50

Une seconde passa. Deux. Le soleil. Les ombres. Le temps. Figés mais tellement fiévreux. Les yeux de l'Ange semblèrent refléter le soleil levant. Juste un instant, juste un souffle, le soleil illumina son regard. Sublime. Il leva les bras, concentré d’énergie et de lumière. Majestueux. La mer se sépara, révélant les pans de son intimité. Chaque goutte d'eau brillant et sublimant l'espace. Larme. Rire. Émotion. Une cascade de rêves. L'ange flotta. Le temps semblais infini. Il se posa doucement sur le sable qui parut l’accueillirent en son sein. Les gouttes d'eau accompagnèrent sa chute, tel une myriade d'étoiles. Les murs d'eau n’existaient que pour le soutenir. Il créa un pas léger. Puis un second. Aérien. Le troisième. Délicat. Puis d'autres. Futiles. Frivoles, gracieux, sensuels. Fragiles. Derrière lui le couloir de la mer se refermait dans un doux rugissement. Tendresse. Le vent marin se leva, caressant ses cheveux au rythme du va et vient des courants. Vite il fut planté devant Ash et inclina la tête, songeur. Ash était impassible. Comme toujours. Rien ne parvenais à le dérider. Ni les vêtements trempés, collant le corps fin et androgyne, ni les gouttes d'eau qui ondulaient sur sa peau lisse. Apothéotique. L'ange observait Ash avec un sourire en coin. Il croisa les bras et attendis. Juste attendre. Comme toujours. Ses mains couvertes du sang de ses ennemis. Satisfaction. Un semblant de bonheur. L'ange se mit en garde. Ah. Il s'était décidé. Enfin. Mais le temps perdu ne se rattrape pas. Il attendit encore. Le corps de l'ange crépita et sa main s’illumina. Ash attendit le coup. Car c'était la seule morale qui lui restait. Ne jamais frapper en premier. Mais l'ange s’interrompit et sembla perturbé. Étrange. Il observa les alentours lentement. Puis une nappe apparus. Avec des gâteau et du thé. Les odeurs affolaient les sens. Enivrantes. Délicieuses. Affolantes. Les pâtisseries... Cela faisait longtemps qu'il n'en avais pas goûté. Fondantes. Grisantes. L'ange se tourna vers lui et déclara d'une voix douce :
-C'est l'heure du thé. Tu en veux ?
Ash ferma les yeux. Pourquoi pas ? Cela faisait vraiment longtemps qu'il était seul. Un peu de changement lui ferait du bien. Il se faisait vieux. Il hocha la tête et et s'installa sur la nappe a carreau. Le thé était délicieux. Fondant. Accusateur. Il révélait toutes les imperfections de son consommateur. Ash tourna la tête vers le soleil. Il n'était pas à l'aise. Il préférait l'ombre et la solitude. La haine. Le bonheur de tuer. L'euphorie du sang. Mort, solitude, tristesse, haine. Il reporta son attention sur l'ange. Gracile, lumineux. Joyeux. Tout ce qu'il détestait. Il remarqua une opale en forme d'aigle autour de son cou. Elle semblais précieuse. Ash se demandait comment réagirait l'ange s'il la brisait. Il le haïrait sûrement. Tant mieux. Il voulait le briser, le détruire. Arracher ce sourire naïf de ses lèvres. Il ferma les yeux et les rouvris en l'espace d'une seconde. Désespoir. Fureur. Pourquoi maintenant ? Quelque chose clochait. Mais quoi ? Tout était trop beau. Trop parfait. Ça l’écœurait. Mais il y avait autre chose. Un mystère. Un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Shia

avatar

Féminin
Capricorne
Nombre de messages : 37
Age : 20

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: RE: Quand je...rien en fait![Pv Tear...enfin je crois...]   Mer 17 Oct - 15:45

Le silence était profond entre les deux garçons, chacun semblait perdu dans ses pensées. Shiawase dégustait son thé tranquillement, en écoutant le murmure de l’océan, les vagues qui s'abattaient avec force sur la plage avait quelque chose d'apaisant... Il observait un groupe de jeunes qui ne lancèrent dans l'eau furieuse en poussant des cris de défis. *Ma planche!! *
Cette pensée lui rappela qu'il n'était pas censé prendre le thé avec celui, qui en espace de trois secondes, avait réduit en cendre le seul cadeau qu'il ait gardé de Diego! D'un battement de cils la table disparue en emportant tout les délicieux mets qui la garnissaient. Il se redressait, ses yeux flamboyaient d'agacement.
-Toi!! s'exclama t-il entre ses dents.
Il serra les poings, son aura s’enflamma autour de lui d'un magnifique halo blanc. Il ferma les yeux et se concentra sur le sable qui l'entourait. Il fit un mouvement de la main et le sable s'éleva et resta en suspension dans l'aire. Il ouvrit les yeux, qui étincelèrent un court instant, transformant le sable en épée tranchante. Il leva la main, expédia l'épée sur son adversaire, qui l'esquiva sans peine.
Vif, comme l’éclaire, où plus précisément comme la lumière, le jeune homme fondit sur Tear. Il abattit son poing sur le torse de l’Hybride , qui l'esquive aisément. Un maigre sourire étira les lèvres délicieuses de l'Ange, ce combat allait être très amusant. Il le sentait. Il bondit et bourra son adversaire de coups violents.

-あなたは私のボードに対して支払う! Hurla t-il en japonais
« anata wa watashi no bōdo ni taishite shiharau! »

Cela donne un truc de ce genre en phonétique (désolée ma phonétique est approximative, ça fait que trois mois que j'apprends le japonais!) , ce qui signifie concrètement en français: «Tu vas payer pour ma planche!». Tear évita les coups, certains le touchaient sans plus. Il ne semblait pas faire d'effort pour le combat. Shiawase en avait la certitude, maintenant, son adversaire n'était pas n'importe qui. Il recula et se mit en garde, son aura se mit à cripiter autour de son corps frêle, ses cheveux flottaient autour de son visage attrayant. Les gens qui étaient sur la plage regadèrent la scène les yeux incrédules. Ils reculèrent muet d'un instinct de survie très aigü. Ils avaient l'impression qu'une chose incroyable et terrible allait se passer. Ils avaient raison. Shiawase allait se battre vraiment. Tout ce qu'il avait fait jusqu'à maintenant, n'était qu'un échauffement. Tear devait aussi le sentir. Il bondit le corps illuminé, et se jeta dans un combat qui resquait d'être mortel, et ça l'excitait.

Revenir en haut Aller en bas
Tear
Hybride
Hybride
avatar

Masculin
Balance
Nombre de messages : 9
Age : 19

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
0/10  (0/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Quand je...rien en fait![Pv Tear...enfin je crois...]   Sam 17 Nov - 1:11

Il ne comprend pas. L'ange délire. Totalement. Jette des poings partout et hurle dans le vide. Une aura blanche commence petit à petit à l'entourer. Éblouissant. Il marmonne des phrases étranges, intelligibles et incompréhensives. Ash est perdu. Il est troublé. Trouble. Encore quelque chose qu'il n'avais pas ressentit depuis longtemps. L'ange était calme et tranquille. Pourtant, il a bondit. Il l'attaque. Ash ne comprend pas. Sa haine disparaît, remplacée par le trouble. Puis par l'indifférence. L'autre gesticule dans tout les sens, poussant des hurlements assourdissants. Pourtant Ash aime le silence. Aime... Une nouvelle fois, Il se trouble. Non. Ce n'est pas lui qui se trouble. C'est sa vue. Sa perception des choses. Ce qui l'entoure... La plage ne lui fait plus le même effet. Elle ne l'apaise pas. Pourtant il regarde, essaye de trouver la paix en lui-même. Il ne peut pas. Un voile se pose sur son esprit. Un voile clair mais bien présent. Pourquoi ?Il ne comprend pas. De moins en moins. Son cerveau bataille mais ne trouve pas. Son esprit s'enraille. Le monde est fou. Et lui. Lui, cet Ange venu d'on ne sais ou. Il le hais. Il le hais. Hais. Il ne comprend pas. Un second voile. Le monde. Fou. Fou. Fou, fou, fou, fou. Une lumière l'aveugle. Il ne vois plus rien. Le monde est trouble. Fou. Caché sous un voile. Pourquoi tant de voiles ? Ceux dans son esprit, ceux sur ses yeux. La lumière vient de lui. Je le hais ! Je hais cette lumière ! Non ! Les voiles ! Pourquoi les voiles ? Il ne peut plus. Il ne peut plus réfléchir. Il y a trop de voiles, trop de lumière. Le monde est blanc, entièrement blanc. Vide. Sa tête est vide. Son corps sans force. Vide. Il ne peut plus. Il n'a plus de force. Vide. Le monde est vide. Non... Pourquoi... il s’écroule... Il... ne...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand je...rien en fait![Pv Tear...enfin je crois...]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand je...rien en fait![Pv Tear...enfin je crois...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erya Island :: Territoire neutre :: Refuge Est :: La plage-