Erya Island

Venez incarner votre personnage fantastique (fée, ange, neko, démon...) et le faire interargir avec les autres créatures peuplant cette île.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezio Auditaure Da Firenze
Hybride
Hybride
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Lun 12 Déc - 19:56

Une brume s’était vite formée en ce début de matinée, dans le froid ambiant de la saison. Le ciel était rempli de nuage. L’assassin, nostalgique, revoyait en cette scène, un fragment de son enfance, un séjour à Saint-Jean d’Acre. Une ville unique et noble qu’il avait dû quitter après que les templiers se soient emparés des remparts, de la ville, de la forteresse… Ils avaient réduit nos fervents partisans au silence, après moult et moult heures de tortures. Altaïr n’en avait sauvé que le quart. Ezio en était affecté, il avait vu ce jour-là son père peiné, regrettant d’avoir été trop confiant concernant les positions maintenues par la guilde des assassins.

Depuis sa cérémonie d’intronisation, Ezio était devenu le bras gauche d’Altair ; le bras principalement équipé de la lame secrète propre à tous les assassins. Certes Altaïr demeurait le grand maître des assassins, mais Ezio en était l’ombre meurtrière qui s’abattait sur les ennemis qui avaient eu le privilège de s’en approcher de moins de cinq cent mètres.

Il y a deux jours, un courrier lui parvint par pigeon, alors qu’il était en mission d’assassinat dans le territoire sanglant, où il dut assassiner un dangereux leader. Ce fut son père qui l’avait contacté, la lettre mentionnait un élément talentueux, susceptible de contribuer à l’épanouissement de la confrérie. Il devait le rencontrer dans les plus brefs délais et le prendre sous son aile afin d’intégrer la confrérie des hashashiyuns. Ezio se hâta alors de retourner au repaire et de se saisir d’une mission aisée dans laquelle il accompagnera ce petit nouveau. Mais vu que se fut Altaïr qui l’avait choisi, Ezio songea bien qu’il n’avait pas affaire à n’importe qui. Alors cette mission, bien que relativement basique, était un niveau de difficulté au-dessus des taches attribuées aux néophytes. Il demanda alors à Malik, le fervent compagnon d’Altaïr, chargé de l’organisation et de la paperasse, de transmettre une lettre à l’inu qui avait su attirer l’attention de son père. Malik était le seul à connaitre les prénoms. Cela évitait les fuites malencontreuses. C’est pour cela que les assassins se devaient d’envoyer des éclaireurs qui sauraient prendre position ou recueillir une information. L’information étant la pièce qui permet de prévoir à l’avance les coups de l’adversaire.

La tenue blanche qu’il portait en ce jour de grisaille, le rendait presque invisible, s’il n’y eu pas sa cape noire qui recouvrait son bras gauche. Les basques de sa tunique descendaient à ces cuisses. Sa ceinture rouge était ornée du symbole des assassins. A son poignet gauche, caché par sa cape, était accroché un bracelet en cuir arborant lui aussi le symbole des assassins ornés de motifs de la renaissance en fer. Sous ce bracelet se cachait le quart même de son armement. Son épée fut accrochée à une sangle de sa ceinture, ainsi que son Stiletto. Il marcha lentement, se mêlant à la foule, dans la ville avant de s’arrêter prêt d’un parc, où il s’assied sur un banc. Capuche blanche sur la tête, il épiait les moindres faits et geste de ce qui l’entourait…. Il usa de sa vision de l’aigle pour découvrir qui était ce fameux nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Korosu
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Lion
Nombre de messages : 445
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
39/150  (39/150)
Niveau:
8/100  (8/100)
points de vie :
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Lun 2 Jan - 17:48

Cela faisait déjà quelques jours que le jeune inu avait rencontrer un dangereux assassin. Il avait en effet assisté à une scène de massacre assez choquante pour un garçon normal de son âge. Mais voilà, Tenshi n'est pas un garçon normal, comme la plus part des êtres qui peuplent cette île d'ailleurs. L'assassin qui l'avait ensuite remarqué était venu le voir et avait été assez clair. Soit il perdait la vie, soit il les rejoignait. Avoir toute une organisation d'assassins à ses basques, c'était pas la meilleure façon de garantir sa survie. La deuxième option était plus envisageable. De plus, l'inu n'était pas désintéressé par cette proposition. C'était même une superbe occasion! L'assassin avait disparu après avoir annoncé qu'il le recontacterait, le laissant avec ses questions. Il n'avait pas couru le risque de le rattraper pour qu'il réponde à ses questions. Il savait reconnaître une personne dangereuse ou pas. Et cet homme était très dangereux.

Il y a deux jours de cela, alors qu'il somnolait dans un coin de rue, il fuit éveiller par les bruit d'un volatile qui s'approchait. Étrange... Les pigeons ne volent pas dans ce coin là normalement... Encore plus bizarre, le pigeon vient se poser sur son bras. Le garçon aux oreilles de chiens remarque une lettres enroulée et attachée autour de sa patte. Il dévisage ce postier plumes. Il a tout d'un pigeon normal, il bouge la tête toutes les secondes et a vraiment l'air débile de tous les pigeons... Pourtant, il est assez intelligent pour localiser un homme dans une ville entière. Il devait avouer que ces pigeons avaient bien du mérite...

Il prit alors la lettre et aussitôt le pigeon s'envola. En tout cas, la personne qui lui avait envoyé ce pigeon n'attendait pas de réponse. Le message était écrit à la main, un écriture assez penchée sans grand soin, à l'encre noire. On pouvait y lire « Vous êtes attendu dans le parc de la ville à 8 heures demain matin. » C'était signé « l'organisation des assassins ». Et bien voilà, ils l'avaient bel et bien contacté. Lui qui était crédule sur la manière dont ils allaient le contacter, il ne s'attendait pas à un pigeon voyageur... Ce message était court et ne donnait pas beaucoup d'informations. Le parc de la ville est très grand quand même. Mais vu que c'était une organisation d'assassins, il était normal qu'ils ne donnent pas beaucoup d'informations à un inconnu comme lui. Peut-être que trouver son contact était une première épreuve. Enfin, le message était passé et demain à 8 heures il sera donc dans le parc.

Le matin en question était donc vite arrivé. Il faisait bien frai et gris, comme chaque matin à cette saison là. Le parc normalement bien fréquenté durant les saison chaudes, était délaissé en hivers, surtout le matin. Les gens ont rarement envie d'aller se promener quand il gèle encore... C'était un endroit facile pour se rencontrer. Malgré le froid l'inu n'était pas trop chaudement habillé. Un Tee-shirt noir en mauvais état et un blouson de la même couleur, pas vraiment épais, qu'il n'avait même pas attaché, lui aussi assez usé. Un avait rabattue la capuche aux bordures en moumoute sur sa tête. Tenshi se demandait si se serait le même assassin que la dernière fois. Passerait-il un test? Aurait-il droit à avoir plus d'information sur cette organisation? Mais premièrement il fallait trouver son contact.

Une fois arrivé au parc il fut surprit de voir un homme de blanc vêtu sur le banc. C'était lui qui l'attendait, aucun doute. Il pensait qu'il serait plus difficile de le trouver. Il reconnaissait les vêtement de l'homme qu'il avait rencontré. En s'approchant il remarqua quelque chose. Son odeur était différente ainsi que l'aura qu'il laissait émaner de sa personne. Cette personne n'était pas la même que la dernière fois.


« J'espère que je ne suis pas trop en retard, je n'ai pas de montre. »

------

[HRP: Faudrait pas déplacer ce post dans le parc en fait?]

__________________________________



死の天使
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditaure Da Firenze
Hybride
Hybride
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Mar 3 Jan - 19:49

Les gens allaient et venaient pendant un petit moment jusqu'à la venue d'un inugami à l'apparence singulière. Sa vision d'aigle ne le trompait jamais bien qu'il ne doutait pas que le fait puisse arriver. Il s'agissait de son objectif, l'inugami qu'avait rencontré son père et que ce dernier avait demandé à Ezio de le prendre sous son aile. Il était jeune, mais l'encouragement d'Altaïr lui rappellait qu'il ne devait pas le sous-estimer pour un prétexte aussi simpliste... d'ailleurs, même sans cette recommandation il ne l'aurait pas sous-estimé sachant que rien est vrai et que tout est permis. L'universelle loi de celle du plus fort n'avait pas sa place dans le crédo des assassins. Il garda la tête penchée sentant l'inugami s'asseoir près de lui. Apparemment lui aussi avait trouvé celui qu'il devait rencontrer. Bien que se fut relativement facile, il fut arrivé à Ezio de tomber sur des éléments peu efficace ne serait-ce que pour le retrouver assis dans un restorant à siropter un Chianti. Son futur protègé cru un instant être en retard au vu qu'il n'avait pas de montre. Il fini par le regarder, le regard caché par l'ombre de sa capuche. Il détaillait sa constitution. Il était mince, semblant néanmoins développer une musculature notable. Cela se voyait sur les jambes notamment. Ces yeux rouges furent rouges, leurs éclats luisant à l'ombre de la capuche de sa veste noire. A première vu il fut l'image même d'un émo ou d'un jeune garçon qui avait perdu quelqu'un ou quelque chose de precieux. Puis il apparut comme un contraste à l'assassin: Ezio vêtu de blanc, lui vêtu de noir.

Tu n'es pas en retard.

Il fini par redresser la tête, rêvélant ces yeux bruns, distinctifs à tout les humains habitant cette île. Il se leva, invitant l'inugami à faire de même. Il attendit qu'il le suivit à ces côtés pour marcher vers le centre-ville. Il y furent quelques minutes. C'est alors qu'il s'arrêta invitant l'inu à faire pareil. Ils étaient juste à côté d'un groupe de touriste qui traversait la rue. Il parla de voix neutre.

Altaïr m'a demandé de te former et celon lui tu es compétent naturellement... mais cette mission demeurera basique dans le cas où je t'enseignerais (ou rappellerais) les techniques et les stratégies des assassins. Avant de pouvoir tuer une cible faut-il en avoir une. Nous n'avons qu'un nom: Anton Hockfiel. Du reste tu en sais autant que moi... Avant que l'on ne commence, je pourrais savoir ton prénom? Je ne voudrais pas t'appeller "l'inu" ou "le nouveau"...


Dernière édition par Ezio Auditaure Da Firenze le Dim 8 Jan - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Korosu
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Lion
Nombre de messages : 445
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
39/150  (39/150)
Niveau:
8/100  (8/100)
points de vie :
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Sam 7 Jan - 22:47

Tenshi sentait le regard perçant de l'assassin le dévisageait, enfin, même si là son visage n'était pas vraiment dévoilé à cause de sa capuche... Tenshi n'était pas trop à l'aise quand on le scrutait de la sorte, mais il faisait comme si de rien n'était. Il décida de s'assoir à côté de son interlocuteur. La scène devait être assez étrange. Un homme habillé de blanc à côté d'un tout de noir vêtu... D'ailleurs, ces vêtements étaient-ils l'uniforme de l'organisation? Le garçon ne les trouvait vraiment pas discret... Les choses blanches attirent le regard et sont très facilement repérable. Ce n'est pourtant pas le but des assassins non? En tout cas, l'inu n'avait pas envie de devoir mettre ça sur son dos. Le seul avantage de leur tenues, c'était la matière qui devait être assez confortable et le tissus semblait léger. Avec ce genre de vêtements ont doit se déplacer sans bruit. Et aussi la capuche retombant sur le visage qui dissimulait quelque peu leur identité. Après, l'inu ne voyait pas.

C'est l'assassin qui brisa le silence qui était tomber pendant cinq bonnes minutes en lui disant qu'il n'était pas en retard. C'était déjà ça de bien. C'est alors qu'il se leva. L'inu croisa un instant les yeux de l'homme. Des yeux bruns. Il avait entendu dire que les personnes aux yeux foncés étaient de tempérament dévoué, toujours prêt à rendre service et que certaines fois, ils avaient tendance à ce mêler de se qui ne les regardait pas. Tenshi se méfiait de ces dires. C'était bien souvent du n'importe quoi. Même si dans son cas, les yeux rouges, signe de malheur, pouvait être vrai...

Bref! Il lui avait fait signe de le suivre et c'est ce que le jeune inu fit. Il marchèrent quelques minutes jusqu'au centre ville puis l'homme s'arrêta. Il le fixa avant de prendre la parole. Plus il parlait et plus Tenshi se sentait mal. Il ressentait quelque chose de nouveau depuis son réveil... L'inu était un peu perdu. Il lui parlait d'une mission? Mais pourtant il n'avait jamais dit qu'il les rejoignait non? Cet homme venait de lui annoncer clairement qu'il était à l'essaie là. Lui qui aime poser pleins de questions et être sûr avant de s'engager voilà qu'il... Paniquait. Alors c'est ça qu'on ressent quand quand on a l'impression que les mots de votre interlocuteur vous attaquent à coup d'informations auxquelles vous ne vous attendiez pas?Les yeux de l'inu bougeaient de manières frénétiques et sa pression artérielle avait un peu augmenté. Enregistrement des informations... On se calme et on reprend. Donc cet homme devait le former et il l'assisterait dans sa première mission. La cible, un certain Anton Hockfiel et aucune autre information. Le manque d'information... Ça frustrait particulièrement l'inu. Il ferma ses yeux et soupira lentement pour se calmer. Il allait donc devoir trouver une personne dont il ne connait que le nom? Comment allait-il procéder?! Il essaya aussi de ne pas penser à ce qu'une certaine personne dirait s'il apprenait qu'il avait rejoint sans le consulter une organisation inconnu...
A tien, voilà qu'il lui demandait son nom. Suspicieux de nature, il ne lui répondit pas de suite. Le regardant sans bruit. Il ne devait pas y avoir de danger. C'était juste un nom qu'il demandait.


« … Tenshi... Et vous monsieur? »

Rester poli quand on ne connait pas, on ne sait jamais...

« Hum... A propos de la mission... Nous n'avons aucune autre information? »

Tenshi parlait d'une petite voix affin qu'on ne les entende pas trop. Il y a quand même du passage au centre ville. Et, pour le problème de l'adhésion un peu rapide à son goût, il verrait ça plus tard...


[Hors-RP: Les inu de forum ne sont pas vraiment des Inugami... Mias c'est pas grave! *est un dieu chien! Non j'ai pas les cheilles qui enfle!* Ah et... Me confond pas avec un nekoooooooo (mais je te comprend ça m'arrivait parfis de me tromper moi même au début... ><)]

__________________________________



死の天使
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditaure Da Firenze
Hybride
Hybride
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Dim 8 Jan - 22:42

L'assassin scrutait l'horizon. Il voyait les visages et leurs humeurs quotidiennes qu'il devinait facilement, des jeunes enfant enjoués par une fabuleuse découverte aux adultes perdus dans l'illusion d'une vie moderne trop maternelle. Les assassins avaient peut-être recours à la violence afin de supprimer les êtres trop ambitieux désireux de priver l'humanité de son libre arbitre, mais l'assassin se devait de demeurer sage et réfléchit, contrairement aux légendes courantes à leur sujet, telle la consomation de haschich (qui avait donné l'étymologie de "assassin" au fil du temps) ou la brutalité et la sauvagerie dont ils faisaient preuve sur les champs de bataille. Au contraire, l'ordre des assassins est resté caché pendant longtemps, menant une guerre aussi secrète que leur existance contre les templiers. En y repensant, Ezio pensait qu'il devait lui expliquer ce principe peu avant l'execution de la cible: l'assassinat n'est pas perpétré dans l'intention d'abattre, dans la haine... c'est une procédure par laquelle on libère une âme tourmentée, lui offrant le repos éternel.

Il fit quelque pas jusqu'à une ruelle, attendant le passage de quelques piétons isolés, profitant souvent de la présence de couples ou de groupes d'amis discutant entre eux pour camoufler sa voix sur laquelle se focalisait cet inu qui se présenta sous le nom de Tenshi. Son apprenti voulais avoir la confirmation qu'Ezio n'avait pas d'informations. Il aurait pu en avoir et rendre la mission bien simple mais il pouvait se permettre de corser cette petite promenade de santé. En effet, Malik l'avait assuré que son importance était plutôt médiocre au sein de la société et d'un charisme à dormir dehors... Ensuite, comment pourrait-il enseigner à son élève, l'art de traquer sa cible, s'il lui la donnait sur son plateau. Il préféra alors ne rien savoir, bien que Malik le lui avait proposé, étant fils d'Altair, il n'avait plus rien à prouvé pour avoir été initié par le fondateur même de cet ordre.


Nous n'avons aucune autre information... sa me permettra de t'apprendre comment recueillir des informations et donc mieux préparer ton assassinat, car un assassinat mal préparé risque de nuire à la confrérie, la troisième, et peut-être la plus sacré, des règles du crédo des assassins, donc à l'issu d'un seul et unique chatiment...ne sous-estime pas cette leçon et suis moi... on vas faire un peu de physique pour commencer.

A ces mots, l'assassin s'enfonça dans la ruelle sombre et isolée avant de grimper sur une benne à ordure. Il se rua sur le mur, courrant verticalement sur sa parois afin de saisir une cage d'escalier en hauteur. Il la monta pour atteindre le toit. Il attendit que Tenshi monte avant de continuer son parcours. Il courra alors vers le bord sud du toit du bâtiment afin de sauter sur un toit voisin. Il répéta cette opération pour s'introduire dans un immeuble en construction un peu plus éloigné. Il dut attrapper une des poutres pour se hisser et éviter une chute d'une bonne dizaine de mètres. Il grimpa aux échelles laissées par les ouvriers et s'accrocha aux visses lorsque les échelles se faisaient absentes. De cet immeuble il sauta sur un autre un peu plus bas, et continua sa course vers l'Est de la ville, arrivant vers les quartiers résidentiels. Ce jour était particulier, vu qu'un marché se tenait sur la place. Cela allait arranger l'assassin qui pouvait sentir alors dans sa course, l'odeur de pollen. Il fini par s'arrêter sur le toit d'un bâtiment attendant que l'inugami ne le rejoigne. Ezio s'accroupi, regardant avec insistance l'horizon, ces yeux ouvrant un champs de vision des plus vaste, attentif au moindre fait, geste...

Profite de la hauteur, prend position, observe ce qui sera ton terrain de traque, fait en sorte que ton oeil capture le moindre mouvement... une fois cela fait, ne réfléchit pas et fait comme moi...

Ezio fit alors un saut de la foi avant d'atterir dans une charette de fleurs.

[Désolé de la confusion, il faut dire aussi que je suis sur un forum de néko et maîtres, donc Hybride à fini par me faire penser à Néko... mais c'était pas voulu, faute d'inatention en fait]
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Korosu
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Lion
Nombre de messages : 445
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
39/150  (39/150)
Niveau:
8/100  (8/100)
points de vie :
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Dim 15 Jan - 16:05

Le cerveau du jeune inu était en plein fonctionnement. Cela ne faisait pas très longtemps qu'il avait pu sortir de sa demeure et il avait donc prit l'habitude de bien étudier les personnes qu'il voyait. Il avait oublié énormément de choses mais sa mémoire n'avait pas était totalement effacée. Il restait toutes les choses qu'il avait apprit avant qu'il ne sombre dans se long sommeil sans réveil. Vu le temps que l'assassin mettait pour lui répondre, il ne semblait pas très bavard. Mais c'est une qualité pour un assassin de ne pas beaucoup parler. En tout cas plus Tenshi réfléchissait et plus il se disait qu'Il allait lui passer un savon mémorable quand Il l'apprendrait... Et si ce n'était qu'un savon encore, se serait merveilleux... Mais en même temps, intégrer une organisation comme celle-ci lui plaisait au plus haut point. Bon on ne lui avait pas vraiment expliquer comment elle fonctionner mais son mentor allait certainement lui expliquer le moment venu. Et puis, c'était exactement ce qu'il lui fallait pour pouvoir s'acquitter de la quête dont Il l'avait chargé.

Le garçon attendait toujours une réponse de l'homme. Se dernier s'était doucement déplacer dans la ruelle fréquenté où toutes sortes de personne étaient visibles. Et dire que toutes ces personnes qui sembles pourtant banales mise à part pour certains qui laisse voir leur attributs d'hybride sans s'en soucié, toutes sont des créatures doté de pouvoir. Cette île n'est-elle pas merveilleuse? Pour sa part il préférait garder sa capuche et se montrer le moins possible avec ses attributs visibles. Bien sûr l'homme face lui devait déjà savoir que c'était un inu, mais lui, qu'est ce que c'était?
Ah! Voilà qu'il prend la parole. Donc il allait lui montrer comment pister une personne dont on ne connait que le nom? Ça se promettait intéressant! Le bien de la confrérie était la troisième règle? Quelles étaient donc les deux premières? En tout cas il n'avait pas l'air de vouloir se présenter à son "élève". Il lui annonça qu'ils allaient faire un peu d'efforts. Juste après il lui fit une démonstration de l'agilité de tout bon assassin qui se respecte. Il lança ensuite un regard vers l'inu qui était encore en bas.

L'inu comprit qu'ainsi l'assassin pouvait mieux se rendre compte des capacités de son apprenti. Un petit test pour voir de quoi était capable l'inu. Heureusement que depuis son réveil, l'inu avait prit très aux sérieux ses entrainements pour remettre à vif ses muscles atrophiés d'être restés si longtemps sans bouger. Depuis, il passe pas mal de son temps libre à travailler sa musculature. Il était temps de savoir si ses entrainements servait à quelque chose. Il prit son élan et suivit les pas de l'assassin. C'est sans mal qu'il se retrouva à côté de lui après avoir grimper à l'échelle. Sans plus attendre l'homme à la tunique blanche se mit à courir sur les différents toits qui s'étendaient à présent devant eux. L'inu le suivit jusqu'à l'intérieur d'une battisse en construction. Il n'y avait personne encore... Pourtant à 8 heures les ouvriers devraient être en train de travailler... Ah mais oui, c'est un jour de repos aujourd'hui, cela explique aussi la profusion de personne dans les rues. La petite balade de santé ce corsée un peu plus en ce lieu. L'inu manqua de se retrouver par terre, ayant rater une visses, mois facile à attraper que les échelles. Heureusement qu'il y avait des câblages qui pendaient... Et qu'ils n'étaient pas sous tension. Tenshi se rendit compte qu'il avait encore du travail à faire... Se serait bête de ce louper aussi bêtement lors d'une mission.

Ils arrivèrent enfin sur un toit qui laissait voir une grande place où déjà les hommes qui ressemblait à des fourmis de cette hauteur (en exagérant un petit peu...) étaient déjà bien actifs. Beaucoup de marchands c'étaient déjà installés, d'autre, un peu moins matinaux montaient encore leur établit et les premiers visiteurs de ce marché pointaient le bout de leur nez.


« Profite de la hauteur, prend position, observe ce qui sera ton terrain de traque, fait en sorte que ton œil capture le moindre mouvement... une fois cela fait, ne réfléchit pas et fait comme moi... »

Tenshi fut surpris de le voir sauter d'un coup. N'ayant pas réellement fait attention à cette légère odeur de fleur, il n'avait pas remarqué la charrette qui avait amortie la chute de l'assassin. Les gens s'étaient retournés. Il fallait faire vite si il ne voulait pas être séparé de son mentor. Il se laissa donc tomber à son tour dans la charrette que l'homme avait déjà quitter et poursuivit sa course sans laisser le temps aux hommes qui criaient derrières eux de les rattraper. Sûrement les propriétaires de la charrette qui rageaient en comprenant qu'une partie de leur possible vente avait servie d'air-bag à deux fous qui avaient sauté du toit...

Le jeune garçon continuait de suivre l'homme, probablement dans n endroit un peu plus calme pour le moment. Ce qu'il fallait comprendre de cette balade, même quand un endroit semble infranchissable, il y a toujours un moyen pour parvenir à ses fins.


« Par quoi devons-nous commencer? »


[T'en fait pas je le comprend ^^ ]

__________________________________



死の天使
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditaure Da Firenze
Hybride
Hybride
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Lun 16 Jan - 13:35

Tenshi s'était élancé à son tour, suivant l'assassin sur ces traces. Il posait alors la question: par quoi commencer? L'assassin ne répondit rien non pas par dépit ou encore moins par snobisme. Il se concentrait pour entendre le moindre son qui captiverait son attention. L'ouie était aussi importante que la vue, une fois sur le terrain. En effet, la cible, souvent importante, possède des hommes de mains placés commes des pions sur un échéquier. Mais l'assassin savait qu'au contraire des pions silencieux, les humains étaient bavard et souvent sujets à l'erreur. Les assassins n'avaient pas le droit à cette erreur car cela risquerait de mettre la fraternité en danger en annonçant son existance au monde et aux ennemis. L'esprit d'un homme ordinaire, même s'il se cache derrière une certaine impassibilité, demeure fragile dans la mesure où un évènement soit d'une ampleur supérieure à ce qu'il est capable de comprendre. Dans ce cas, l'esprit de l'homme est sujet à la folie et/ou au traumatisme. Pour cette raison, les assassins ne recrutaient que ceux dont ils en jugeaient digne... les autres curieux aspirant à la paix. C'est pour cela aussi que les Assassins veillent toujours à garder leurs existance dans le flou et les rumeurs, profiter du moindre évènement, du moindre détail de l'environnement pour se fondre dans l'ombre.

Ezio lui fit signe de le suivre toujours, attentif au moindre son, à la moindre vibration de l'air. Bien sûr, sous sa forme humaine, ces sens étaient moins efficace, comprenant que l'inugami était surement capable d'entendre bien mieux les conversations aux alentours. Il se dirigea vers la foule grandissante des rues, profitant ques les gens discutent entre eux pour commencer à parler. Il attendit que l'inu soit à sa hauteur, il ne le regardait pas pour ne pas éveiller de soupçons à l'égard des individus qui se cacheraient dans la foule.


Les pistes pour remonter notre homme sont nombreuses... Ces hommes doivent être disséminé un peu partout. Ils peuvent se transmettre des informations par voix orale ou par téléphone ou lettre ou ordinateur... Si l'on trouve un des hommes les plus rapproché d'Anton, on pourra à la rigueur les interroger. Utilise ton ouie et ta vue, concentre toi... tu finiras bien par les trouver.

Il continuait de marcher encore, se faufilant dans la foule, devenant une ombre de tous. Il continua avant de finir par s'asseoir sur un banc, incitant le néko à s'asseoir à côté de lui, une nouvelle fois. Il désigna discrètement du doigt, deux hommes aux habits sombres parlant à l'autre côté de la rue.

Profite que ton ouie soit plus fine que la mienne et écoute.

Ezio, lui lisait sur leurs lèvres.

... j'sais pas combien de temps je vais pouvoir supporter ça!

Tu touches quand même la prime de risque, de quoi tu te plains?

De tout ces hybrides qui arrêtent pas de te narguer dans les rues!

CHUT! Erya est bien l'une des régions où l'esclavage hybride est aboli, mais c'est là où l'on trouve bien plus de variété, c'est pour ça que le boss nous envoie les capturer.

Je suis pas si con!

Alors arrête de gromeler tu risques d'attirer l'attention!

Bon mieux vaut s'y remettre...

On se retrouve au port dans la soirée.

Okay...

Salut!


Ezio ne dit rien et regardait son protègé qui ne semblait pas être resté indifférent aux dires de ces deux hommes. Cela le révoltait aussi que des contrebandiers s'étaient installés à Erya dans le but d'enlever des hybrides pour les revendres dans des régions du monde, connaissant toujours l'esclavage hybride, ou alors aux privilégiés. Si la servitude des hybrides avaient été aboli, c'est qu'il y avait une raison. En effet, ces derniers ressentent, aiment, prient, vivent comme tout autre humain existant sur terre. L'humanité, à travers le temps, avait fini par faire un grand pas spirituel et ne plus voir les différences comme une distinction de races mais trouver les points communs et cohabiter dans l'espoir de ne plus revoir un jour, un conflit mortel et sans aucun sens. Il posa sa main sur l'épaule du néko.

Je sais à quoi tu penses... Mais souviens-toi quel est notre cible. Nous ne connaissons ni leurs nombres, ni leurs relation, ni même leurs positions ou le nombre d'innocents qu'ils ont déjà capturé... nous connaissons juste leurs but, nous devons en savoir plus...

Il se leva, attendant que le néko le suive avant de s'engager dans une ruelle sombre et grimper aux fenêtres d'un nouveau bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Korosu
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Lion
Nombre de messages : 445
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
39/150  (39/150)
Niveau:
8/100  (8/100)
points de vie :
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Mer 15 Fév - 22:54

Encore une fois l'assassin ne répondit pas à sa question. Ils marchèrent un petit moment dans la foule de créatures qui les entourait. Tenshi observait avec attention tout ce qui se déroulait autour de lui. Cela ne faisait que très peu de temps qu'il avait pu sortir et il appréciait quand même de pouvoir se balader et découvrir de nouveau lieux. Par contre il n'aimait pas vraiment les lieux avec autant de monde. Il n'était pas habituer à voir autant de personne autour de lui. Il se sentait un peu à l'étroit et n'aimait pas du tout voir les yeux se tourner vers lui. C'était pour cela qu'il se cachait sous sa capuche. Il s'y sentait... Plus en sécurité? C'était vraiment un raisonnement futile et il le savait, mais c'était un fait, il se sentait bien mieux sous sa capuche.

Il avançait toujours assez proche de l'homme en blanc. Parfois des personnes les séparaient mais l'inu prenait garde à ne pas le perdre de vu. Il finit par se mettre à parler. Il ne le regardait pas. Se mêler à la foule était la meilleure manière de passer incognito et de cette manière leur conversation ne risquait pas d'être écouté.


« Les pistes pour remonter notre homme sont nombreuses... Ces hommes doivent être disséminés un peu partout. Ils peuvent se transmettre des informations par voix orale ou par téléphone ou lettre ou ordinateur... Si l'on trouve un des hommes les plus rapproché d'Anton, on pourra à la rigueur les interroger. Utilise ton ouïe et ta vue, concentre toi... Tu finiras bien par les trouver. »

Alors cet homme était assez puissant pour avoir des sbires à sa botte. Mais encore fallait-il trouver ses hommes dont l est le plus proche. Il est rare que ce genre de boss donne beaucoup d'information à ceux qui sont en bas de l'échelle. Mais bon il fallait bien commencer par quelque chose et sans information supplémentaire ce n'était pas forcément facile. L'inu continua à scruter les rues. Il n'avait rien remarqué de suspect jusqu'à présent. Puis l'homme s'assit sur un banc lui indiquant de faire de même. C'est à ce moment à qu'il remarqua deux homme un peu suspects... Enfin pas plus que deux hommes encapuchonnés mais bon, disons que c'était le profils qu'ils recherchaient.

Il lui dit de tendre l'oreille en spécifiant qu'il avait la chance de posséder une ouïe plus développer que la normale. C'était bien pratique en effet mais avec toute cette foule il y avait énormément de bruits dans cette rue. Tout se mélangeait. Ce n'était pas vraiment facile d'entendre ce que ces hommes se racontaient. L'inu ferma les yeux pour mieux se concentrer ce qu'il devait entendre. Ça y est il les entendait.

Il écouta donc la petite conversation que ces deux malfrats avaient tous les deux. L'un avait raison, ici ont peut les entendre, même si il sont dans la foule, il suffit de els écouter attentivement. Alors c'étaient des briguant qui se faisaient de l'argents en kidnappant des hybrides sur l'île. Bah, c'est un gagne pain comme un autre... Tenshi agita ses oreilles. C'est vraiment difficile de se concentrer avec tout ce bruit environnant. Il se souvint que dans un livre qu'il avait lu on parlait de l'esclavage des créatures par les humains. C'était totalement absurde... Tout ces hommes devait être aider par une puissante force pour pouvoir tenir tête aux créatures d'Erya... Ou alors ils ne s'occupaient que des faibles... Dans ce cas là, c'était plutôt une bonne chose non? Normalement seules les créatures les plus fortes peuvent dominer les plus faibles or l'humain est vraiment faible... Ça intriguait pas mal Tenshi de savoir comment ils s'y prenaient pour soumettre les autres créatures. La servitude, il connait assez bien ça par contre. Il sait parfaitement que c'est une chose horrible mais pour lui, si le maître est le plus fort, alors c'est normal. Ces humains serait-ils plus forts que ce qu'il ne pense? La main de l'assassin se posa sur son épaule et le sorti de ses pensées.


« Je sais à quoi tu penses... Mais souviens-toi quel est notre cible. Nous ne connaissons ni leurs nombres, ni leurs relation, ni même leurs positions ou le nombre d'innocents qu'ils ont déjà capturés... nous connaissons juste leurs but, nous devons en savoir plus... »

Il savait à quoi il pensait? Étrange... Partageait-il son opinion? Rien n'est moins sûr. Tenshi ne connait pas du tout le sentiment d'humanité qui devrait lui faire ressentir de la haine envers ces humains. Si ce n'est pas risible... Se sont les humains qui sont inhumains et les créatures qu'ils asservissent qui ont des sentiments humain... Est ce que c'est ainsi seulement sur l'île d'Erya, ou bien partout dans le monde? Enfin là n'était pas la question. Il suivit de nouveau l'homme en blanc. Oh, encore de la grimpette. Où allaient-ils aller à présent? Ils ne suivaient pas ces hommes pour leur poser des questions où juste essayer de localiser où ils se cachaient? Si il posait la question l'homme ne lui répondrait probablement pas comme il le faisait depuis leur rencontre. Mais Tenshi avait beaucoup de questions en tête pour se taire. Il prit donc la parole. Parlant tout doucement. Ce bâtiment avait l'air vide mais au cas ou...

« Où allons-nous à présent? On ne suis pas ces hommes? J'avoue que je suis un peu perdu là... »

__________________________________



死の天使
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditaure Da Firenze
Hybride
Hybride
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Mar 6 Mar - 11:01

L'assassin escalada la façade du bâtiment, vérifiant si l'inu parvenait à le suivre. Il venait à ne plus trop douter de ces capacités, la plupart des apprentis n'auraient pas pu le suivre dès le premier jour. Son père, Altair, ne lui avait apparemment pas confié n'importe quel gamin présomptueux à l'idée d'intégrer l'organisation des assassins. Seuls les plus assidus pouvaient prétendre à cet honneur, et cela se voyait avec les grades présents dans la guilde des assassins qui rassemblait des hommes de terrains, des éléments cachés au nez et à la barbe de tous... Des handicapés, des femmes, des enfants, des voleurs, des brigands, des prostituées, des D-J, des barmans... Toutes ces figures pouvaient paraitre anodines pour l'œil humain mais elles étaient en réalité liées par un seul sceau, celui des assassins. Il attendit d'être au sommet et que Tenshi le rejoigne pour éclairer sa lanterne.

Les hauteurs sont notre meilleur atout, la probabilité de rencontrer quelqu'un sur un toit est bien plus faible que de les rencontrer en bas, dans les rues. Ce n'est pas pour rien si depuis tout à l'heure je te fais grimper. Ensuite, si l'on suivrait ces hommes nous perdrions un temps précieux, d'ailleurs un lieu à été mentionné, le port. Nous pourrons trouver sur le port: des navires, des conteneurs, des grues... une surface très vaste pouvant accueillir multiples véhicules... mais nous ne savons pas où se trouve Anton... il nous faut plus d'information et pour cela je vais te présenter un lieu très utile où les langues se délient facilement.

Il regarda les alentours, sa destination se trouvant au nord-est. Il observa les bâtiments et le chemin qu'il serait susceptible d'emprunter. Il redescendit alors jusqu'à la moitié de la façada avant de se propulser sur le bord de l'immeuble d'à côté. Il attendit que Tenshi le rejoigne avant de pointer la direction vers laquelle l'assassin et l'apprenti allaient tracer. Il couru alors, sautant de toit en toit, gardant son équilibre. Il dut parcourir alors près de 8 batiments avant de s'arrêter juste au bord du dernier, attendant l'inu. Il pointa alors la destination qui fut en face de ce bâtiment: une maison close. Il descendit du bâtiment via la ruelle pour ne pas attirer l'attention, utilisant la goutière pour aller plus vite. Il se dirigea vers la maison de passe. C'était un vieux bâtiment classique et assez vieilli dont les prostituées à proximité n'en faisaient que confirmer l'occupation présente dans cet antre de plaisir. Il cogna alors à la porte. La maitresse des lieux vint l'accueillir par des bises. Alors qu'elle les invitait à entrer, Ezio fit signe à son apprenti de le suivre. L'ambiance à l'intérieur était bien plus neuve que la façade vieillie de cette maison. Les odeurs de parfum et de tabac flottaient dans l'air alors que les murs de cette maison furent tappisé d'un rouge embrasé.

Que puis-je pour toi? Du bon temps à payer? Ou alors pour ton petit ami?

Non pas aujourd'hui. Il y a eu des arrivées sur l'île notemment un certain Anton Hockfiel. Tu saurais m'en dire plus? Au cas où tes filles aient rendu service à ces hommes.

Laisse moi un instant, je vais bien voir ce qu'elle savent... Kate! Apportent les biscuits et le vin!

J'ai droit au tapis rouge.

Même au tapis rose si tu n'étais pas occupé. Je reviens.


La prostituée qui servi les gateaux et le vin était habillée en nonne afin d'allècher l'oeil des plus désireux. Il y avait des infirmières, des exploratrices... de tout. Il prit un gateau et le mangea.

Les courtisanes... euh les prostituées comme vous les appelez aujourd'hui, sont des sources d'informations à n'en pas douter. Souvient en si tu veux savoir quelque chose sur ta cible, car, bien qu'élevés, les hommes passent souvent du temps ici, et les langues se délient sous leurs services... tu peux me croire.

[désolé de l'attente]
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Korosu
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Lion
Nombre de messages : 445
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
39/150  (39/150)
Niveau:
8/100  (8/100)
points de vie :
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Mar 10 Avr - 17:36

Le jeune inu continuait à suivre l'assassin Il commençait quand même à être un peu fatigué à force de courir et d'escalader pour se mouvoir sur les toits. L'homme reprit la parole. Il lui expliquait que c'était toujours plus facile de traquer une proie et que c'était plus sûr pour eux. Que des avantages! Enfin, faut quand même pouvoir y monter. Il parla ensuite de l'affaire qu'ils devaient éclaircir. Tenshi était totalement d'accord avec ce qu'il racontait. Il se voyait mal chercher ces hommes dans un lieux inconnu où ils pourraient être à découvert et pour quelque chose dont il ignorait encore tout. Un lieu où les langues se délient? Ça promettait d'être un endroit fort intéressant pour l'avenir.

Et c'était repartit pour une petite course sur différents toit de la ville. Lui qui ne connait pas beaucoup la ville allaient vite connaitre bien mieux ses toits que ses rues. Après avoir parcourut la distances nécessaire ils descendirent des toits pour arriver devant une bâtisse de grande taille. Elle paressait assez ancienne mais de ses mûrs émanait une étrange atmosphère. Il faisait jour pourtant tout était allumé. Les couleurs des rideaux qui couvraient entièrement chaque fenêtre arboraient des couleurs qui appelaient le regard. Ce bâtiment cherchait tout simplement à être vu. Mais le jeune garçon ne connaissait pas du tout ce genre d'endroit. Précisons qu'il est amnésique et que ce genre d'endroit, s'il l'avait connu dans sa vie antérieure avait complètement était effacé de sa mémoire. On pouvait voir des jeunes femmes près du bâtiment. Elles portaient des tenues des plus voyantes. Certaines étaient même déguisées... C'était quoi ce magasin? Le marchant de déguisements? Peut probable... Cet endroit dégageait vraiment quelque chose qui était encore étrangé à Tenshi.

L'assassin alla frapper à la porte et une femme, habillée toute aussi excentriquement que les autres ouvrit. Mais elle ne semblait pas comme les autres. Sont regard légèrement hautain et son assurance prouvait qu'elle était importante. Probablement la patronne du lieu. Tenshi fut un peu surpris de voir la femme accueillir l'assassin avec des baisers. Une femme importante pour cet homme? Mais aucun sentiments n'émanait de sa personne. Lorsqu'ils rentrèrent, l'intérieur s'accordait beaucoup plus avec les demoiselles qu'on pouvait rencontrer près de la façade vieillie de la battisse. A la phrase de la patronne, Tenshi compris enfin où il avait mit les pieds. Il comprenait mieux les vêtements excentriques de ces dames...

L'homme demanda à la patronne si elle avait eut une visite des hommes de mains de l'homme qu'il cherchait. C'est vrai qu'il n'y avait rien de mieux que cet endroit pour avoir des informations. La femme partie chercher une personne prénommée Kate. Certainement une de ses filles les plus demandées. On leur apporta du vin et des biscuits. Le jeune inu regarda les gâteaux sans y toucher. Il n'avait pas vraiment faim et puis, il était de nature prudente. N'ayant jamais mit les pieds ici avant ce n'est pas parce qu'il est accompagné d'une personne qu'il connait depuis environs une heure qu'il doit relâcher sa vigilance. Il écouta les paroles de son mentor.


"J'ai une question... Les informations qu'elles donnent sont gratuites?"

Ça l'étonne que des personnes lâchent aussi facilement des informations, mais peut être y a-t-il un lien entre les assassins et cette maison... Une alliance? Une couverture peut-être... On sait très bien que le moment où un homme baisse sa garde, c'est quand il est au bras d'une femme qui s'occupe de lui. L'alliance parfaite en fait... Mais ce n'était que des suppositions.

Une jeune femmes s'approcha d'eux. Elle était vraiment belles. Elle était vêtue d'un superbe kimono qui arborait un grand nombre de couleurs vives. Peau blanche, lèvre rouge, cheveux noirs de jais... Le clicher total! Mais qui marche à tout les coup. Tenshi ne pouvait dévier son regard de cette femme au charisme débordant. Cette dernière viens se glisser entre les deux hommes et s'adressa ensuite à l'assassin


"Vous m'avez fait appeler? Je suppose que ce n'est pas pour louer mes services..."

Elle jeta un coup d'oeil au jeune garçon.



Je peux dire pareil !
J'espère que la réposne sera à la hauteur de ta longue attente.

__________________________________



死の天使
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditaure Da Firenze
Hybride
Hybride
avatar

Masculin
Gémeaux
Nombre de messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   Mer 25 Avr - 21:48

La question de l'inugami amusa quelque peu l'assassin. Il avait demandé si les informations délivrées par les courtisanes seraient gratuites. En effet, cela serait plausible qu'elle fassent payer aux gens qu'elles n'approchent guère en temps normaux. Cependant les prostituées et les assassins avaient conclu une certaine alliance. Une protection en échange non pas d'une part du revenu de leur affaire, mais bien le partage d'informations que était indispensable aux assassins. En effet, les zones de travail des courtisanes n'était pas très sûrs et elle sont alors souvent confrontées à des difficultés, souvent une histoire de territoire avec une petite frappe du coin. Les filles savaient bien sûr se battre, même devenir meurtrières dans certains cas, mais elles avaient besoin d'un soutien face à des adversaires imprévisibles. Par le biais de cette alliance, l'affaire des prostituées ainsi que celle des assassins peut tourner à plein régime... Bien que son père fut quelque peu réticent à cette idée au début, pensant que l'impudence de ces jeunes filles était inappropriée à des guerriers précis, se devant d'oeuvrer pour le maintien d'un certain ordre du monde, jugeant que ces femmes apporteraient bien trop de divertissement chez les assassins... Il avait dû énoncer le fait que sa femme et que sa petite fille furent elles aussi des assassins de renoms. Désormais cette alliance était indestructible et ce depuis le XVème siècle.

Ne t'en fais pas. Si tu cherche une information ils te la fourniront sans que tu ai à payer... il y a une alliance entre les assassins et les prostituées. Maintenant si tu veux montrer ta gratitude, rien ne t'empêche de participer à leur protection lorsqu'elles en ont besoin.

La fille arriva alors avant de s'asseoir entre le disciple et l'assassin. Elle portait un kimono, donc rien en dessous afin d'exciter les hommes au premier abord. Pour parfaire le charme, elle avait travaillé le maquillage afin d'apparaitre mature et désireuse de vider la bourse des hommes... dans tout les sens du terme. Il observait furtivement l'inugami qui semblait avoir succombé au charme de la prostituée... d'ailleur comment le blamer de contempler pareille merveille.


"Vous m'avez fait appeler? Je suppose que ce n'est pas pour louer mes services..."

Non en effet. Je voudrais savoir ce que tu as pu entendre d'Anton Hockfiel.

Hockfiel... hmm... Ouii... Il me semble que je me sois occupé d'un de ces hommes. Il voulait me faire de l'effet en me disant qu'il faisait partie de la garde rapprochée d'Anton... Si je me souviens bien, il devait avoir rendez vous avec un vendeur d'électronique... Je n'ai pas vraiment compris pourquoi...


Ezio réfléchit un moment. Anton disposait alors d'une garde rapprochée. Ce qui signifiait qu'en retrouvant cet homme et en le suivant, il conduirait les assassins à leur cible sans aucun problème. Cela était bien basique, le jeune hybride avait de la chance. Il se devra cependant de lui expliquer les autre alliances et leurs rôle un autre jour. Il y avait néanmoins un bémol à tout ceci: il n'y avait pas qu'un seul magasin vendant de l'informatique dans la ville. Il n'avait pas le choix que de déranger des assassins en repos afin de les coller aux différents magasin d'informatique de la ville. Il se leva du fauteuil, faisant signe à l'inugami d'attendre avant de sortir hors de la pièce. Il emprunta le téléphone de la standardiste avant de composer le numéro de la boite de nuit, repère des assassins. Il dut formuler l'habituel mot de passe avant de pouvoir parler simplement des affaires des assassins. Il demanda à ce que des assassins soient déployés dans la ville afin de repérer tout suspect. Même avec un trop peu d'information, un assassin qualifié était capable de reconnaitre sa cible du premier coup d'oeil. Une sorte de 6ème sens infaillible que seul les plus aguéris pouvaient maitriser: la vision de l'aigle.

Il revint alors dans le salon avant de s'asseoir de nouveau à côté de la courtisane et de l'inugami.


Bon... on va attendre un petit moment afin que les assassins puissent retrouver le garde dont à elle a parlé. Je sais que tout cela est nouveau pour toi, aussi si tu as des questions, c'est le moment de les poser.

Il marqua une pose.

Au fait... je m'appelle Ezio.

Il venait juste de penser qu'il ne s'était pas présenté depuis le début, quel étourdi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut un début à tout... [pv. Tenshi Korosu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erya Island :: Administration :: Sujet RP-