Erya Island

Venez incarner votre personnage fantastique (fée, ange, neko, démon...) et le faire interargir avec les autres créatures peuplant cette île.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Banania

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ervayne
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 978
Age : 24

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
78/85  (78/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Banania   Jeu 3 Mar - 17:11


Ervayne finit de monter les escaliers en colimaçon qui le conduisait à sa chambre, situé dans l'une des tourelles de l'avant poste. Il arriva devant une porte de bois simple, une poignée du même matériaux pour toute décoration, il ouvrit la porte pour découvir l'intérieur de la pièce qui réflétait le même dénuement que la porte. Une salle, sans fenêtre, assez bas de plafond et peu spacieuse avec pour tout meubles un lit, résumée a sa plus simple définition : une paillasse recouvert dans draps blanc sur un sommier.* On est dans un monde moderne quand même il pourrait faire l'effort de mettre des matelas.* Une petite table de chevet à coté et un baquet sûrement pour la toilettes matinale.* On se croirait au Moyen âge, je veux bien que les frontières infernal conservent un certain air traditionnelle mais l'évolution ça à du bon aussi. Enfin bon ça fait du bien d'avoir un endroit à soi, quelqu'il soit*. Et il se jetta sur son lit, se mit à l'aise en otant sa veste et sa capuche, demeurant torse nu dans la pénombre de la chambre, la porte légèrement entreouverte. *Pas grave de toute manière personne viendra me déranger*. Il est vrai que l'avant poste n'abritait pas plus qu'une dizaine de personne qui avait suffisamment d'occupation pour ne pas perdre de temps à monter en haut d'une des 4 tourelles isolées du batiment. Ervayne avait d'ailleurs pu faire la connaissance de quelques un des occupants. Il avait rencontré deux démons au porche d'entrée, Jax et Hlui, peu loquaces qui discutaient entre eux, ainsi que le responsable de l'infrastructure : Un jeune homme en costar, peut être le seul habitant au goût du jour ici, qui fumait une cigarette dans la cour lors de son arrivée, il lui avait paru assez sympathique et l'avait accueilli peut-être pas chaleureusement mais au moins l'avait renseigné sur l'endroit où ils étaient, le rôle de cette endroit et là où il pourrait trouver des vêtements. Il avait également eut une discussion avec une bonne femme qui n'avait rien de démoniaque et s'occupait à priori du réfectoire de la bâtisse, mais il avait oublié son nom.* C'est pas comme si elle était intéressante !*

Depuis son arrivé, qui datait d'environ une ou deux petites heures, Ervayne avait bien "sentit" l'endroit, celui-ci lui plaisait. Bien qu'il aurait sans doute à effectuer quelques petites retouche au niveau de ses appartements personnels, les lieux avait un certains charme avec ce style Médiéval, un coté rustiques agréable. Toujours affalé sur son lit, fixant le plafond il réfléchissait désormais à la suite des événements, ce lieux était sien pour quelques jours après il devrait payer pour y demeurer.* Comment faire pour me procurer de l'argent ? Ici je doute que je puisse faire grand chose, et je me vois mal faire des tâches ménagères pour négociez ma place.* Et il s'imagina alors a quatre pattes en train de frotter le dallage du réfectoire...* Brrrr !Non jamais, il faut que j'aille voir Josh, il devrait pouvoir m'aider et doit connaître des endroit où on peut se faire du fric assez facilement, vu comment il est fringué sa m'étonnerait qu'il connaisse pas des bon plans dans le coin.* Et il se leva d'un bond, sortit de la chambre en laissant ses vêtement traînant au sol, et dévala les escaliers pour chercher Josh, le jeune homme en costar responsable de l'endroit. Il se ballada dans les couloirs peu éclairé a la recherche de quelqu'un pouvant l'aider. Ce n'est qu'après 10 min de déambulation qu'il croisa Jax, le démon de la porte, un type de la vieille école : peaux rouges, petite corne au menton, corne respectable au front, cheveux complètement noirs coiffés en queue de cheval, profil méphistophèlique, petit bouc au menton. Arborant un maillot de corps noir, un pantalon de cuir avec une ceinture dont la boucle se finissait en une croix impie, un vrai look à la Hellboy. Ervayne l'interpella quand il l'aperçut au détour d'un couloirs.

-EH ! Youpla Stop ! Resalut ... euh ... Jax c'est ça ? Le démon hocha la tête, mais semblait quelque peu contrarié de l'interruption causée par l'ombre. Ecoute est ce que tu peux m'aider mec ? Je cherche Josh, tu sais où on peux le trouver ? Ervayne entendit Jax s'exprimer pour la première, d'une ces voix graves et caverneuses qui donne un coté si masculin et terrifiant, * Un vrai stéréotype ce mec* rigola t-il intérieurement.
- Josh ? Il doit être dans son bureau de l'aile nord au second étage, ou alors il doit être dans la cour en train de fumer. Il indiqua ensuite la direction à prendre pour sortir dans le cour puis rejoindre son bureau.
- Merci mec. Fit Ervayne en suivant la direction indiqué, s'enfonçant dans un couloir latèral, avant de sortir par la porte il se retourna, fixa Jax et fit un geste comme si il se caressait le menton. Sympa la bouc. Ajouta t-il, Le démon eu un petit sourire qui dévoilà sa canine droite.

Lorsqu'il sortit dans la cour, Ervayne sentit l'agréable sensation d'un vent chaud qui caressait son torse nu, privé de goût et d'odorat son acuité tactile était légèrement plus performante.* Vu le genre de type qu'est Josh je suis sûr qu'il s'en grille une petite, il doit pas être du genre a se fouler au travaille.* Et c'était vrai, le jeune homme, qui était un incube (il le découvrit en remarquant la petit queue pointue derrière lui) était appuyé contre un mur clope au bec, son air blasé reflétait sa joie de vivre ici. Il suivait Ervayne qui s'avançait vers lui avec un regard légèrement interrogateur.

-T'as pas trouver de haut ? Dit il d'une voie monotone en retirant sa cigarette de sa bouche.
-Non t'inquiète pas j'ai trouver ce qui me fallait, je me sens juste mieux comme ça.
-Un coté exhibisionniste ou la fierté de montrer ses abdos ? Ajouta t-il en croisant les bras, sa queue se saissisantde sa cigarette. Ervayne eut un petit rire * Jaloux*.
-Plutot la deuxième. Dis moi...
-Moi ... *Et en plus il a le sens de l'humour...*
-Est ce que tu sais où y a moyen de gagner un peu d'argent dans le coin ? Je te remercie encore pour la place de quelques jour que tu m'a offert gratuitement ici, mais j'aimerais rester ici plus longtemps et il va donc falloir que je te paye, je suis du genre réglot comme type. Alors t'aurais pas des tuyaux, ou un boulot intéressant ?
Il fixa Ervayne avec un air fatigué, il tira un coup sur sa cigarette et recracha lentement la fumée.
-Je me doute que tu n'a pas vraiment envie de travailler ici, et je te comprend, c'est pareil pour moi. Si tu veux te trouver un boulots je vois qu'une seule solution... C'est pas dans la région en tout cas, il va falloir aller faire un tour en ville. Il fit une courte pause. Et puisque tu fais ça pour régler tes futurs paiement envers moi je te fournirais peut-être même des tuyaux. Son regard quasi absent et sa conviction si puissante fit se posait quelques question à Ervayne * C'est quoi ce mou ? T'es sûr que c'est du tabac qu'il fume ?*
-Merci t'es cool comme mec.
-Je sais. Demain je t'emmène en ville. Maintenant laisse moi tranquille. Ajouta t-il en faisant un petit geste de renvoi avec sa main gauche et en se replongeant dans sa séance cigarette.* Pas si cool que ça en faite... Bon au moins je suis tranquille avec le boulots*.

Ervayne passa ensuite sa journée à déambuler de ci de là, il s'amusa même à grimper sur les toits de l'avant poste, il y contempla la plaine rouge qui entourait l'endroit. Il visita les batiments, sauf l'armurie qui était interdite d'accès, il eu quelques discussions mais rien de bine palpitants. Il finit par retourner sur le toit de sa tour et s'y installa assez confortablement. Il s'ennuyait, il s'ennuyait ferme même.* Dire que je m'attendais à vivre des aventures passionantes me voilà paumé en pleine cambrousse avec des barbants... C'est moche...* Il avait hâte d'être en ville et d'enfin faire ce qui lui plaisait et de réaliser ce qui lui incombait.

__________________________________

"Si je me bats ce n'est ni pour la gloire où l'argent... mais juste pour passer le temps"
Petit conseil : Invité, n'oublie jamais de m'offrir un cadeau... je le détesterais très probablement, mais si tu ne le fais pas Invité, c'est toi que je détesterais.
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Démon
Démon
avatar

Masculin
Sagittaire
Nombre de messages : 56
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Banania   Jeu 10 Mar - 20:55

30 minutes plus tard, Stan arriva devant l'avant poste et repéra la tour ou il était censé habiter:Geold Diurn!!! Mais qui avait bien pu inventer un nom aussi chelou?
*-bof moi je trouve ça plutot cool
-toi le taré tu dégages et tu la fermes! c'est moi le proprio dans ce corps
-non mais franchement tu t'en fous, tant que nos voisin sont sympas moi je serais content*
Ah oui, ses voisins, Stan espérait vraiment qu'il n'allait pas tomber avec des démons completement malades, comme celui qu'il avait déja dans sa tête, déja que le style de la tour n'était pas vraiment génial avec son aspect rustique et médiéval*non ça c'est juste que t'as aucun gout*si en plus ses voisins étaient tarés, il n'allait pas y survivre.

Stan passa les portes d'entrée et arriva dans la cour, un type en costard était adossé au mur, en train de fumer ce qui, d'après l'odeur, n'était surement pas une simple cigarette. Stan se présenta rapidement, disant qu'il était le nouvel habitant, et demanda au fumeur, Josh, de lui indiquer ou était sa chambre.Le regard dans le vide, Josh lui indiqua la direction a prendre et le renvoya d'un geste de la main.
*pas très sympa le mec
-échange! faut que je lui en colle une!
-Non!j'en ai marre que tu foutes le bordel a chaque fois que tu sors.
-échange j'ai dit! maintenant.
-tu vas pas me gonfler hein! de toute façon tant que je suis calme tu peux pas sortir si je le décide pas.
-Allez toi aussi t'en as envie en plus, te retiens pas!
-c'est le responsable imbécile! j'ai pas envie de me faire virer encore une fois a cause de tes petites envies!
-bon bon d'accord j'essaierai de rester cool au moins un mois cette fois, promis.
-bien.
-essaye juste de pas le croiser trop souvent et tout se passera bien hahaha.
-oh ta gueule! c'est bon on est arrivé de toute façon*
En effet, pendant sa discussion intérieure, stan avait grimpé les escaliers en colimaçon de la tour ou il allait habiter et avait fini par arriver devant la porte de son nouvel appartement.La porte était en bois simple et grinça lors de son ouverture pour découvrir une petite pièce très sombre avec une paillasse et une petite table de chevet sur laquelle était posée une vieille lampe a huile. L'endroit avait l'air vieux et pas très confortable mais après un peu d'organisation et en rajoutant un peu de déco la chambre deviendrait vite habitable.Après avoir vérifié que tout allait bien et avoir balancé ses affaires par terre, dont les morceaux de sa batterie qui avaient provoqué un vacarme assourdissant et fait hurler quelqu'un a travers le sol, Stan sortit tranquillement de la tour pour aller visiter un peu l'avant poste il ne croisa personne a part un type bizarre qui l'empécha d'aller dans l'armurerie d'un simple "Stop" puis disparut dans un couloir. *il sort d'ou ce mec?* se demanda Stan avant de partir lui aussi pour s'installer quelque part au soleil.
Il ne lui restait plus qu'a aller en ville pour trouver un moyen de payer sa chambre


Dernière édition par Stan le Sam 19 Mar - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léryssa
Hybride
Hybride
avatar

Féminin
Scorpion
Nombre de messages : 797
Age : 22

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
13/25  (13/25)
Niveau:
3/100  (3/100)
points de vie :
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Banania   Sam 19 Mar - 21:00

" Geold Diurn...ça y est je vois l'avant poste la bas bon bah c'était plus rapide que je ne l'aurais cru il avait dit 3 heure et dem. Mais sérieusement il aurait pas pu mettre le grimoire dans un endroit plus facile d'accès parce que 2 heures de trajet en volant j'en peux plus là ..."

Léryssa venait de rendre visite à son père, cela faisait longtemps qu'il ne s'étaient pas vus. Il voulait absolument la voir avant ses 18 ans pour lui parler a propos d'une sorte de sacrement démoniaque qu'elle avait reçu de sa mère.
Sa mère était une haute-elfe née de l'aristocratie ayant suivi les traces de sa famille, elle avait hérité du surnom que les hauts-elfes donnent a tous ceux qui comme elle sont devenus "des elfes sanguinaires" ou encore "les efle du sang " qui est une des traduction pour " Shin'dorei " therme qu'utilise les hauts-elfes pour désigner ceux qui ont suivit la même voie que sa mère ... Tout cela pour dire que sa mère était une puissante démoniste (d'ailleur c'est comme sa qu'elle a connu son père ... ) et que à la naissance de sa fille, donc de Léryssa, elle avait fait en sorte que son côté démoniaque reste enfermé dans le demi-subconscient de sa fille pour qu'il se développe au centuple (grâce à un système très compliqué que seule sa mère pouvait expliquer). Les Shin'dorei étant des êtres extémement assoiffés de pouvoir et puissance magique ceci explique les agissements de sa mére.
Son père lui avait expliqué briévement que c'était grâce à ce sacrement maudit qu'elle pouvait changer d'apparence et se comporter comme une haute-elfe normale (c'est à dire a peut-prés comme les humains ). Mais que pour ses 18 ans il fallait qu'elle finisse la deuxième phase qui lui pérmetrait d'acquérir tout l'héritage obscur qui coule dans ses veines et donc de devenir vraiment elle a 100% ... en tout cas c'est ce qu'elle avait retenu.
Et pour pouvoir términer la deuxième phase il fallait qu'elle aille chercher un grimoire avec toutes les expliquations du rîtes qui avait était placé dans l'armurerie de ce fameux avant poste qui était tenu par le fils d'un ami de son père, si elle avait bien tout compris. Elle y était déjà allée une fois, mais elle avait oublier son nom.


"En gros c'est génial je vais pouvoir réacquérir l'héritage que la famille de ma mère m'a toujours refusé et je vais pouvoir préparer ma vengeance contre ceux qui m'ont envoyée sur terre ..." *C'est quand même pratique l'effet secondeire de se truc, quand je suis sous ma forme neutre je peut me fondre parmis les humains sans que leur présence ne me pose de problèmes je suis comme quelqu'un d'autre j'éspère que ça restera comme ça ... sinon ça risque de poser certains problème de réadaptation en ville ... enfin on verra ...*

Elle arriva enfin devant le batiment et se posa en reprenant son soufle, elle avait fait vite et ne s'était pas arrétée une minute. Elle avait aperçu un type complètement vétu de noir sur le toit en passant elle n'avait pas envie de chercher de proprio car elle était pressée, les rituels selon son père devaient durer 18 jours chaque jours 6 heurs de rituel a intervale régulier
*je pensait que ça n'existait que dans les films mais faut croire que c'est bien inspiré de faits réels... * alors plus vite elle commencerait mieux se serait elle se réenvola ses belles ailes pourpres battant l'air tiède puis arriva sur le toit ou se trouvait le type qu'elle avait vu tout a l'heure elle s'avança puis s'adressa a lui avec sa voix sulfureuse de succube:

" Excusez moi je cherche le propriétaire de ces lieux je vais devoir séjourner ici pendant quelques temps, vous sauriez où je peux le trouver ? "
Revenir en haut Aller en bas
Ervayne
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 978
Age : 24

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
78/85  (78/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Banania   Dim 20 Mar - 17:34

Ervayne n'avait pas rencontré grand monde depuis son arrivée, et bien que les quelques êtres qu'il ait aperçu ne soit pas des plus communs, il n'était pas encore préparé à certains choc. Vous savez ce genre de rencontre qui marque quelqu'un pour l'éternité, laissant une trace indélébile en lui et occupant constament une place de sa mémoire, le genre d'entrevue niaise qui arrive généralement entre un gentil sympathique héros et la sainte nitouche innocente de tout contes de fée, vous voyez mieux de quelle genres de rencontre je parle ? Tant mieux, parce que quand Ervayne vit Léryssa pour la première fois ce ne fut absolument pas comme cela... L'ombre perché sur le toi n'avait tout d'abord pas prêter attention a la silhouette voletante qui arriver il était trop absorbé par la comtemplation et l'étude minutieuse de la plaine rouge et rocailleuse. A force de la fixer sans penser à rien c'est un peu comme si il dormait, il ne perçut sa présence que quand elle se posa. Intriguer par ce curieux oiseau Ervayne détailla depuis son perchoir le ou la nouvelle arrivante, il ne savait pas trop bien. Ca avait des ailes, une chevelure blonde, et une silhouette plutot féminine, au fur et à mesure de l'examen le néanteux éprouvé une curieuse sensation, d'autant plus intéressante que c'était la première fois qu'il les ressentait. C'était un mélange de forte attirance et en même temps une volonté de destruction grandissante à l'égard de la créature. Des émotions vraiment intenses et inexplicables. La femme, Ervayne en avait déduit au vu des formes et attribut qu'il s'agissait d'une femme, avait avancée de quelques mètres avant de redécoller, et visiblement elle avait l'intention de se poser à coté de lui.

Ervayne fixait avec intensité celle qui venait à sa rencontre, * Qu'est ce que ...* elle s'avança puis s'adressa à lui avec sa voix sulfureuse de succube:

" Excusez moi je cherche le propriétaire de ces lieux je vais devoir séjourner ici pendant quelques temps, vous sauriez où je peux le trouver ? "

Il se figea totalement lorsqu'il aperçut la nouvelle arrivante. Le phénomène physiologique qui embrase son cerveau à la vue de Léryssa est d'une complexitée si exquise que je ne peux m'empecher de vous l'expliquer en détail. Tout d'abord les nerfs optiques envoient leur impulsions nerveuse directement dans son cortex visuel, une série de neurones spécifiques sont ensuite excitée et transmette une information directement dans le cerveau primitif. A partir de là, c'est un peu le bordel en faite, la section motrice et l'aire sensoriel entre en conflit et là... c'est la merde... .Plongeait dans un état de paralysie complète il devient incapable de la moindre réaction et se fige dans sa position, c'est à dire en équlibre sur le toit, allongé les jambes prenant appuient contre le bord, le dos légèrement relevé et la tête fixant Léryssa. Privé de tout soutien moteur son corps commence a glisser lentement, ave un bruit de frottement provoqué par le raclement de ses fessiers musclés sur les tuiles du toit. Situé un peu plus haut que Léryssa quand celle ci se posa, il dévala donc le toit passant devant elle, trop hébété pour se rendre compte de sa réaction devant cette scène. Il la dépassa, arriva au bord sans que sa position n'ait changé ne serait ce que d'un millimètre, ses pieds heurtèrent une toile qui ressortait légèrement, son corps bascula entrainé par la vitesse et il passa au dessus du bord tête la première...

Sa chute se termina devant le porche d'entrée de l'avant poste, planté dans le sol rougeoyant à plat ventre le choc de son arrivée avait soulevé un petit nuage de poussière ocre et rouge.
* Aie ...* Ayant repris légèrement ses esprits en l'absence de vision de la créature féminine, Ervayne avait eut le temps a défaut de répondre a la question de pointer la direction de Josh qui se trouvait dans la cour, son index désignant le jeune homme. Le reste étant légèrement incrusté dans le sol. Il décida d'attendre que le femme soit partie voir l'incube avant de se relever * finalement on est pas si mal ici... je vais rester un peu je crois ...*

__________________________________

"Si je me bats ce n'est ni pour la gloire où l'argent... mais juste pour passer le temps"
Petit conseil : Invité, n'oublie jamais de m'offrir un cadeau... je le détesterais très probablement, mais si tu ne le fais pas Invité, c'est toi que je détesterais.
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Démon
Démon
avatar

Masculin
Sagittaire
Nombre de messages : 56
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Banania   Ven 25 Mar - 22:40

Stan était redescendu de sa tour pour faire le tour de sa nouvelle habitation quand une ombre dans le ciel lui passa au dessus de la tete, lui masquant le soleil infernal. Le démon leva les yeux pour voir ce qui l'avait survolé et resta figé un petit moment en apercevant la magnifique succube qui voletait vers le toit d'une des tours de l'avant poste. Sur ce toit se trouvait ce qui ressemblait d'ici a un ombre, un etre du néant. La succube se posa a coté de lui et lui parla un court instant, puis, de la ou il était, Stan aperçut l'ombre se figer une seconde puis glisser vers le bord du toit pour finalement basculer par dessus et se fracasser près du porche de l'entrée.
*-HAHAHAHAHAHAHAHA mec t'as vu le crash qu'il a fait!!! c'était génial j'adore ce type j'ai trop kiffé la pose qu'il a prise avant sa chute, ca mériterait une place dans un top 10!!!
-ouais ouais c'est ça. J'avoue c'était marrant mais va falloir te calmer maintenant
-...*
Stan décida d'aller voir l'endroit ou s'était écrasé l'ombre, il traversa donc la cor pour se rendre au porce de l'entrée, il aperçut du coin de l'œil la succube qui planait en direction du nuage de fumée appelé Josh, Le démon se demanda quelle serait sa réaction devant la succube, s'il en avait une avec son état d'enfumé avancé. Stan décida de ne pas y prêter attention et se retrouva devant l'ombre, qui était incrusté dans le sol avec le doigt tendu vers Josh
*-échange please j'ai un truc a lui dire!!!je promets d'etre sage
-bon ok mais t'as pas intéret a faire trop le con!
-mais oui mais oui allez échange maintenant*
Stan fit l'écahange en une fraction de seconde et se demanda, une fois enfermé dans son corps, s'il n'avait pas fait une erreur.
*-bah c'est trop tard pour regretter maintenant!
-j'te l'fais pas dire HAHAHA*
Et le taré se mit a parler...
-Ca va mec? HAHA... la terre est bonne? Si tu savais a quel point tu m'as fait triper avec ta pose débile au sommet du toit!!! c'était impayable mon gars, j'aurais filmé si j'avais pu HAHAHA!!!

le néanteux eut un leger tremblement...

-Ben alors? t'arrives pas a t'en sortir HéHéHé??? Mais c'est parfait ca mon gars j'vais pouvoir te prendre des bouts pendant ta ptite sieste. J'ai le droit hein? oui? merciiiiiiiii HIHIHIHIHI
Stan se baissa en sortant un petit scalpel de sa poche
*-non non non non!!!!!!!!!!! arrete!!!
-oh toi tu la fermes hein!!! t'inquiete pas je gère*
Stan coupa la communication avec son double tranquille puis approcha son scalpel du bras qui dépassait.
Le scalpel s'approcha lentement du doigt pointé de l'ombre et en toucha le bout...


Dernière édition par Stan le Sam 26 Mar - 0:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léryssa
Hybride
Hybride
avatar

Féminin
Scorpion
Nombre de messages : 797
Age : 22

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
13/25  (13/25)
Niveau:
3/100  (3/100)
points de vie :
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Banania   Ven 25 Mar - 23:06

Lorsqu'elle eut posé sa question son interlocuteur se figea puis sa position formant un léger déséquilibre, il commença a glisser et se retrouva bientôt au bord du toit puis passa par dessus la tête la première

" euh... j'ai dit quelque chose qui ne fallait pas ? "

Elle le regarda glisser puis se pencha par dessus le toit pour voir dans quel état il se trouvait et vit qu'il lui montrait du doigt un jeune incube en train de fumer dans la cour. L'ombre, enfin le néanteux ( de ce qu'elle avait pu en déduire lorsqu'elle l'avait observé en train de glisser lentement), resta par terre dans un léger nuage de poussière ocre, apparemment en proie à une réflexion intérieure. Elle descendit du toit en planant, passant au dessus de lui

"Merci pour le renseignement ! "
* un peu bizarre, ce type me parait un peu simple sur les bord ... enfin ... *

Elle arriva quelque mètre devant l'incube qui la regardait d'un air semblait-il impassible en apparence puis lorsqu'elle s'approcha elle le reconnut et son prénom lui revint a l'esprit

" Josh ! ça fait longtemps ! Je suppose que tu ne te souviens pas de moi ? C'est Léryssa "

Ce dernier parut légèrement surpris puis après un moment de réflexion pour puiser dans sa mémoire l'identité de la jeune femme en face de lui il eu un sourire en coin et acquiésça d'un signe de tête tout en soufflant un nuage de fumée dans sa direction.

"Je présume que mon père t'as prévenu de ma venue non ?"


Il acquiesça de nouveau

" Tu es aussi bavard que dans mes souvenirs dis moi ... bon et bien je vais rester ici 18 jours voir peut-être un peu plus. Pour ce qui est du logement il est vrai que dormir ici me siérait plus que devoir faire des aller et retour de 3 heures tous les jours donc bon ... Aussi pour te dire mais je pense que tu le sais, que a présent en tant que légataire officielle d'environ un quart de tout ce qui se trouve dans l'armurerie j'en réclame un accès illimité, d'autant plus que je risque d'en avoir réellement besoin ...
Elle réfléchis un moment pour savoir si elle n'avait rien omis mais elle ne trouva rien a ajouter
Et bien quelle est ta réponse acceptes-tu de m'héberger ? "

Après avoir souffler un deuxième nuage de fumé il lui répondit simplement

" Demande au débile étalé la bas, à coté du type noir et blanc,de te montrer la chambre situer en dessous de la sienne, tu est ici comme chez toi, c'est OK pour l'armurerie et je n'ai rien à ajouter."

Il lui fit d'un geste nonchalant signifiant qu'il aimerait rester a fumer seul elle le remercia brièvement

* Toujours aussi aimable enfin peu importe *
puis retournat sur ses pas trouver l'ombre a l'endroit où il était tombé
*tiens oui il y a quelqu'un a coté de lui il doivent peut-être se connaitre ? Pourquoi faut-il que je tombe sur un type qui se rapproche plus d'un débile congénital qu'autre ... inutile de te plaindre c'est comme ça un point c'est tout... halala … Mais qu'est-ce qu'il fait ? *

Elle s'était arrêtée juste derière Stan, scalpel en main qui s'aprétait à faire on ne sait quoi ...

" Euh... Hum Hum ! Excusez moi ?!"


Elle s'était avancée dans son angle mort et sans bruit du fait elle ne manifesta sa présence que par ces quelques mots juste lorsqu'elle se fut penchée audessus de l'épaule de Stan.
Revenir en haut Aller en bas
Ervayne
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 978
Age : 24

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
78/85  (78/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Banania   Sam 26 Mar - 18:01

-Ca va mec? HAHA... la terre est bonne? Si tu savais a quel point tu m'as fait triper avec ta pose débile au sommet du toit!!! c'était impayable mon gars, j'aurais filmé si j'avais pu HAHAHA!!!

*Tiens, connais pas cette voix ... Il vient d'où lui ? * Réalisa Ervayne, en entendant la voix * Mais c'est qu'il se paye ma gueule en plus le bougre ! * il aurait roulé des yeux si il en avait eu. Il réfléchit et écouta alentour, soulevant légèrement son corps pour essayer de percevoir un son précis, où plutot l'absence de son. Celui que pourrait provoquer une sorte de succube où ce qui ressemblait à ça: un soupir féminim, une voix aigu, un bruit de pas léger, le raclement d'une queue pointue sur le sol... un quelconque indice sur la présence de la cause de sa dégringolade. Il n'en perçut aucun et senti donc une légère satisfaction.

-Ben alors? t'arrives pas a t'en sortir HéHéHé??? Mais c'est parfait ca mon gars j'vais pouvoir te prendre des bouts pendant ta ptite sieste. J'ai le droit hein? oui? merciiiiiiiii HIHIHIHIHI

* Eh ! Qu'est ce qui lui arrive a lui ? C'est le fils adoptif de Jack l'éventreur et Klaus Barbie ?! * L'infime contact, enfin plutôt l'infime non-contact entre le scalpel et les particules de vide qui compose le néantins, fis réagirs le corps d'Ervayne. Instantanément le mécanisme tactile si développé chez lui se lança dans une analyse et une véritable dégustation de la sensation : *Tiède, avec une chaleur thermique provenant du contact récents d'un autre corps, chaud lui. Partie Tranchante, de constitution métallique .... Ouh c'est bon ça ! Un manche court un peu plus loin, environ 5 cm plus loin... Moui c'est une lame courte et pointue! * Cette objet lui procurait un plaisirs inouïe, un instrument génial. Ce contact... Il sentait la puissance et le bien être qui s'instillait en lui. Il lui fallait ce truc !* Je veux, Je veux , Je veux, JE VEUX!!! * Son esprit et son mental c'était remis du choc et n'avait plus qu'un seul objectif; faire en sorte que le manche soit dans sa main. L'index glissa sur la partie tranchante de lame, un filaments d'ombre s'échappa de la pseudo-plaie mais ne tarda pas à réintégrer la masse, le doigt glissa jusqu'au début du manche, le majeur se positionna de l'autre coté pour former une pince serré, son pouce passa en dessous de celui de l'homme pour remonter soudainement en l'écartant. La prise du propriétaire fragilisé, il tira d'un coup sec avec ses doigts en pince, appuyer par un mouvement du poignet. Il roula sur lui même la lame a plat dans sa paume, fit un mouvement de rotation en même temps qu'il se hissait, un peu comme breakdancer épiliptique et se retrouva finalement sur pieds, fière et excité par sa prise, face a l'individu qui avait un air mêlant étonnement léger, contrition passagère et interêt soudain. * Mais c'est qu'il a un goût pour l'originalité et le bicolore le nouveau * constata t-il en détaillant le look de l'homme.

- Hophophop ! Entre le Docteur et le Fou qui est le plus dangereux ?! Ne demandais même pas pouquoi Ervayne a dit ça moi même je l'ignore... J'apprécie ton cadeau mec. Ajouta-t il en ricanant alors qu'il faisait tourner le scalpel entre ses doigts, l'amenant d'un bout à l'autre de sa main à une vitesse éclair. Maintenant qu....

- Euh... Hum Hum ! Excusez moi ?! La tête de la femme était apparue soudainement derrière l'épaule du Bicolore, sa vision avait soudainement interrompue Ervayne dans son élan, figeant une nouvelle fois le néantins, torse nu, le Scalpel lui glissa entre les doigts et alla se planter au sol. Le harcelait elle ? Tenait elle a provoquer irrémédiablement une disjonction fatal de ses méninges ? Toujours est il qu'à ce moment là Ervayne pensait avec beaucoup de perspicasité et de sagesse : *Gneeeuu.... Hiek ?....Huuuukkkk ! * Et ce dilemme l'emmerdait profondément, parce qu'il était une nouvelle fois incapable de réagir, bien que cette fois ci fut moins violente que la dernière, il réussit à garder une partie de son esprit intacte, un peu comme si deux mini-Ervayne c'était réfugié dans un bunker secret du coin de sa tête pour établir une cellule de crise, impuissant face au reste des milliers de mini-lui qui avait sombré dans le chaos et une lutte totale, un bordel incroyable régnait une nouvelle fois dans sa tête...

__________________________________

"Si je me bats ce n'est ni pour la gloire où l'argent... mais juste pour passer le temps"
Petit conseil : Invité, n'oublie jamais de m'offrir un cadeau... je le détesterais très probablement, mais si tu ne le fais pas Invité, c'est toi que je détesterais.
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Démon
Démon
avatar

Masculin
Sagittaire
Nombre de messages : 56
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Banania   Ven 1 Avr - 21:55

Stan avait senti une présence s'approcher de lui par derrière mais ne sentant aucune onde négative (en tout cas pas plus que chez un démon quelconque) il décida de ne pas y prêter attention.
cependant lorsque la présence manifesta son existence a Stan a l'aide d'un
" Euh... Hum Hum ! Excusez moi ?!"hésitant, le bicolore décida de répondre "ouiiiiiii?" fit il en se retournant, surpris de se retrouver face a la créature magnifique qui l'avait survolé plus tot, "que puis-je faire pour vous? une petite dissection peut etre? ou alors vous voulez juste parler au ptit sombre la bas?". En découvrant le look de Stan et le ton bizarre qu'il avait, la pauvre léryssa compris que son nouvel interlocuteur n'avait peut etre pas toute sa tete,pendant ce temps le démon ramassait son scalpel, ne lui prétant deja plus aucune attention
_euh oui c'est exactement ca, dit léryssa, il est censé me montrer ma chambre. Mais je pense qu'il a un probleme pour le moment.
en effet, le pauvre Ervayne était figé sur place devant la demi-succube un leger filet de bave lui pendait au bord des levres et des sons inintelligibles sortaient de sa bouche.
-héhé on dirait bien en effet qu'il n'a plus toute sa tete, je vais aller vérifier héhéhéhéhéhé.
Stan se tourna alors brusquement vers ervayne et lui fit une délicate ouverture dans le crane, sous les yeux intrigués de léryssa
- euh vous faites quoi la?, demanda-t-elle a Stan.
-bah je regarde ce qui se passe dans sa tete, c'est un néantin tu sais, ca lui fera rien! bien sur sinon je le ferai pas hihihi! (Léryssa doutait fortement de cette affirmation). Stan termina son incision et sortit une petite loupe pour regarder dans la tete d'Ervayne. Il y trouva deux chibis ervayne qui se disputaient dans une piece derriere laquelle des centaines de chibis semblabes semblaient completements défoncés: certains se roulaient au sol, d'autres semblaient avoir fumé un arbre, d'autres encore se battaient ou dansaient la polka et certains irréguliers tentaient de défoncer la porte de la salle ou se disputaient les deux premiers minis.
Stan ressortit sa loupe et se tourna vers Léryssa, il semblait pret a exploser de rire.

-c'est un méga bordel dans sa tete en ce moment, dit-il en pouffant, on dirait bien que tu lui fait de l'effet ma belle HaHaHa j'vous adore trop tous les deux vous me faites vraiment délirer.
-... léryssa ne dit rien.
-bon je vais le trainer jusqu'a Josh et lui demander ou est sa chambre.Suis moi puisque tu veux lui parler.
Stan pris alors Ervayne sur ses épaules et se dirigea vers josh, Léryssa sur les talons, apres s'etre faits indiquer le chemin il prirent la direction de la tour ou vivait ervayne, et Stan aussi, remarqua ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Léryssa
Hybride
Hybride
avatar

Féminin
Scorpion
Nombre de messages : 797
Age : 22

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
13/25  (13/25)
Niveau:
3/100  (3/100)
points de vie :
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Banania   Sam 2 Avr - 16:09

Le démon bicolore c'était retourné en répondant d'un voix étrange "ouiiiii ?"puis après avoir marqué une courte pause pour la dévisager il poursuivi "que puis-je faire pour vous? une petite dissection peut être ? ou alors vous voulez juste parler au petit sombre la bas?".

* une dissection??? Il est bizarre se type ... Il a pas l'aire très claire dans sa tête ... enfin ce n'est pas la première fois que nous envoyons des comme ça n'est-ce pas ? Mais celui la m'a l'aire ... comment dire ... pas pareille ? oui voila ... mais on peut pas vraiment dire qu'il y est beaucoup de gens qui se ressemble a proprement parlé dans l'ensemble de leurs personnes et ... oui bon ... hum *

Elle regardait Le démon qui venait de se lever pour aller chercher le scalpel tombé par terre qui apparemment lui appartenait. Elle le regarda rapidement des pieds a la tête * quel look... particulier ... *
" Euh oui c'est exactement ça " fini t-elle par répondre tout simplement " il est censé me montrer ma chambre. Mais je pense qu'il a un problème pour le moment."

en effet, le pauvre Ervayne était figé sur place devant la demi-succube un leger filet de bave lui pendait au bord des lèvres et des sons inintelligibles sortaient de sa bouche.

"héhé on dirait bien en effet qu'il n'a plus toute sa tête, je vais aller vérifier héhéhéhéhéhé"
Il se retourna brusquement vers Ervayne en rigolant se a quoi ne s'attendait pas Léryssa puis il lui fit une délicate ouverture dans le crane, se qui l'intrigua .

- euh vous faites quoi la?, demanda-t-elle à Stan.

-bah je regarde ce qui se passe dans sa tête, c'est un néantin tu sais, ça lui fera rien! bien sur sinon je le ferai pas hihihi!

* Mmh... je suis pas si sure de ça surtout dit sur ce ton c'est pas très convainquant ... *

Après un petit moment il se retourna vers elle

-c'est un méga bordel dans sa tete en ce moment, on dirait bien que tu lui fait de l'effet ma belle HaHaHa j'vous adore trop tous les deux vous me faites vraiment délirer.
-...

* Je me demande si il est pas en train de se payer ma tête ... *
Elle tourna la tête vers le néantin soupirant légèrement * quoique ... ? *

-bon je vais le trainer jusqu'à Josh et lui demander où est sa chambre. Suis moi puisque tu veux lui parler.


Stan pris alors Ervayne sur ses épaules et se dirigea vers Josh, Léryssa le suivi se résignant à ne pas se poser trop de question sur se qui venait de se passer
* bon ba je verrais demain ... *, après s'être faits indiquer le chemin il prirent la direction de la tour ou vivait Ervayne.
Elle leva les yeux jetant un regard intrigué sur la baptise
* ça a son charme ici ça a l'aire sympa * Elle regardait à présent autour d'elle puis il entrèrent. Ils passèrent dans un couloir où a l'autre bout Léryssa avait entre aperçu la porte de l'armurerie
* parfais c'est pas a l'autre bout je pourrais finalement jeter peut-être un petit coup d'œil avant se soir ...* puis après quelques minute a marcher en suivant le bicolore tout en regardant les différentes aspérités que présentaient les murs elle s'arrêta au pied d'un escalier en colimaçon où elle vit disparaître le démon avec le néantins sur l'épaule comme un sac à patate * Pfff … j'aime pas les escalier … *.
Elle monta les escalier sans grande motivation * jolies marches … * puis levant la tête s'arrêta dans son élan un peu surprise, elle avait failli se cogner à Stan qu'elle avait rattrapé sans s'en rendre compte . Elle observa pardessus son épaule un moment la porte simple en bois sombre qui se trouvait sur le palier puis passant devant Stan en se serrant contre la paroi de l'escalier monta les trois marches qui restaient. Elle posa alors la main sur la poignée et tourna la tête vers Stan lui demandant

« C'est bien là sa chambre non ? »

Puis n'attendant pas vraiment sa réponse puisque les escaliers ne montait plus elle supposa que c'était en effet bien ici

« Bon ba tu vas pouvoir poser ton beau paquet sur le lit …»
Elle était rentré en regardant Stan sur le palier et c'était arrêtée lorsqu'elle eu tournée la tête vers l'intérieure de la chambre

«Et bien c'est classieux ici ! »
dit-elle d'un ton ironique en balayant la petite salle peu spacieuse et dénudé de tout ameublement avec juste une payasse recouverte d'un drap blanc pour dormir *j'espère que c'est pas comme ça dans MA chambre ! *

Elle se planta au milieu de la pièce et se retournant vers Stan lui fit un grand sourire « Bon … et maintenant on fait quoi ? » demanda-t-elle regardant alternativement la pièce, Stan et Ervayne
Revenir en haut Aller en bas
Ervayne
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 978
Age : 24

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
78/85  (78/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Banania   Dim 3 Avr - 20:32

Lorsque Ervayne fut déposé dans sa chambre par Stan, sa concentration, sa vivacité mentale, ses capacité de réflexions et ses fonctions motrice était revenu à la normale. Ce miracle ne fut possible que par l'effort titanesque qu'avait fourni la partie intact de sa conscience. Le phénomène est d'ailleurs assez drôle et incroyable pour que je me permettent de vous en faire un petit exposé dessus : Tout d'abord reprenons l'état de délabrement mentale dans lequel se trouvé notre sympathique protagoniste la dernière fois que nous l'avons laissé. Rappelez vous son esprit avait mis en scène le chaos qu'il le consumait sous la forme d'un immense sénacle envahi de mini lui qui se battait, rageait, postillonait, se terrait, dormait et tout plein d'autre activités diverses propre a leur personnalitées. Parmi ce grandiose ramassis de folie et de conneries sur pattes se trouvait deux êtres exceptionnels, enfin plutot deux notions et part d l'intellect d'Ervayne tout a fait remarquable, nous les nommerons Talent et Sympathie. Ces deux mini-lui caractéristique on, on ne sait comment, réussi à résister à l'emprise empathétique ( Concept émergeant directement d'un court dialogues entre les deux survivants) de Léryssa. L'esprit démantibulé ne faisant pas les choses a moitié a matérialisé tout ce beau monde dans un immense sénacle obscurs mais majestueux qui tient lieu de boîte cranienne a notre ombre, Talent et Sympathie on tout juste eu le temps de se réfugié dans un placard ( domicile de Boudeur, mais celui ci le délaissa lors de la crise en faveur d'un bunker anti-atomique renforcé.). * Bon sang mais qu'est ce qui ce passe ? * Demanda Sympathie. * Quelque chose a disjonctée cette fille là, celle qu'on a vue a l'écran avant que tout commence, je parie que c'est à cause d'elle.* *Mais pourquoi nous on à rien alors que tout le reste est devenue fou ? * * Mmmh, c'est vrai ... Je ne sais pas pourquoi... * A ce moment là Stan pratiqua l'incision sur le front d'Ervayne. Talent et Sympathie reculèrent instantanément surpris.

- C'est un méga bordel dans sa tete en ce moment, dit-il en pouffant, on dirait bien que tu lui fait de l'effet ma belle. Devant le bicolore Sympathie fit un petit geste de salut pendant que talent glissait un rapide coup d'oeil par la porte dehors. HaHaHa !!! j'vous adore trop tous les deux vous me faites vraiment délirer. * Qu'est ce tu veux mec, je suis un excellent humouriste * fit Talent, il poursuivit a l'attention de son collègue * Faut qu'on se grouille Violent est en train de tailler en pièces Raison et sa bande avec Folie* Il désigna un mini plus musclé que les autres qui avait démonté une partie de l'estrade pour matraquer 4 ou 5 mini qui tentait de discuter, à ses cotés Folie, secouait de spasmes chaotiques, hurlait de rire en assènant des coups de poings, pieds, genous, coudes, têtes et même de fesses. * Tu proposes quoi ? Une sortie en force ?! On est deux on va se faire tailler en pièce* * Non j'ai un plan : Tu vois le bunker de Bouder ...* Un conciliabule rapide est une stratégie était élaboré. Talent et Sympathie rentrèrent dans la salle, le premier fonça vers le haut du sénat pour s'accroupir a coté de Contemplatif, qui portait bien son nom, il jeta un rapide coup d'oeil vers le centre de la salle. Raison, Maîtrise, Patience regardait impuissant le passage a Tabac de Pédagogie par Violent,Folie, Impulsif et Rageur. Il fallait faire vite, Talent se redressa, il saisit Contemplatif, l'attira au sol, grimpa sur lui et se jetta dans les escaliers avec sa planche improvisée, il comptait arrivait et percuter Violent et sa bande pour les désorganiser. Au même moments Sympathie fonça vers le Bunker, souriant et faisant des clins d'oeils a ses amis, il se retrouva rapidement rejoins par Soumis, Craintifs, Confiant et Féminin mais en chemin Chieur se jetta sauvagement sur Confiant, effrayant Craintifs, saoulant Féminin et paralysa Soumis par une bordé de remarque acerbes. * Merde, allez mecs soit sympa ils faut qu'on rejoignent Boudeur*, Chieur se retourna vers Sympathie, il sourit d'un air carnassier et se jetta sur lui * Non tu ira pas voir Boudeur ! Tu ira pas voir Boudeur ! Tu n'iiiiiiiiraaaaas paaaaas !* Chantonnait-il en étranglant Sympathie.

Talent dévalait la pente a toute allure, posant comme un surfeur professionnel sur le pauvres contemplatif quand ils percutèrent Maladroit qui avait trébuché, leurs trajectoires furent déviés et talent se retrouva sous 6 minis, le visage collé contre celui de Maladroit qui voulant se dégager lui donnait des coups de pieds et de coudes. La pile heurta un rebord de table, rebondis comme une balle de Flipper et décolla finalement sur une distance qui correspondrait à 5 mètres dans la réalité * 5.167466954285 mètres pour êtres précis, et notre chute s'effectuera dans 16.3464354 sec, selon un angle de 46.8°* se sentit obligé de rajouter Précis dans la chute. * Sa va faire mal alors ?* Demanda Masochiste qui s'était jettais sur la pile quand il l'avait vu. *...* se contenta d'argumenta Réservé. Talent visa Violent dans sa chute et se positionna gracieusement en grand gymnaste qu'il est. BOUM. Le choc fut brutal, la poussière fut soulevait et Pédagogie fut pilonné, heureusement Violent et la bande furent mis chaos. Maladroit piétinait Masochiste qui hurlait * Oh oui ! C'est bon ! Encore ! Aïe ! *. Talent se releva et chercha Sympathie des yeux.

*Mais lâche moi ! * Articula ce dernier en tentant de se dégageait de l'étreinte de Chieur * Sa fait pas mal mais sa emmerde ! Sa faaaaiiiit pas mal mais sa emmeeeeerrde !!!* hurlait l'infame mini à l'oreille de Sympa en lui immobilisant les mains pour qu'il ne puisse se boucher les oreilles. Sado qui passait par là entendit les paroles de Chieur * Comment ?! On veut pas faire mal !!! Attend un peu de voir méchant garçon...* Il sortit son martinet et une paire de chaîne pour ficeler Chieur, Sympathie se dégagea pour rassembler son équipe et foncer vers la porte du bunker, rejoint par Talent et les siens en chemins. Derrière on entendait Chieur émettre des cris de douleurs atroce, suraihue et terriblement chiant avant que Sado ne lui mette une de ses sangles en cuir spécial pour le baillonner. La porte du bunker ne résista que quelques minutes * 7.665....mpmphmfhmhm* essaya de caser Précis avant que Irrascible ne lui enfonce une lanière de cuir de Sado dans la bouche.

La quinzaine de mini sauvé rentra dans la salle dépouillait. * Maintenant qu'est ce qu'on fait ?* Interrogea Sympathie * On les occupes et on les empêche de penser à tu sais qui* Fit il avec un sourire mystérieux, et sortant un livre de patisserie. * Logiquement c'est pas pos...* Raison subi le même sort que Précis... Après près d'une heure d'atelier cuisine et de concentration intensive des minis-lui de sa tête sur la recette d'une tarte a la crème, Ervayne avait donc finalement repris le contrôle de lui même. Il vit son lit et ne résista pas à son appel, il courut et sauta sur le matelas, plongeant sa tête dans les polochons moelleux.

- C'est plus confortable que le sol. Fit il d'une voix étouffé par les coussins, il se releva et s'assit au bord de son lit, en fixant alternativement le Bicolore et la fille ( ce qui provoquait instantanéement la visualisation d'une tarte a la crème dans sa tête) * Bizarre ça*. Alors qu'est ce que vous faites de beau dans ma chambre vous deux ? Je vous préviens pas de ça au premier rendez vous ! Déclara-t-il d'un faux air outré avant de rigoler à sa propre blague.

- On t'as ramener jusque ici parce que tu dois montrer la chambre à Machine, mais t'avais pas l'air dans ton assiette héhéhéhé. Fit le bicolore
- Je précise que je suis assez pressée, alors j'aimerais bien allez voir ma chambre maintenant. Rajouta la blonde. Ervayne les dévisagea tour à tour.
-Eh comment je saurais où elle ta chambre ?
-Elle est en dessous de la tienne.
-Alors pourquoi tu n'y est pas aller directement ? La femme s'apprêtait a répondre mais fit la moue, elle n'avait peut être pas penser à cela, le néantins se dématérialisa pour la première fois et traversa le plancher, laissant ces deux interlocuteurs surpris pendant quelques secondes avant de réapparaître. T'as de la chance t'as une fenêtre ! Il attrapa sa veste sans manche et la passa, il dépassa les deux visiteurs et sortit de sa chambre, se retournant vers eux avant de descendre les escaliers. Sa voix résonna bien qu'il n'avait pas de bouche.

-Bon vous avez besoin d'aide pour vous installez tout les deux ?! si vous voulez un coups de main je suis là. Sinon je vous invite a me retrouver au réfectoires, on parlera là bas, j'ai une envie de tarte à la crème.

__________________________________

"Si je me bats ce n'est ni pour la gloire où l'argent... mais juste pour passer le temps"
Petit conseil : Invité, n'oublie jamais de m'offrir un cadeau... je le détesterais très probablement, mais si tu ne le fais pas Invité, c'est toi que je détesterais.
Revenir en haut Aller en bas
Léryssa
Hybride
Hybride
avatar

Féminin
Scorpion
Nombre de messages : 797
Age : 22

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
13/25  (13/25)
Niveau:
3/100  (3/100)
points de vie :
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Banania   Dim 17 Avr - 16:36

[ HRP : Stan avait pas d'inspiration alors je rep a sa place ^^ dsl d'avoir fait attendre et puis c'est un peu long ]

Léryssa qui était rester au milieu de la pièce vit Ervayne reprendre connaissance et se jeter sur son lit
- C'est plus confortable que le sol

Sa voix était étouffée par les cousins puis se relevant il les dévisagea alternativement elle et le bicolore

Alors qu'est ce que vous faites de beau dans ma chambre vous deux ? Je vous préviens pas de ça au premier rendez vous !

Déclara-t-il d'un faux air outré avant de rigoler à sa propre blague.
Léryssa esquissa un petit sourire qu'aucun des deux autres ne remarqua * J'aime bien son humour... il a l'aire sympa finalement ... enfin c'est vite dit... *


- On t'as ramener jusque ici parce que tu dois montrer la chambre à Machine, mais t'avais pas l'air dans ton assiette héhéhéhé.

Répondis Stan a la question du néantin
Puis se rappelant en effet du se pourquoi elle était venu a la base elle ajouta

- Je précise que je suis assez pressée, alors j'aimerais bien allez voir ma chambre maintenant. Ervayne les dévisagea tour à tour.

-Eh comment je saurais où elle ta chambre ?

-Elle est en dessous de la tienne.

-Alors pourquoi tu n'y est pas aller directement ?

Léryssa allait répondre puis elle referma la bouche d'un aire consterné par le fait qu'elle n'y avait même pas réfléchis et avait suivi bêtement
*Je suis trop stu-pide ! Pourquoi j'y ai pas pensé puisque je savais où est ma chambre par rapport a la sienne si on m'indique la sienne forcément je sais où est la mienne ... pfff c'est le trajet, sa ma fatigué -__-' *
le temps de cette réflexion pleine de... bon sens, le néantins se dématérialisa pour la première fois et traversa le plancher, laissant ces deux interlocuteurs surpris pendant quelques secondes avant de réapparaître.


-T'as de la chance t'as une fenêtre !

Il attrapa sa veste sans manche et la passa, il dépassa les deux visiteurs et sortit de sa chambre, se retournant vers eux avant de descendre les escaliers. Sa voix résonna bien qu'il n'avait pas de bouche.

-Bon vous avez besoin d'aide pour vous installez tout les deux ?! si vous voulez un coups de main je suis là. Sinon je vous invite a me retrouver au réfectoires, on parlera là bas, j'ai une envie de tarte à la crème.

"De tarte a la crème ?"

Elle se tourna vers Stan d'un air étonnée

"Il est un peu bizarre, se type passe du coq a l'âne d'une façon perturbante … Enfin bon sur ce je vais aller m'installer dans ma chambre merci de m'avoir conduit jusqu'ici "

elle fit un petit signe de tête en souriant pour marquer les remerciant, passe le pallier de la porte puis en marquant une petite pause pivote d'un tiers de sa personne vers l'intérieur pour parler une dernière fois à Stan avant de descendre les escaliers

« On se retrouve au réfectoire dans une heure ? »

Ce n'était pas vraiment une question mais bon voilà si il voulait venir il viendrais sinon tanpis
Elle descendis d'un étage entendis une porte en bas qui s'ouvrit et se referma sur le néantin qui se dirigeait vers le réfectoire.
Elle entra dans sa chambre et refermant la porte elle regardait la simplicité du lieu
*ça a beau être mieux que la chambre du néantin c'est pas le luxe ici va falloir aménager tout ça *
elle sortis de sa arrière de sa mini jupe une petite poche qu'elle vida par terre un bout de parchemin de transmutation et quatre petites gemmes de cristal de magie imprégnée qu'elle avait pris avant de partir


"Alors que je me souvienne euh … là voilà "

Elle disposa les pierres dans la salle pris le fusain qui était tombé parterre griffonna avec sur le parchemin des symboles illisible
* c'est un peu petit mais ça rentre *

elle se mis devant le parchemin posé parterre au centre et marmonna quelques mots
«Séléoun énar frey» avec un accident particulier et une voix qui différais on ne sais trop en quoi de sa voix habituelle. Toutes ses affaires (en tout cas l'essentielle … ou pas )se retrouvèrent dans la chambre elle regarda se qui s'y trouvait réfléchis a l'emplacement que devrais occuper chaque objet puis se mis a tout déplacer d'un simple regard et quelques mouvements de poignets.
Après un petit moment quand tout fut bien ranger à la bonne place elle ramassa le parchemin redevenu vierge et les quatre gemmes qu'elle remise dans la poche arrière de sa jupe. Elle s'allongea sur son lit puis se passa en tête le planning éventuelle de son séjour ici
* enfin c'est pas la peine de tout prévoir a tout les coup rien va se passer comme je l'aurais imaginer donc bon on verra sur le moment *
tout en laissant vagabonder son esprit elle fini par s'assoupir une dizaine de minute puis se releva alla à sa fenêtre et leva les yeux vers le soleil .


"Bon c'est bientôt l'heure j'ai le temps mais je vais descendre au réfectoire .. euh oui mais c'est où déjà ? Je m'en rappelle plus sa fait trop longtemps que je suis venu ici … bon je vais chercher ça me fera pas de mal … "

Elle descendit les escaliers puis longea tout les couloirs de tout les étages jusqu'à avoir un plan détaillée de toute la partie ouest de la battisse en tête. Elle fini par trouver le réfectoire et y entra en se demandant quel renseignements elle pourrais demander pour être le plus vite possible a son aise ici .
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Démon
Démon
avatar

Masculin
Sagittaire
Nombre de messages : 56
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Banania   Lun 2 Mai - 14:00

[HRP : voila c'est pas un pavé comme vous deux bandes de psychopates du RP mais au moins j'ai répondu.Sinon
le premier qualificatif que je donne a léryssa s'pplique bien sur aussi a elle IRL nyark dsl j'ai pas pu m'empecher de le mettre]


De la tarte a la creme! mais qu'est ce qui pouvait bien lui faire envie dans ces trucs dégueulasses?
c'est ce que Stan se demandait tout au long du trajet vers sa propre chambre, située dans la tour voisine.

*bof moi j'aime bien ca a un gout sympa*
Stan ignora simplement la remarque de sa partie raisonnable et entra dans sa chambre. Il avait balancé en vrac toutes ses affaires a son arrivée et il allait maintenant devoir se mettre a ranger tout ca. Il commenca donc par monter sa batterie, attacher chaques morceaux et les visser sans y mettre trop de force, régler l'ouverture de la charleston sans se coincer un doigt dedans, assembler cette foutue double pédale qui lui avait couté un bras et accorder chaque tom en serrant chaque vis de chaque peaux une par une jusqu'a ce que le son lui convienne. Il detestait faire ca et c'était d'habitude son autre lui qui se tapait ce sale boulot mais maintenant qu'il avait récupéré le controle, le taré comptait bien en profiter, et meme s'il ne s'en rendait pas compte lui meme, son esprit était déja en train d'imaginer toutes les conneries qu'il allait pouvoir faire, nottament a Josh, a qui il réservait déja une place dans la section torture et humiliations meme s'il ne savait pas encore exactement ce qu'il allait lui faire.

Apres le montage de son instrument Stan essaya de jouer une petite impro pour verifier que tout allait bien, Il s'éclatait deja a envoyer un son d'une puissance démentielle lorsque le cri de fureur du voisin d'en dessous l'encouragea a double la vitesse pour partir dans une folie rythmique pure. Il essaya absolument tout et ne tapait meme plus sur les endroits prévus a cet effet pour preferer les armatures en fer ou les contours rouges et noirs des tambours fraichement repeints par ses soins.Il n'arreta son délire que 30 minutes plus tard lorsqu'un CRAC retenrissant ainsi qu'un choc sur la tete, signifiant qu'une de ses baguettes en métal s'était cassée, lui fit reprendre ses esprits.

*-ah ben bravo putain tu sais combien elle ont couté ces foutes baguettes?
-oh ca va hein tu vas pas te mettre a chialer! j'irai racketter un gosse pour t'en payer d'autres si tu veux.
-mais oui bien sur je te crois. fais voir l'autre baguette!*
Stan tourna la tete vers sa main gauche et constata que la baguette avait un probleme meme s'il n'arriver pas a mettre le doigt dessus, apres une analyse complete, il constata que la baguette s'était tordue de trente cinq degrés et qu'elle souffrait de multiples fissures et enfoncements, le coeur de celle ci devait également etre en miettes vu qu'il sentait chaque coup qu'il mettait se répercuter jusqu'a son épaule.
*-et merde c'est une vraie camelote ces machins faudra acheter un truc valable la prochain.... oh putain!!!
-quoi?
-ya une peau qu'a morflé. bah pas grave j'irai acheter du matos en ville plus tard
-t'as interet ouais*

-bon allez on a rendez vous au refectoire pour bouffer d'la tarte
dit Stan pour lui meme. Il en avait marre de galerer a monter sa chambre, il ferait son labo plus tard. Pour l'instant il avait la dalle et il devait encore faire une analyse psychologique de la ptite gamine qui avait fait bugger Ervayne. Il avait déja fait l'analyse de ce dernier lors de son ouverture cranienne. il ne lui manquait plus que l'idole de l'avant poste et il pourrait enfin cerner ce qui allait surement devenir ses voisins les plus... appréciés dans sa nouvelle vie. Il se dirigea donc vers ce qui lui semblait etre le refectoire.
Revenir en haut Aller en bas
Ervayne
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 978
Age : 24

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
78/85  (78/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Banania   Ven 3 Juin - 17:02

La tarte à la crème n'est pas très difficile à préparer. Et Ervayne aime les plats pas difficiles à faire. Après avoir dévalé les escaliers l'ombre se dirigea vers le réfectoire, marchant en murmurant l'air d'une chanson inconnue. Il pris à gauche puis à droite ouvrit la troisième porte à droite, rentra dans un placard et eu un violent choc avec un balais avant de se retourner et d'ouvrir la porte en face. Là il se trouva à nouveau dans un couloir, il pris à gauche, à droite et la troisième porte à droite... Sauf qu'il n'y avait pas de troisième porte, il se contenta donc de la seconde et pénétra ainsi dans une chambre vide. Légèrement désappointé il fit a nouveau demi-tour et décida d'aller au bout du couloir. Il eu alors le choix entre partir à droite où a gauche, il choisit la gauche mais partit à droite. Gauche,droite, troisième porte à droite, celle ci était verrouillée. La pensée qu'on ne verrouille pas un réfectoire ne traversa pas l'esprit d'Ervayne et il décida de se dématérialiser pour la passer.

C'est ainsi qu'il atterit dans l'armurerie, au milieu d'étagère et d'établie arborant de multiple armes tranchantes, contondantes, perçantes, des armes à feu de petit ou de gros calibre et d'autre babioles au formes étranges et à l'utilisation inconnue et incongrue. Evidemment face a ces petites merveilles le néantins ne put s'empêcher de récupérer quelques babioles. Il glissa une dizaine de lame de lancer sur lui. Dans ses bottes, des lanières prévue a cette effet sur son pantalon et dans les poches de sa veste. Il songea à essayer de cacher d'autre arme comme un fléau et une sulfateuse mais se rendit compte que c'était un peu trop visible. S'attardant sur tout ce qui possèdent un tranchant il fut pris d'une violente passion amoureuse pour une belle épée batârde, dont la lame d'obsidienne faisait une dizaine de centimètre de large et un peu moins d'un mètres et demie de longueur. L'objet qu'Ervayne trouvait d'une "sensualité sauvage" finit directement attaché dans son dos, la poigné dépassant de son épaule droite. La garde d'un rouge flamboyant arborait en son centre une gemme de jais, Ervayne appela l'arme "La Rousse Flamboyante" à cause de la couleur de la garde, il décida également qu'elle serait le seule et unique amour de sa vie.

L'amoureux transit ne désirait plus désormais que s'enfuir loin avec l'objet de ses désirs, mais la porte verrouillée se dressé face à lui. Comme il avait très envie d'essayer la sulfateuse il s'en saisit, alla chercher une ceinture de munition et se positionna face à la porte. L'arme bien en mains il glissa les munitions dans la fente de chargement, visant les gonds il appuya sur la gachette délicatement. Les tubes se mirent lentement à tourner alors qu'un grondement sourd commençait à monter, un petit clic se fit entendre et les premières balles fendirent l'air pour aller s'écraser sur le mur de pierre ou traversant la porte. Des copeaux de bois volèrent en tout sens et une odeur de bois brulé se répandit en même temps qu'un petit nuage de sciures. Dans sa frénésie destructrice Ervayne éclata de rire et tira au plafond. Les projectiles percèrent le plancher et le néantins entendis un violent
"OUILLE", il lacha alors la gachette et posa délicatement l'arme à l'endroit prévue pour elle. Il écarta les morceaux de portes encore présent et se faufila dans le couloir, une petite arbalète à la main.

Après quinzes minutes de perditions dans les couloirs il trouva finalement le réfectoires, lorsqu'il se rendit compte qu'il avait réussi il hurla " Halluja !" et serra dans ses bras la pauvre cantinière qui n'avait rien demandait. Reposant la femme au sol il parti en direction de l'arrière cuisine sous la regard effrayé de la pauvre dame. Scrutant les étagères il cherchait des ingrédients précis. Il se saisit d'un sac de farine, de cassonade et d'un pot crème fraîche, il avait décidé de faire une tarte au sucre. Il positionna les moules et récipient nécessaires enleva ses mitaines et commença son oeuvres. Afin de ne pas dévoiler les secrets qui permirent a Ervayne de réaliser cette succulente créations le narrateur à décidé de vous faire écouter un extrait d'une grande oeuvre musicale.

"Les rois du mondes, vivent au sommet
Ils ont la plus belle vue mais y a un mais !
Ils ne savent pas ce qu'on pense d'eux en bas,
Ils ne savent pas qu'ici c'est nous les Rois !"


Confortablement installé sur une chaise de la grande salle, l'ombre se balançait tranquillement, les pieds sur la table, à coté de la tarte toute chaude. Il dégustait une part de sa création en observant les alentours. La cantinière s'étant barricadé dans la cuisine il était seul pour l'instant et s'ennuyait ferme. Un insecte de la famille des arachnide passa alors au plafond, voyant là un compagnon de jeu potentiel Ervayne saisit sa petit arbalète et entreprit de tirer sur la bestiole, qui évitait presque par inadvertance les projectiles. Alors qu'il ne lui restait plus qu'un seul carreau la porte du réfectoire s'ouvrit, par réflexe il se tourna vers elle et tira sa dernière munition. Le démon instable qui avait eu la folle envie de le découper fut donc accueilli par le trait qui vint se planter à une dizaine de centimètre de sa tête. Ervayne reconnaissant l'homme et considérant qu'il était potentiellement plus amusant que l'insecte se redressa et le salua.

- Hey ! Re-salut Machin ! Elle est où Machine ? Demanda t-il en pensant à la belle jeune femme qu'il avait croisé tout à l'heure, alors que le bicolore prenait place il ajouta. Ah et puis c'est quoi ton nom déja ? Moi c'est peux Ervayne. Tu veux de la tarte ? Il prit une part et lui tendis. Avant qu'il ne la saississent la porte s'ouvrit une nouvelle fois et la femme rentra dans la salle.

Une nouvelle fois son arrivée chamboula Ervayne qui perdit son équilibre et bascula en arrière, mais avant d'heurter le sol il se dématérialisa, seul la chaise frappa donc le carrelage. L'ombre quand à elle réapparut accoudé au mur, juste à coté de la nouvelle arrivante.

-Bonsoir, une part de tarte vous ferait-elle plaisir ?

Dit-il d'une voix envoûtante, présentant la même part que celle qu'il avait déja proposé à peine deux secondes avant.

__________________________________

"Si je me bats ce n'est ni pour la gloire où l'argent... mais juste pour passer le temps"
Petit conseil : Invité, n'oublie jamais de m'offrir un cadeau... je le détesterais très probablement, mais si tu ne le fais pas Invité, c'est toi que je détesterais.
Revenir en haut Aller en bas
Léryssa
Hybride
Hybride
avatar

Féminin
Scorpion
Nombre de messages : 797
Age : 22

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
13/25  (13/25)
Niveau:
3/100  (3/100)
points de vie :
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Banania   Lun 20 Juin - 22:19


Lorsqu'elle entra son regard fut attirer par le bruit d'une chaise tombant sur le sol carelé avec Stan debout devant tout seul elle entre apérçue du coin de l'oeil les carreaux d'arbalète plantés au plafond

* euh... ? *

Avant même qu'elle n'eut le temps de se demander se qui se passait une ombre se matérialisa a ses coté comme un nuage de fumée noir étrangement condensée et consistant qui pris la forme du néantins, en quelque fraction de seconde, accoudé au mur une part de tarte en main qu'il lui tendit

-Bonsoir, une part de tarte vous ferait-elle plaisir ?

Sa voix qui avait pris un ton envoutant dissipa un peu l'effet de surprise qui avait fait sursauter Léryssa la main toujours posée sur la poignet de la porte. Elle le dévisagea une ou deux secondes ( bien qui n'eut pas de visage a proprement parlé ) puis s'avançant d'un pas vers lui pour pouvoir fermer la porte tout en lui faisant face elle lui fit un bref sourire charmeur en réponse a son invitation. La porte émit un léger bruit attestant le fait qu'elle soit bien fermée puis la demi succube lui pris des main la part de tarte appétissante en lui frôlant les doigts ( volontairement ? ) et avant de la porter à ses lèvres et de mordre dedans elle lui répondit juste sur un ton avenant

" Un très grand plaisir, oui. Merci beaucoup. "


elle avala la première bouché avec avidité, elle avait extrêmement faim, puis marqua une pause en regardant le morceau de tarte
* hum ! Mais elle est super bonne !*
Elle attendit de finir de déguster plus lentement sa seconde bouchée

"Elle est délicieuse !"

sur ces mots adressés au néantin elle s'avança vers la table devant laquelle était tombé la chaise qu'elle remis a sa place a l'aide de sa queue à l'extrémité couverte de quelque épais piquant et finissant sa part de tarte s'assit sur la dite chaise face a Stan.
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Démon
Démon
avatar

Masculin
Sagittaire
Nombre de messages : 56
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Banania   Mar 16 Aoû - 0:50

(HRP: en relisant je me suis apercu que j'avais mis un truc hyper dérivable dans ce post, ca devrait pas etre trop dur a repérer ^^.sinon oui je sais c'est court... mais j'avais pas d'inspiration. et désolé de prendre mon temps pour répondre...)

Stan allait s'emparer de la part de tarte que lui tendait le néantin lorsque celui-ci diparut soudain pour réapparaitre devant Léryssa, qui venait d'entrer, et lui proposa cette meme part de tarte.
*-ce type est vraiment a fond sur elle.* Constata le Stan normal.
*-au moins lui il a le courage d'aller leur parler...je me souviens de quand on était gosse, t'osais meme pas adresser la parole au filles que tu kiffais...a chaque fois je devait le faire a ta place. et a chaque fois on finissait ensemble. On est un beau gosse mec, je te l'ai déja dit plein de fois, on est irrésistible...tout simplement.
-Non mais sérieusement faut que t'arretes de te la peter comme ca... Je te rapelle qu'a chaque fois tu foutais tout en l'air, t'as meme tenté d'en disséquer une espece d'abruti...* Le psychopathe eut un sourire nostalgique en repensant a cet évènement.
*-ah celle la, elle avait un corps tellement magnifique...j'ai pas pu résister. Dommage qu'elle se soit réveillée au cours de l'opération...j'avais a peine sorti le scalpel.*

Stan était toujours en train de sourire tout seul lorsque Léryssa délaissa le ptit ténébreux, comme il allait désormais l'appeler, pour s'asseoir en face de lui. Il en profita pour la dévisager en prenant distraitement une part de tarte sur la table et en mordant dedans a pleine dents *c'est vrai qu'elle est bonne.* pensa-t-il toujours en dévisageant l'hybride. Elle possédait un joli visage avec des traits fins et des yeux vairons (ce que Stan appréciait beaucoup) et était vraiment tres attirante, comme l'attestait le pauvre Ervayne lorsqu'il se retrouvait en sa présence, mais elle avait selon Stan un défaut fatal...ses cheveux étaient blonds! Le démon bicolore avait toujours eu un probleme avec cette couleur de cheveux, il élimina par conséquent cette fille de sa liste de victimes potentielles.
Il continuait a macher distraitement sa tarte en dévisageant Léryssa lorsqu'il remarqua l'état du néantin qui revenait vers la table. Il bouillait littéralement de jalousie, Stan croyait meme apercevoir de petites bulles qui éclataient a la surface de son corps.

-Super ta tarte!!! lui lança-t-il pour le calmer un peu. t'en feras d'autres j'espère?
Revenir en haut Aller en bas
Ervayne
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 978
Age : 24

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
78/85  (78/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Banania   Mer 31 Aoû - 17:19

Les compliments sur la sublime tarte à la crème qu'avait préparée Ervayne l'auraient directement touchés au coeurs si il en avait eu un. Au lieu de cela ils ne firent que gonfler son ego déja imposant et le convainquirent de ses grandes compétences en pâtisserie. L'ensemble de ses personnalités se congratulèrent chaleureusement et avec affection devant le succès de l'opération " Tarte à la crème". Le néantins maintena son attention sur l'hybride qui allait s'asseoir à la table avec l'autre bicolore, il en profita pour détailler minutieusement l'être de dos et apprécia les courbes esthétiques de l'individue. Lorsqu'il vit sa queue remettre en place la chaise dans une délicate arabesque gracieuse et fluide il lacha un étrange petit bruit qui se rapprochait du soupir de satisfaction.

*-Central-Cervical : nous avons détecté l'émission d'un bruit sonore non désiré. Fit le centre de contrôle spirituel d'Ervayne.

- Bien reçu Central-Cervical nous identifions la cause du bruit. Logique, l'une des entités présente dans l'esprit d'Ervayne raccrocha ce qui semblait être un téléphone et se tourna vers Paresseux. Les deux minis Ervayne était dans une sorte de salle de contrôle remplie de panneaux, de leviers, de boutons clignotants et de microphone. Cette pièce qui constitué le Centre d'Information avait pour but de représenté la partie d'Ervayne qui lui permet de se contrôler, c'était évidemment une toute petite salle, domaine de Logique qui y traînait tout le temps et pour le coup de Paresse qui était venu squatter là pour on ne sait qu'elles raisons.

- Tu veux bien contacter le Département Physiologie et Expression ? Demanda Logique au squatteur.

- Grmlblmlbnberre... répondit celui-ci en se retournant dans le fauteuil sur lequels il s'était installé et posant négligeament ses pieds sur l'un des panneaux de contrôle, percutant de ce fait une dizaines de bouton et poussant quelques leviers. Il y eu un grésillement et plusieurs bip sonores et Logique sursauta brutalement et fixa Paresseux.

- ARGHHH !!! Non imbécile ! Il se jeta sur l'entité, plus proche de l'état de carpète que de réel trait de caractères, l'attrapa et le mis violament à la porte. La riposte de Paresse ne se fit pas attendre qui répliqua un *Grlmmlrlmbrrdtttre* et s'étala au sol sans opposer de résistance. Logique couru vers le panneaux détraqué légèrement paniqué et tenta de remettre tout en ordre.

Pendant ce temps dans la salle de repos, Méfiant et Bavard discute :


- Hey au fait t'as vue le petit nouveau ?
- T'es sûr que y à un nouveau ?
Demanda Méfiant.
- Oui c'est Sympathie qui me la dit alors que je lui parlais du dernier exploit de Talent, je te le dis pas hein, mais il trouve qu'il est bizarre et je suis d'accord avec lui.
- Sa pour sûr : faire une excellente tarte à la crème c'est pas nette.
- Mais non je te parle pas de Talent mais du nouveau.
Fit Bavard avec un petit geste de la main efféminé. Je te jure il se comporte de manière trop... trop... pas normal quoi ! A ce moment un nouveau mini-Ervayne rentre dans la salle.- Oh c'est lui ! Bavard désigna d'un geste de la tête le nouvel arrivant qui s'approchait de Nostalgie. Ce dernier contemplait d'anciennes scènes vu par Ervayne, l'inconnue s'approcha de lui et se plaça légèrement en retrait, fixant le défilement d'images mémorielles.
- Je t'aime petit oiseau ! Je t'aime petite fleur ! Je t'aime Soleil radieux ! Je t'aime Monsieur Bicolore ! Je t'aime Belle damoiselle ! Déclamait t-il sur le même ton gai et niais.

Vint ensuite l'image de la jeune femme se dirigeant vers l'étrange démon attablé, c'est ce moment précis que tout se figea dans un grésillement. Toute les minis Ervayne se tournèrent vers la scène figée et grand silence se fit. Un cri rageux l'interrompit brutalement, tous se retournèrent pour voir un chibi Ervayne passé de la couleur noire caractéristique au rouge sombre à tendance cramoisie, l'être fit brutalement demi-tour et sortit dans la salle en déblatérant toutes les injures possibles. "C'était pas Jalousie ?" Demanda Bavard, Méfiant aquiesca.

- P*tain de B*rdel de m*rde !!! Tu va voir ce que je vais lui faire bouffer au ying et yang sur patte, il va tellement se ramasser de coup dans la tronche qu'on le prendra bientot pour un schtroumpf le psychopathe de mes deux !
- De ces deux quoi ? Fit Interrogatif
- De ses deux couleurs ! Répondit en rigolant Humour. Une huée se fit aussitôt entendre après cette très mauvaise blague qui provoqua également l'aller-retour d'une paire de baffe de Jaloux sur le visage d'Humour.

Le petit nerveux en colère fit soudainement interruption dans le Centre d'Information ou Logique tentait de corriger les bugs.
- Donne moi les commandes que je mettent une raclée a ce ****** d'******* !!! Devant ce soudain assaut d'animosité irraisonné Logique tenta de raisonné l'intru.
- Du calme ne nous emportons pas. Avec des gestes apaisants.
- Passe moi le micro je vais lui expliquer au gringalet tatoué qu'il faut pas se foutre de ma gueule ! Surtout vue la sienne ! Donne moi ça. Jaloux pris le micro et le porta a son visage. Un deux un deux ! Logique lui arracha des mains et le maintena hors de sa portée, Jaloux complétement hors de lui lui asséna un violent coup de poing auquel répondit un uppercut de Logique.

D'un point de vue extérieur pourtant Ervayne s'était simplement contenter de revenir à la table, de s'asseoir et de regarder ses deux
interlocuteur en disant :
Un deux un deux ! Pif Paf Pouf ! Aïe ....

__________________________________

"Si je me bats ce n'est ni pour la gloire où l'argent... mais juste pour passer le temps"
Petit conseil : Invité, n'oublie jamais de m'offrir un cadeau... je le détesterais très probablement, mais si tu ne le fais pas Invité, c'est toi que je détesterais.
Revenir en haut Aller en bas
Léryssa
Hybride
Hybride
avatar

Féminin
Scorpion
Nombre de messages : 797
Age : 22

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
13/25  (13/25)
Niveau:
3/100  (3/100)
points de vie :
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Banania   Lun 24 Oct - 22:17

Léryssa regarda le néantin avec un air perplexe et lui fit un sourire l'aire de rien lorsqu'il croisa son regard, puis elle se tourna vers Stan
-Je voulais vous demander des renseignemant mais a vrai dire je ne sais pas par quoi commencer... J'aurais due passé d'abord a l'armurerie pour ....
Elle s'intérompi net et le regard dans le vide les yeux détourné du visage du démon en face d'elle elle fronça lègèrement les sourcil. C'est comme si elle c'était souvenu ou a perçue brusquement de quelque chose et qu'elle réfléchissait a toute allure. Cette courte pause commençait a être suspect mais elle releva les yeux en souriant d'un air préoccupé
-hum... j'ai... un peu mal a la tête mais ça va passer ...
En réalité elle se retenait intérieurement de ne pas paniquer
*non je crois bien avoir bien vu mais ce n'est pas possible cela voudrait dire que ... bon reste discrette...*

elle jetta un très bref coup d'oeil au allant tour de la pièce comme pour chercher la prèsence de quelqu'un d'autre s'étonnant que le lieu soit si desert, mais en réalité elle se concentra sur le néantin qu'elle ne voyais que du coin de l'oeil, enfin pas le néantin mais ce qui se trouvait acroché dans son dos et soudain la panique intérieure repris
*non ! C'est.... ce n'est pas possible que ... cela signifie qu'une seule chose ... l'armurerie ! Non ... toutes les archives et les traveaux de ma mère qui doivent .... attends ... reprend toi tu ne peut pas y aller tout de suite il ne faut pas qu'il se doute de l'importance que ça a ... sinon... on sait jamais ...je ne doit pas me précipiter mais en même temps chaque instent à attendre de plus est un risque plus grand pour que l'on ne se serve dans l'armurerie.... jamais je ne le permetrais ... dés que je peut je leur fausse compagnie.... réfléchis ... parle... fait quelque chose ils vont ce poser des questions *
De l'extérieure elle avait simplement l'air d'une jeune femme indisposer par un mal de tête due a la fatigue ...elle releva la tête et réobserva la salle de façon plus visible avant de déclaré sur le ton de la discution l'aire de rien
-Je trouve l'endroit assez desert même dans les couloir je n'est aperçue qu'une personne par les fenètre donnant sur la cour, nous ne somme pas très nombreux ici .... vous savez combien d'autre habitant il y a ?
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Démon
Démon
avatar

Masculin
Sagittaire
Nombre de messages : 56
Age : 23

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
5/10  (5/10)
Niveau:
1/100  (1/100)
points de vie :
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Banania   Sam 7 Jan - 3:15

-...vous savez combien d'autres habitants il y a?
Dit Leryssa en relevant la tete.
*-elle a pas l'air bien...
-j'ai vu ca oui. Je dois en profiter!
-n'importe quoi...essaye d'imaginer la tete du ténébreux si tu fais ca...
-oh j'y avais pas pensé! t'es pas bete toi tu sais! si je fais ca je diminuerait mes chances de récolter un bout de sa peau
-je parlais pas de ca abruti...
-bah de quoi alors? abruti?
-...
-je vais lui remonter le moral!*

-hein? d'autres gens? ici? euh bah... il y a moi, moi, le petit ténébreux juste la, et l'espece de gros abruti qui m'a "accueilli" ici, apres je sais pas
Lanca Stan avec un grand sourire en dévorant une autre part de tarte.

*-et sinon tu pourrais pas arreter de nous faire passer pour un débile? et puis pourquoi t'as dit deux fois "moi"? ils vont se poser des questions... j'ai pas envie de me faire renvoyer chez les fous parce que quelqu'un a des doutes sur ma stabilité mentale!
-bah quoi c'était marrant la bas non? les infirmieres étaient sexy et le docteur m'assistait au labo...
-et les piqures tous les jours? et le limage de mes cornes? ils ont meme voulu effacer mon tatouage!!!
-une vraie chochotte...
-La ferme! laisse moi sortir!
-ok ok de toute facon j'en ai marre de bouger...*

-blague mise a part, ca vous dirait d'aller explorer un peu pour répondre a votre question?
proposa le Stan redevenu normal en se dirigeant vers la porte.
avant de la franchir il se retourna vers Leryssa.

-ou alors peut etre voulez vous aller vous reposer? vous ne semblez pas etre au meilleur de votre forme...avant d'etre prise par votre mal de tete il me semble vous avoir entendue parler de renseignements que vous vouliez me demander...a propos de l'armurerie je crois. Je ne pense pas pouvoir aider mais essayez quand meme, on ne sait jamais.
Dit-il avec un sourire enjoué, tres peu semblable a ceux qu'ils montrait depuis tout a l'heure.
*-comment veux tu qu'on ne se fasse pas capter si tu te mets subitement a parler de manier aussi coincée? abruti!*
Revenir en haut Aller en bas
Ervayne
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Bélier
Nombre de messages : 978
Age : 24

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
78/85  (78/85)
Niveau:
6/100  (6/100)
points de vie :
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Banania   Mar 21 Fév - 21:01

Finissais ses parts de tartes en écoutant la conversation, elle était diablement bonne sa tarte ! Il suivait d'une oreille(qu'il n'avait pas) distraite.

-Je voulais vous demander des renseignemant mais a
vrai dire je ne sais pas par quoi commencer... J'aurais due passé
d'abord a l'armurerie pour ....

*
F*ck...* Stoppant sa bouché un instant il se concentra sur la jeune femme visiblement prise d'un mal de tête. Un simple regard sur elle et à nouveau la visualisation de d'une part de tarte pris toute la place de son esprit. Il macha lentement sa bouché de tarte à la crème et continua à écouté en réfléchissant intérieurement.

* Bon l'armurerie... personne saura que c'est moi... je veux dire bon ok j'ai une arme qui en provient dans le dos et je suis un des seul nouveaux, et j'ai pas d'alibi... Mais ça prouve pas que c'est moi !* Il dévora une nouvelle part de tarte, constatant qu'il n'en restait plus que 3. Le bicolore alterna soudainement sa manière de parler pour se mettre a u vouvoiement et ne plus tenir des propos d'un adolescent anarchistes irrespectueux et frappadingue.

-ou alors peut etre voulez vous aller vous reposer? vous ne semblez pas
etre au meilleur de votre forme...avant d'etre prise par votre mal de
tete il me semble vous avoir entendue parler de renseignements que vous
vouliez me demander...a propos de l'armurerie je crois. Je ne pense pas
pouvoir aider mais essayez quand meme, on ne sait jamais.

* F*CK !!!* Mâchant sa part de tarte, le néantins observa longuement le bicolore, toujours avec la même bouchée. * T'en à d'autre des idées brillante de politesse élémentaire dans le genre ? Tout le monde va comprendre que je suis responsable des dégats si on y va maintenant et qu'on remarque "Ma Rousse Flamboyante" dans mon dos.* Une idée surgit soudain dans l'esprit du néantins.

* A moins que ... on ne trouve l'épée chez quelqu'un d'autre ! Sauf que je ne peux pas la mettre maintenant ce serais trop flagrant ... Non le soir c'est le mieux. Je dois les empecher de trouver l'armurerie ! Au moins ces deux là.*

Le néantins se leva d'un coup et engloutit sa dernière part de tarte.

-L'armurerie ? Je sais où c'est ! Jax m'en à parler, si vous voulez je vous y conduits il me semble que c'est dans l'aile du batîment opposé.

* Ni vue ni connue je vous paume et on fait un cache-cache géant comme ça ! Et j'ai jamais perdu à cache-cache ! Faut dire que j'ai jamais joué non plus ...*
Il se dirigea vers la porte et l'ouvrit d'un geste ample en s'enfonçant à toute vitesse dans le couloirs, voulant ains accaparé l'attention des deux autres et les poussait à le suivre sans trop réfléchir.

__________________________________

"Si je me bats ce n'est ni pour la gloire où l'argent... mais juste pour passer le temps"
Petit conseil : Invité, n'oublie jamais de m'offrir un cadeau... je le détesterais très probablement, mais si tu ne le fais pas Invité, c'est toi que je détesterais.
Revenir en haut Aller en bas
Léryssa
Hybride
Hybride
avatar

Féminin
Scorpion
Nombre de messages : 797
Age : 22

Feuille de personnage
Points d\'expériences:
13/25  (13/25)
Niveau:
3/100  (3/100)
points de vie :
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: Banania   Mer 22 Fév - 19:11

Léryssa regardais sortir le néantin de la salle légèrement bouchbée devant son culot

*Ha ça oui tu sais où elle est! Et tu veut y retourner pour te servir, je ne te laisserais pas faire!*

Elle refit face à Stan, une expression d'étonnement sur le visage qui n'était pas tout à fait feinte à vrai dire. Puis tourna de nouveau la tête vers la porte: elle n'avait pas le choix il fallait qu'elle surveille le néantin pour l'empécher de nuir. Alors qu'elle se dirigais vers le couloir d'un pas rapide elle se contenta de faire un petit signe de tête au démon bicolore derière elle pour qu'il suive, le regardant du coin de l'oeil par dessus son épaule.

*Au moins il fera une paire d'yeux en plus pour surveiller les agissement de l'autre exentrique*

Elle contenait ses inquiétudes quant à l'état de l'armurerie quand elle y serrais arrivée et se demandait si elle réusirais à masquer une réaction de fureur ou encore de désespoir, devant les débris des seuls souvenirs qu'elle aurais peu avoir de sa mère ainsi que du seul moyen de parvenir a sa vengence envers ceux qui l'avait privé de sont enfance et qui lui refusait toujours ce qui lui était due... arriverais elle a ne pas s'attirer des ennuis suplaimentaire avec ces deux là, ce qui ne serais pas vraiment un moment bien choisi pour cela... Plongée dans ses réflexions, jettant un regard noir dans le dos du néantin, elle ne se rendit pas compte qu'elle lui pressais le pas alors qu'ils allaient dans la mauvaise direction.

Mais une seule chose lui importais pour l'instent :

*garder un oeil sur cet individu*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Banania   

Revenir en haut Aller en bas
 

Banania

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erya Island :: Enfers :: Monde des démons :: Les plaines gloutonnes :: Hiuma :: L'avant poste de Geold Diurn (Ervayne)-